Recherche de fuite : budget à prévoir, à qui faire appel, qui paye ?

Un problème de fuite dans votre logement ? Tout savoir pour bien réagir : qui contacter, qui prend en charge et prix moyen pour la recherche.

recherche de fuites

Les fuites et les infiltrations d’eau provoquent souvent de gros dégâts dans les logements collectifs et individuels.

Aussi, dès que les traces d’eau ou les signes de dégâts des eaux apparaissent, il est nécessaire d’appeler un professionnel ou une entreprise spécialisée pour découvrir l’origine de la fuite et effectuer des réparations.

Fuites d’eau ou dégâts des eaux : à quel professionnel faut-il faire appel ?

3 cas de figure ou de situations peuvent se présenter.

Premièrement, il peut s’agir d’une fuite d’eau apparente, concernant une canalisation d’eau, un appareil ou un accessoire qui y est relié. C’est le cas quand la robinetterie de la salle de bain, les canalisations autour du lavabo ou encore de l’évier de cuisine fuient. Dans de telles circonstances, il faut faire appel à un plombier.

Deuxièmement, la fuite d’eau ou les dégâts des eaux peuvent apparaître au niveau de la toiture ou des murs. On constate alors que le plafond se met à garder des traces étranges, ou à pourrir, et dans le cas des murs, les infiltrations et les moisissures sont visibles. Dans ces conditions, il est indispensable d’appeler un couvreur (pour le toit) ou un maçon (pour les murs).

En outre, dans le cas particulier des murs, le plombier et le maçon peuvent intervenir tous les 2. Tout dépend du type de fuite.

Troisièmement, il peut arriver que la fuite d’eau ne soit pas du tout apparente, mais qu’on remarque juste les dégâts, sans pouvoir deviner l’origine du problème. Pour éviter de casser les murs en désordre ou d’aggraver la fuite en touchant aux canalisations, on fait alors appel à une entreprise spécialisée. A l’aide d’outils spécifiques tels que le fumigène ou les rayons X, ces sociétés parviennent à détecter l’origine de la fuite sans aucune casse.

Note : face à une fuite ou un dégât des eaux, il faut toujours prendre le temps d’examiner la situation afin de savoir quel professionnel appeler. Contacter la bonne personne dès le départ permet d’économiser de l’argent et de résoudre plus efficacement les dégâts des eaux.

Fuites et dégâts des eaux : le budget à prévoir

Il est très difficile d’estimer le prix que va coûter la recherche et le constat d’une fuite d’eau. En réalité, le budget à prévoir varie en fonction :

  • Du type de fuite ou de dégâts des eaux à constater
  • Du type de professionnel auquel faire appel
  • De l’importance des travaux

Il est évident que casser un mur et des canalisations pour trouver une fuite coûtera plus cher que s’il s’agit de constater une simple fuite de tuyauterie sous l’évier… Et les professionnels ont parfaitement le droit de facturer comme ils le veulent.

Cela pris en compte, un plombier va prendre entre 150 et 850 euros pour une recherche de fuite et un dépannage d’occasion. Ce budget est nettement plus élevé s’il faut faire intervenir en plus du plombier un maçon ou un couvreur, ou s’il faut contacter une société privée.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement

Recherche de fuite et dégâts des eaux : le cas singulier des logements collectifs

Quand il y a fuite ou dégâts des eaux dans un logement individuel, il est clair que c’est l’occupant de la maison qui assume les frais de recherche et de réparation. Son assurance peut également couvrir une partie des dégâts, d’après les termes du contrat entre l’assureur et le propriétaire (ou le locataire).

Mais dans un logement collectif, la gestion de la responsabilité et de la facture est bien plus délicate. En effet :

  • La fuite peut être à l’origine issue du logement A, mais créer des dégâts dans les logements B et C
  • Les autres propriétaires (ou les colocataires) doivent être informés de la nécessité des travaux de réparation si ceux-ci doivent s’étendre à tout le bâtiment
  • L’aval du syndic est indispensable pour lancer les travaux de réparation

Cela dit, voici la procédure à adopter quand on vit en logement collectif pour une recherche de fuite.

La procédure en logement collectif pour une recherche de fuite

D’abord, il faut savoir que la recherche de fuite en elle-même peut être demandée par :

  1. Le gardien du logement collectif
  2. L’un des occupants du logement
  3. L’un des membres du conseil syndical
  4. Le syndic (suivant les références de l’article 18 de la loi de 1965)

Le plombier ou le professionnel qui effectuera la recherche de la fuite va également déterminer si la responsabilité de la fuite est individuelle (dans un logement précis) ou commune (défaut des canalisations du bâtiment). C’est à partir de ce constat que l’on saura qui prendra la charge des réparations.

Ainsi :

  • Si la responsabilité de la fuite est individuelle, c’est le locataire ou le propriétaire de l’espace à l’origine de la fuite qui assume les frais de réparation (ou son assureur)
  • Si la responsabilité est collective, c’est l’ensemble des locataires (ou propriétaires) qui payent les factures

Bien entendu, quand c’est le gardien ou un membre du syndic qui demande la recherche de fuite, celui-ci adresse la facture aux personnes désignées comme responsables. Il n’est pas du tout mandaté pour payer les frais.

Conseils pratiques pour mieux gérer une recherche de fuite d’eau

On peut identifier soi-même l’origine d’une fuite d’eau s’il s’agit d’une fuite apparente. Cela permet de situer le professionnel dès qu’il viendra, et d’économiser du temps et de l’argent.

Pour y arriver rapidement, on peut mettre du colorant alimentaire dans les zones suspectes (salle de bain, cuisine, toilettes, etc.). Si l’on remarque de l’eau colorée dans des parties reliées à ces évacuations, on pourra plus vite identifier l’origine de la fuite.

Ensuite, on peut observer le compteur d’eau et s’assurer qu’il ne tourne pas quand les robinets sont tous fermés. Si c’est le cas, cela veut dire que la fuite est relative au circuit d’arrivée d’eau.

Enfin, il faut toujours couper l’arrivée d’eau avant la venue du professionnel ou de l’entreprise qui s’occupera de la recherche. On limite ainsi les dégâts et la perte inutile d’eau.

On retient donc que le budget probable à prévoir pour une recherche de fuite se situe entre 150 et 850 euros. Ce coût varie suivant qu’on fasse appel à un plombier, un maçon, un couvreur, une entreprise professionnelle…

Il faut être prudent, attentif et veiller à ce que la recherche de fuite et la réparation soient facturés avec autant de précisions que possible. La facture en effet sera adressée au responsable désigné (cas des logements collectifs), et celui-ci ou son assurance paieront les travaux et les réparations effectuées.

Recherche de fuite : budget à prévoir, à qui faire appel, qui paye ?
4.3 (85%) 4 votes

Recherche de fuite : budget à prévoir, à qui faire appel, qui...