Escalier hélicoïdal : prix moyen pose comprise, avantages et matériaux

Vous souhaitez optimiser l'espace de votre pièce tout en y installant un escalier ? Optez pour l'escalier en colimaçon également appelé escalier helicoidal. Découvrez les différents matériaux utilisés, son cout moyen, ses avantage et ses invonénients

escalier helicoidal

Dans la maison, l’escalier est cette installation qui permet d’accéder aux étages supérieurs et même inférieurs. Devenu un vrai objet de décoration, l’accessoire prend de nombreuses formes et revêt des matériaux divers, sans toutefois perdre ses fonctions de base.

A défaut donc d’un modèle standard, on peut choisir un élégant escalier hélicoïdal. Il convient alors de connaitre certaines informations sur son implantation et son utilisation.

Qu’est-ce qu’un escalier hélicoïdal ?

En colimaçon, en vis, spiralée ou à double hélice, l’escalier hélicoïdal est quel que soit le nom qu’il porte de la même forme. En effet, de construction discrète, ce dernier est comme l’indique son appellation en forme d’hélice et tourne sur lui-même. Il tire d’ailleurs l’un de ses noms du mot normand « calimachon » qui veut dire limaçon à coquille.

Souvent choisie pour son esthétique, ce genre de construction est recommandée pour les maisons modernes, contemporaines ou dans les logements ayant besoin d’optimiser l’espace. Selon la finition, elle donne un esprit différent à l’espace qu’elle occupe.

A cette fin, les matériaux utilisés varient alors d’une personne à un type habitation. Il n’est donc pas rare de tomber sur des escaliers en colimaçon en

  • bois
  • verre
  • métal (inox, aluminium, acier)
  • pierre
  • béton

Généralement, l’escalier le plus utilisé est celui fabriqué en bois. Chaleureux et abordable, ce matériau a également l’avantage d’être disponible en plusieurs modèles.

escalier helicoidal climacon boisAinsi, à part ceux en bois dur, plus durable, issus du chêne, du hêtre et du frêne, le marché regorge d’escaliers faits de bois tendre. Plus fragiles, ces derniers proviennent des arbres comme le sapin, l’érable et les bois exotiques.

Caractéristique d’un escalier hélicoïdal

Même s’il y ressemble un peu trop, il est important de pouvoir distinguer les escaliers tournants des escaliers hélicoïdaux. En effet, l’escalier colimaçon ne repose pas forcément sur un mur portant. Pour assurer sa stabilité, il suffit de prévoir un espace adéquat lors de la pose.

Il arrive que certains modèles d’escaliers soient à noyau creux. Sans donc reposer sur un pilier central, il laisse néanmoins apparaître un jour en leur centre. On n’oubliera pas de mentionner que la superficie laissée au sol par l’objet est plus importante que dans le cas d’un escalier classique. Grâce à ses caractéristiques, son installation pourra se faire aussi bien dans les cages rondes que dans les cages carrées. C’est le meilleur choix pour les petites habitations (lofts ou appartements).

Au niveau des dimensions, la marche d’un escalier hélicoïdal se situe entre 18 et 19 cm pendant que ceux des modèles tournants font plus de 20 cm. De même, pour l’installation, il faut compter un diamètre de 1,50 m pour une trémie simple et 1,80 m2 pour une surface de trémie en mètre carré. Sauf pour le cas des escaliers d’appoint pour lesquels aucune échelle de meunier n’a été implantée. La trémie est alors plus petite.

