Lavabos : quel modèle et quel budget prévoir pour la pose ?

L’évolution générale des tendances décoratives, notamment domestiques, a touché toutes les pièces de la maison. Si autrefois les pièces classiques comme le salon ou la chambre à coucher étaient les préférées des designers, ceux-ci s’intéressent de plus en plus aux pièces dites ingrates dont fait partie la salle d’eau.

lavabo vasque

Parce que votre salle de bain a besoin d’autant d’attention que n’importe quelle pièce de la maison, vous avez le droit de lui accorder toute considération nécessaire. Aussi, l’installation d’un lavabo reste une opération tout aussi importante que l’aménagement d’une cuisine.

La maîtrise des différentes étapes d’une telle opération reste un impératif de votre part, car cela vous permettra de mieux appréhender les détails du devis qui vous seront fournis par votre plombier.

Equipement Prix Moyen
Types de lavabo
Lavabo traditionnel 10 € à 350 €
Vasque 20 € à 300 €
Plan vasque 20 € à 500 €
Pose de la robinetterie
Robinet mélangeur 70 € à 150 €
Robinet mitigeur 100 € à 200 €
Robinet mitigeur thermostatique 70 € à 350 €
Pose de la tuyauterie
Siphon 2 € à 20 €
Bonde de lavabo 2 € à 25 €
Pose hors fourniture du lavabo 200 € à 450 €

Étape 1 : choisir votre lavabo

Tout commence en effet par le choix du bon lavabo. L’opération est facile lorsque vous maîtrisez la gamme de produits qui s’offre à vous. D’une part, il faut distinguer le bon modèle, car tous les lavabos ne se valent pas. D’autre part, il faudra faire votre choix en fonction du matériau et de la forme.

Quel modèle ?

En la matière, retenez qu’il existe plusieurs modèles qui vont du lavabo à la vasque en passant par le plan vasque. Tout est une question de goût, mais aussi de style. Que ce soit sur le plan esthétique ou fonctionnel, chaque modèle présente des atouts même s’il faut apprendre à s’accommoder de leurs défauts.

PromoMeilleure Vente n° 1
GROHE Mitigeur Lavabo Bauloop 23335000 (Import Allemagne)
Grohe - Outils et accessoires
100,80 EUR - 60,91 EUR 39,89 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3
Emotion Meuble salle de bain Milet anthracite satiné
Emotion
299,90 EUR - 20,00 EUR 279,90 EUR

Le lavabo traditionnel

C’est celui qu’on retrouve le plus couramment dans les salles d’eau. Sa principale caractéristique est de se composer d’une cuvette et d’un support. Ce dernier a généralement deux rôles : soutenir la cuvette et cacher le réseau de tuyauterie raccordé à l’installation.

Avec le temps et l’évolution, le lavabo traditionnel ne se limite plus à cette configuration basique. Il est de plus en plus courant de trouver dans les magasins dédiés des lavabos à encastrer, dont la pose dispense de la présence de support ou de pied. Dans ces cas, il se résume à une simple cuvette fixée au mur. Quant à la tuyauterie, sans support, elle reste visible. Ce qui peut être plus ou moins inesthétique.

Étant le modèle le plus courant, le lavabo traditionnel séduit par son coût pour le moins abordable, allant de 10 € à 350 €. La moyenne reste tout de même de 100 € pour un bon modèle. Il a beau être abordable, le lavabo traditionnel reste très imposant. Il n’est donc pas adapté aux salles de bain de petite taille.

La vasque

À bas le traditionnel et place à l’ultra-moderne avec la vasque. En effet, la recherche de la modernité devrait être la principale motivation de toute personne souhaitant faire installer une vasque dans sa salle de bain. Tout dans sa forme et son mode d’installation la rend parfaite pour ce dessein.

