Le chauffage au sol

Le chauffage au sol

Prix, avantages et inconvénient d'un plancher chauffant

Plancher chauffant

Le chauffage au sol est un système pratique et intéressant de diffusion de chaleur. Il a de nombreux avantages, et près de 5 millions de foyers en France ont adopté cette solution pour améliorer la température de leur logis en hiver.

Cependant, il a tout de même quelques inconvénients, et il convient de bien y réfléchir avant de solliciter les services d’un professionnel pour son installation.

Le chauffage au sol : caractéristiques et principes de fonctionnement

Le chauffage au sol moderne est constitué d’un dispositif de production de chaleur et d’un réseau de câbles qui diffuse ladite chaleur dans tout le plancher de la maison.

Le dispositif de production de chaleur peut être un radiateur électrique ou une pompe à chaleur. Dans le cas d’un radiateur électrique, on met simplement en marche le radiateur pour que le système fonctionne. Par contre, quand il s’agit d’une pompe à chaleur, il faut obligatoirement un fluide (de l’eau chaude ou de l’eau froide) pour la diffusion de la chaleur dans le réseau des câbles.

Il existe deux types de planchers chauffants : le plancher chauffant électrique et le plancher chauffant hydraulique

Prix de l’installation d’un chauffage au sol

Les 2 modèles de chauffage au sol (avec radiateur électrique ou pompe à chaleur) reviennent à un coût de 100 à 120 euros le mètre carré.

Toutefois, il est possible de bénéficier de certaines subventions (crédits d’impôt par exemple) pour cette installation. Elle doit être effectuée par un professionnel du métier agréé qui dispose de toutes les pièces et compétences requises. Il ne faut jamais confier l’installation de son chauffage au sol à un bricoleur, au risque de grandes déconvenues (explosion ou électrocution).

Coût d’entretien du chauffage au sol

Le chauffage au sol avec radiateur électrique n’a quasiment pas besoin d’entretien. En cas de problème majeur (fonte des câbles par exemple), on change tout simplement les fils défectueux. Par contre, le chauffage au sol avec pompe à chaleur a besoin d’un entretien régulier et coûteux.

En effet, l’eau qui circule dans les circuits souterrains s’alourdit avec le temps et produit des bactéries qui pourront à la longue endommager la structure des câbles du circuit. Des particules vont alors se déposer çà et là dans le réseau et le boucher à long terme.

Il faut donc procéder à un nettoyage de tout le dispositif, et bien souvent, cela se fait avec un produit chimique qui coûte plus de 100 euros. Il faudra aussi ouvrir le plancher pour atteindre l’installation, ce qui engendre des coûts supplémentaires…

En somme, il faut prévoir environ 350 à 450 euros pour un nettoyage préventif chaque 3 ans, ou bien débourser 480 à 700 euros pour un nettoyage curatif.

Plancher chauffant avec radiateur électrique

Avantages du chauffage au sol avec radiateur électrique

Le chauffage au sol avec radiateur électrique est décrit comme un chauffage doux, dont la chaleur est bienfaisante et très agréable.

Il est esthétique, car invisible, et permet de gagner de l’espace pour l’installation de son mobilier. Il ne nécessite pas non plus d’entretien particulier et permet d’économiser jusqu’à 15% plus d’énergie qu’un système traditionnel de chauffage.

Inconvénients du chauffage au sol avec radiateur électrique

Son grand inconvénient est qu’il est totalement dépendant du réseau électrique. Ainsi, la facture d’électricité est en général élevée, sauf si l’abonné bénéficie d’un abonnement en heures creuses. Enfin, en cas de coupure (ce qui arrive rarement toutefois), le système de chauffage ne pourra pas du tout fonctionner.

Le second inconvénient majeur est qu’il faut changer tout le réseau de câbles après 20 ans d’utilisation. Cette contrainte oblige les usagers à privilégier un sol de type carrelage afin de faciliter les travaux de rénovation à long terme.

En outre, il présente de petites déconvenues, comme des difficultés de réglage de température ou un temps de mise en route et d’extinction long.