Escalier hélicoïdal : les différents types disponibles

Pour répondre aux contraintes des constructions urbaines, la gamme des escaliers hélicoïdaux disponible sur le marché s’élargit de plus en plus. Ainsi, en dehors des versions modulaires, il existe des modèles au design étudié, ceux en kit et d’autres aux lignes très contemporaines. Dans toute cette multiplicité, on distingue les escaliers :

  1. A vis, en vis ou en spirale : pour lequel les extrémités centrales des marches sont distribuées autour d’un espace central de telle sorte qu’elles forment un noyau central. Très étroit, il se nomme également, parfois injustement, escalier à la française.
  2. Hélicoïdal industriel en acier galvanisé : faits sur mesure, ces derniers sont destinés à l’industrie et aux évacuations de secours
  3. Pour l’intérieur et pour l’extérieur

Avantages à implanter un escalier hélicoïdal

L’escalier hélicoïdal, quel que soit le matériau utilisé pour le construire, possède de nombreux avantages. Le tout premier concerne sa grande facilité d’implantation. En effet, autoporteur et indépendant, celui-ci ne nécessite aucun appui. Contrairement à l’encombrement au sol des escaliers droits ou tournants, le sien est très réduit. Ce qui fait qu’on le classe parmi les escaliers dits « secondaires ».

De par sa construction tournante, l’accessoire tient une place unique dans l’habitation. Cela lui permet aussi d’offrir un énorme gain d’espace dans la pièce. Plus esthétique qu’un escalier traditionnel, il est également design et sert de décoration dans la pièce.

Même si la taille des marches se révèle être très gênante quand on veut monter à deux ou déplacer des meubles lourds ou encombrants. Surtout que ces dernières rétrécissent encore plus au centre à cause de la rotation de l’escalier. C’est d’ailleurs pour éviter cet inconvénient qu’il est vivement conseillé d’effectuer une étude de taille et de forme adéquate bien avant toute installation. Il faut alors prévoir un diamètre au sol d’au moins 2 mètres afin d’offrir un confort d’utilisation dans un logement vraiment habité.

Prix d’un escalier hélicoïdal

Chic et peu encombrant, l’escalier hélicoïdal ne se retrouve pas facilement dans le commerce. Et pour cause, sa construction dépend en grande partie de l’architecture de la maison dans laquelle il doit être installé.

De ce fait, il est souvent commandé sur mesure en tenant compte de la place qui lui est allouée. Le tarif varie alors en fonction de nombreux paramètres dont les plus importants sont mentionnés ici.

  • Le matériau de fabrication : le tarif peut atteindre les 25 000 €
  • La qualité du matériau choisi
  • Les dimensions dudit escalier
  • Le type de finition désiré (revêtement, garde-corps, vernis, main courante, etc.)

Une fois la commande passée, auprès d’une entreprise spécialisée, il faut attendre entre 4 à 10 semaines pour recevoir son escalier hélicoïdal. Le délai de fabrication pouvant être plus long, il est possible de négocier à nouveau le tarif final de la commande.

À titre indicatif, le prix d’un escalier hélicoïdal d’une hauteur comprise entre 2,75 m et 2,85 m construit sur mesure est de :

  • 1 500 à 8 000 € pour le bois
  • 2 000 à 4 000 € pour le béton
  • 6 000 à 12 000 € si l’inox a été choisi
  • 3 000 € et plus quand il s’agit de l’aluminium
  • 2 000 à 6 000 € pour l’acier
  • 5 000 à plus de 12 000 € si l’accessoire est en verre ou en pierre

Il faut en outre rappeler que la facture pour avoir un escalier colimaçon comprend également les frais de livraison, de la TVA et du prix de la pose. Dans tous les cas, ce dernier ne doit pas dépasser 20 % du prix total.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement

Pour mieux évaluer le montant de sa facture finale, il est préférable de se baser sur les tarifs des artisans de la région. Grâce à une demande de devis détaillé adressée à plusieurs d’entre eux, il est plus facile d’avoir une idée du budget à prévoir. Une façon également simple de choisir parmi les nombreuses compétences de qualité, celle qui revient le moins cher. Mais au préalable, on pensera à correctement décrire le projet de travaux de construction ou de rénovation incluant la pose d’escalier hélicoïdal.

Escalier hélicoïdal : prix moyen pose comprise, avantages et matériaux
5 (100%) 5 votes

Escalier hélicoïdal : prix moyen pose comprise, avantages et matériaux