Elle se caractérise en effet par la forme généralement ovale de la cuvette, qui résume tout le dispositif. Ici, pas de support pour soutenir la cuvette. La vasque s’installe sur un meuble dédié qu’il faudra acquérir en même temps. Ce qui peut faire grossir le coût initial de la vasque compris entre 20 € et 300 €. Prévoyez tout de même un budget de 85 € pour un modèle moyen.

En plus d’être très esthétique, la vasque a l’avantage d’être discrète. Elle s’installe très bien dans les salles d’eau de taille réduite. Toutefois, si vous avez une grande salle d’eau, rien ne vous empêche du faire installer une vasque. À défaut, vous pouvez toujours opter pour le plan vasque.

Le plan vasque

Le plan vasque vient répondre au principal inconvénient d’une vasque : celui de l’achat d’un meuble pour l’installation indépendamment de la vasque. Ainsi, dans la forme, le plan vasque est une vasque déjà installée sur un plan de travail et formant avec ce dernier un seul et unique dispositif. La praticité est donc le premier atout du plan vasque, même si ce n’est pas le seul.

En dehors de cette configuration particulière, la vasque d’un plan vasque est ordinairement plus grande et dispose d’espace pour poser le savon ou la brosse à dents. Le plan de travail, sur certains modèles, intègre même des tiroirs ou des placards pour le rangement. Tout ceci a bien sûr un coût et celui-ci va de 20 € à 500 €. Une version moyen de gamme vous coûtera au moins 200 €.

Quel que soit le type de lavabos pour lequel vous optez, les tranches de prix énoncés tiennent toujours compte du matériau et de la forme.

Quel matériau ?

En termes de matériau de lavabo, les choix sont multiples et chacun présente atouts et limites. Pour ne pas avoir à regretter votre choix ultérieurement, un décryptage s’impose.

Lavabo en céramique

Il est beaucoup plus courant de trouver des modèles en céramique. Ce matériau a l’avantage d’être à la fois esthétique, durable et facile à entretenir. Heureusement, ce n’est pas le seul choix existant en matière de matériau de lavabo. Plus récemment, les lavabos en résine ont fait leur apparition. Ce matériau a aussi pour lui l’avantage de l’esthétique et de l’aisance de nettoyage. Il correspond bien aux salles d’eau modernes.

Lavabo en verre

Pour ceux qui aiment vraiment tout ce qui est chic, ils apprécieront certainement les lavabos en verre. Bien plus fragile que les autres types de lavabo, il renvoie une image prestigieuse. Les modèles en verre les plus courants sont ordinairement les vasques.

Lavabo en granit, en marbre ou en béton

À la délicatesse du verre s’oppose la rudesse du granit, du marbre ou du béton. Les premiers matériaux sont réputés pour être poreux. Ils nécessiteront donc un entretien rigoureux. Il faut également qu’ils soient traités contre l’humidité. Malgré tout, autant qu’ils sont, ces trois matériaux ont pour eux l’avantage de la durabilité et on leur rattache une image de prestige. C’est d’ailleurs cette dernière qui vaut aux lavabos en marbre, en granit ou en béton d’être les plus chers du marché.

Lavabo en bois ou en terre cuite

Choisir le bois et la terre cuite comme matériaux pour votre lavabo, c’est faire le choix du traditionnel. Si vous avez une salle d’eau avec un décor rustique, ces deux matériaux sont un choix parfait. En plus, vous profiterez de l’originalité qui est rattachée à ce type de lavabo qu’on ne trouve pas dans toutes les salles de bain. Par contre, l’entretien d’un lavabo en bois ou en terre cuite n’a rien d’aisé. Renseignez-vous à ce propos avant de vous lancer.

Lavabo en inox

Si vous avez envie de sortir de l’ordinaire sans vous embêter avec l’entretien, misez sur un lavabo en inox. La facilité d’entretien de ce matériau est son plus grand atout. Il est aussi d’une grande résistance et se conserve très bien. C’est l’investissement de la durabilité.

Quelle forme ?