Les nouveaux planchers chauffant basse température assurent désormais une chaleur homogéne et une précision conernant le réglage de la température en diffusant la chaleur à une température ne dépassant pas 28°

Plancher chauffant avec pompe à chaleur

Avantages du chauffage au sol avec pompe à chaleur

Comme son homologue au radiateur électrique, ce chauffage est très économique. Il permet de réduire sa consommation d’énergie de 15% par rapport à un chauffage traditionnel. Il a également l’avantage d’être réversible, et dans ce cas, il peut servir de climatiseur en été ou en période de fortes chaleurs.

Inconvénients du chauffage au sol avec pompe à chaleur

Contrairement au chauffage à radiateur électrique, le chauffage au sol avec pompe à chaleur nécessite un entretien régulier tous les 3 ans. Il faut en effet nettoyer le réseau de câblage dans lequel circule l’eau froide ou chaude pour éviter qu’il ne se bouche définitivement.

Ne négligez pas l’entretien votre plancher chauffant, car pour untraitement curatif, il faudra bien souvent casser ou enlever le plancher. A part ce grand inconvénient, il présente les mêmes petites déconvenues que son homologue : longue mise en route ou variation de température difficilement gérable bien que les systèmes d’aujourd’hui sont d eplus en plus fiables.

Privilégiez un plancher qu’on puisse facilement ôter et remettre, sinon il faudra réaliser des travaux d’aménagement en cas d’intervention sur le circuit.

Quelques contraintes d’utilisation liées au chauffage au sol

Tous les parquets ne sont pas compatibles avec le chauffage au sol. Les moquettes et les tapis lourds sont des revêtements proscrits. Les autres types de parquets proposés ne doivent pas en général dépasser 15 cm d’épaisseur.

Sinon, la chaleur se condense en dessous du revêtement et ne peut plus convenablement se répandre dans la maison, ce qui nuit à la résistance du parquet et rend inefficace le système.

Autre, contrainte, les mobiliers sans pied sont aussi contre-indiqués, de même que les appareils électromagnétiques fixes. La chaleur du sol perturbe les ondes magnétiques et peut rendre difficile l’usage de ce type d’appareils à l’intérieur de la maison et dans les alentours immédiats.

Quel plancher chauffant au sol choisir ?

A priori, il est plus avantageux d’opter pour un chauffage au sol avec radiateur électrique. Il est moins coûteux à tout point de vue, sauf pour la consommation d’électricité…

Cependant, si l’on souhaite disposer d’un système réversible qui puisse fournir de la fraîcheur en été, le chauffage au sol avec pompe à chaleur est la meilleure option. Mais pour dépenser moins à l’entretien, il faudra respecter le nettoyage préventif tous les 3 ou 4 ans au maximum.

Le chauffage au sol est recommandé pour une installation neuve

Le chauffage au sol est très performant, mais force est de reconnaître qu’il revient relativement cher. Pour en profiter au maximum et limiter les dépenses, il est préférable de l’installer dans une maison neuve ou dans une maison en rénovation.

De cette manière, les circuits de diffusion peuvent être mis en place sans qu’on ait besoin de casser toute la structure du plancher. Il faut aussi veiller à mettre un plancher compatible. On peut pour cela demander conseil au spécialiste ou à l’entreprise qui sera responsable de l’installation du système de chauffage.

Quelques astuces pour installer un chauffage au sol moins cher

Outre la demande de subvention, il est important, avant de choisir un prestataire, de demander un devis. Les devis sont la plupart du temps fournis gratuitement, et on peut aisément comparer les prix des différents professionnels et chauffagistes ou entreprises avant de faire son choix. La seule règle à suivre dans le choix d’un professionnel est de vérifier qu’il est agréé.

Par ailleurs, réaliser de tels travaux peut être complexe et très onéreux en hiver ou en été. Pour profiter de tarifs raisonnables et étudiés, l’installation du système de chauffage doit avoir lieu en automne ou au printemps, périodes de l’année ou ni la fraîcheur, ni la chaleur ne peuvent indisposer l’équipe qui a en charge les travaux ou bien endommager les matériaux.

Le chauffage au sol
4.67 (93.33%) 3 votes