Quant à la forme de votre lavabo, laissez-vous séduire par toutes les fantaisies possibles. De la forme classique en demi-lune, vous avez le choix entre un lavabo :

  • Carré
  • Rectangulaire
  • Ovale
  • Oblongue
  • Ronde

Maintenant que vous avez fait le tour de la question en ce qui concerne le choix du lavabo, l’installation constitue l’étape suivante.

Étape 2 : faire poser son lavabo

Inutile de jouer au bricoleur du dimanche. La pose d’un lavabo n’a rien d’anodin, qu’il s’agisse d’une première pose ou d’une rénovation. Les différentes étapes sous-tendant l’opération vous le feront vite comprendre.

Simple ou double pose

Lorsqu’on a choisi le bon lavabo, il faut encore décider si l’on veut en faire poser un ou deux. Généralement, seule la vasque se prête au jeu de la double pose. On parle alors de double vasque. Là encore, on privilégie la vasque à poser dont le rendu esthétique est meilleur et dont la pose est bien plus aisée.

Tout compte fait, simple ou double pose, le choix final influencera le coût final de l’installation. Votre professionnel donnera son tarif au travers d’un devis. Tout dépendra de la complexité des travaux.

Type d’installation

C’est à ce niveau que tout se joue, car du type d’installation que vous aurez choisi dépendra la pose de la robinetterie. À ce sujet, on distingue :

  • Le lavabo sur pied, le grand classique de l’installation de lavabo, qui consiste à supporter la cuvette d’un pied, lui-même servant à dissimuler les canalisations. Il est encore appelé lavabo sur colonne ou lavabo totem.
  • Le lavabo suspendu, dont l’installation se passe du pied ou de la colonne de support. Ainsi, la cuvette est simplement fixée au mur avec des chevilles de fixation, suspendue dans le vide. Cette installation est très esthétique.
  • La vasque à poser, consistant à fixer la base de la vasque sur un meuble à l’aide de vice. Toute la structure de la vasque reste donc visible et seule la base est en contact avec le meuble.
  • La vasque à encastrer, qui s’oppose au modèle à poser par le fait qu’ici, un espace est prévu pour la vasque afin qu’elle fasse corps avec lui. On ne voit donc pas la structure de la vasque.

Pose de la robinetterie

À l’achat et l’installation du lavabo, il faudra ajouter celui de la robinetterie. À ce propos, vous aurez le choix entre :

  • Un robinet mélangeur, composé de deux sorties d’eau, l’une pour l’eau chaude, l’autre pour l’eau froide. Vous pourrez mélanger les deux selon la température souhaitée. Il faudra un budget de 70 € à 150 € pour ce robinet.
  • Un robinet mitigeur caractérisé par une ouverture à sens unique, généralement de gauche à droite. L’intensité de la déclinaison de la manette détermine celle de la température de l’eau. Prévoyez entre100 € et 200 € pour ce robinet.
  • Un robinet mitigeur thermostatique permettant le réglage de la température de l’eau grâce à un thermostat. Il coûte entre 70 € et 350 €.
PromoMeilleure Vente n° 1
GROHE Mitigeur Lavabo Bauloop 23335000 (Import Allemagne)
Grohe - Outils et accessoires
100,80 EUR - 60,91 EUR 39,89 EUR
PromoMeilleure Vente n° 3

Pose de la tuyauterie

Votre professionnel vous exigera certainement l’achat de siphon. Celui-ci coûte entre 2 € et 20 €. À cela s’ajoute l’achat d’une bonde de lavabo dont le prix varie entre 2 € et 25 €.

Au regard de tous les facteurs précédents, il faudra prévoir entre 200 € et 450 € pour la pose hors fourniture d’un lavabo par un professionnel.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement
Lavabos : quel modèle et quel budget prévoir pour la pose ?
5 (100%) 1 vote

Lavabos : quel modèle et quel budget prévoir pour la pose ?