Rénovation d’escalier : quel budget prévoir pour rénover son escalier

Un escalier en mauvais état ? Découvrez les différentes solutions de rénovation d'escalier ainsi que le prix moyen de la prestation d'un pro pour ces travaux.

rénovation escalier

Des marches d’escalier qui grincent ? La peinture de la rampe qui s’écaille ? Le papier peint des différentes contremarches qui s’enlève ? Ce sont autant de signes qui prouvent clairement que cet escalier a besoin d’un coup de jeune.

Et pour cause, cet élément important de la maison prend des coups à force de le dévaler et de le monter. Ainsi, à défaut de dépenser une importante somme pour le remplacer, il vaut mieux penser à une rénovation.

Pourquoi préférer rénover un escalier à le changer ?

A double fonction, l’escalier dans une maison doit au même titre que les principales pièces faire l’objet de tous les soins. En effet, en plus de faciliter l’accès aux différents étages de l’habitation, ce dernier joue également un rôle de décoration dans la pièce.

A cette fin, plusieurs types de matériau sont utilisés pour fabriquer les marches, les rampes et les différentes autres parties. Ainsi, on retrouvera des escaliers faits de :

  • verre
  • béton
  • granito
  • métal (acier, aluminium, fer forgé, etc.)
  • bois (chêne, pin, sapin, ébène)
  • pierre, marbre ou autre matière brute

La remise à neuf devient nécessaire après un certain temps d’utilisation ou lorsque pour une raison ou une autre les habitants désirent changer de style. Dans tous les cas, on aura le choix entre changer complètement l’escalier et le rénover.

La dernière option est moins onéreuse dans le cas d’escaliers complexes ou ceux de type continu composés de paliers. Elle devient également intéressante uniquement lorsque la structure de la construction est conservée. Dans le cas contraire, il faudra tout remplacer dans son intégralité.

La rénovation d’un escalier, qu’elle soit faite pour des besoins de confort ou consistera à lui donner un nouveau souffle en choisissant un revêtement adéquat. Les travaux qui dureront entre 1 et 2 jours selon le type porteront alors sur les marches, la rampe et les contremarches essentiellement.

On pourra également penser à décorer les balustres, les girons et aussi les limons. Chacun s’y prendra en fonction du résultat désiré. Quant à la solution choisie pour le faire, elle dépendra du matériau de fabrication de l’escalier.

Escalier en bois : les astuces pour le rénover

L’avantage avec un escalier en bois est que le matériau est durable et 100 % écologique. De ce fait, il devient très facile de le relooker et de lui donner le chic et la vitalité des premiers jours. Pour ce faire, on aura le choix entre utiliser

  • de la lasure
  • du papier de verre
  • de l’huile ou de la cire pour un rendu naturel
  • des bandes antidérapantes pour plus de sécurité
  • une peinture sol pour bois pour des options de personnalisation
  • un vitrificateur qui empêche les traces de rayures et de chocs

Pour une bonne adhésion du nouveau revêtement, il faudra au préalable retirer toutes les traces de finitions de l’escalier. La tâche consistera alors entre autres à retirer tout objet décoratif et à décaper la surface avec un produit adéquat.

Toujours à cette fin, il est recommandé de réparer les petites fissures des marches et des contremarches avec de la pâte à bois. Avant d’appliquer le nouveau traitement, on pensera à nettoyer, dégraisser puis à poncer soigneusement l’escalier.

Escalier en béton : comment lui donner une seconde vie ?

Contemporain et extrêmement solide, le béton offre la possibilité d’une foultitude d’habillages. Ainsi, pour rénover un escalier fait dans ce matériau on aura le choix entre le carrelage, le béton ciré et la moquette.

Il est aussi possible d’utiliser de la peinture spéciale sol et passage intensif, du sisal, du bois et tout autre revêtement naturel. Dans tous les cas, il est important que la finition choisie soit résistante aux allées et venues et qu’il soit aussi très facile à entretenir.

Comme avec les autres matières, les travaux commenceront par un nettoyage complet de l’escalier. A cette fin, on fera usage d’un ciseau de maçon pour le décapage, d’un mortier de ragréage pour régler les imperfections et d’un primaire d’accrochage. Appliqué au rouleau, ce dernier favorise l’adhérence entre le béton et le matériau choisi.

Escalier en métal : les conseils pour le rénover

Les différentes étapes de rénovation d’un escalier en métal sont les mêmes que celles d’un escalier en bois, en béton ou autre matériau. Après vérification de l’état des structures, elles consistent en effet à poser une finition sur les marches et autres composantes de l’escalier.

Là encore on aura besoin de décaper, de nettoyer et de polir avant d’appliquer un vernis spécial métal ou une peinture spéciale. La couleur sera alors choisie en adéquation avec le reste de la décoration.

Il faut par ailleurs rappeler qu’un escalier en métal peut être bruyant sous le piétinement. Il peut également sembler froid à certaines périodes de la journée. Pour donc plus de confort, le matériau pourra être associé à d’autres pendant la rénovation. A cette fin, il est possible de recouvrir les marches d’une moquette, d’un tapis ou d’un revêtement de type bois.

Rénover un escalier : quel est le cout moyen ?

Il est souvent compliqué de connaitre le tarif précis des travaux de rénovation effectués sur un escalier. En effet, le budget à prévoir dépendra de plusieurs paramètres dont les plus importants sont la finition choisie et la réputation du professionnel engagé. Ce dernier s’intéressa ensuite à de nombreux autres points comme le type d’escalier (droit, hélicoïdal ou tournant) et l’état général de celui-ci. Il facturera alors sa prestation en fonction du matériau dont est recouverte la construction et du nombre de marches qui la compose.

Le client dispose de tous les matériaux nécessaires ? Dans ce cas, l’ouvrier réclamera entre 20 et 30 € le mètre carré pour appliquer une peinture bois pour sol sur un escalier en bois.

15 € par mètre carré en moyenne pour l’utilisation d’un vernis de vitrification. A ce coût de la main-d’œuvre, il faudra ajouter entre 10 et 20 € le m2 pour la réalisation des travaux de préparation de l’escalier. Il faut rappeler que ce tarif pourra changer selon l’état des surfaces à apprêter.

Pour une prestation complète, la société à laquelle on fera appel pourra facturer son service au m2 de produits utilisés. Dans le même temps, il y a des artisans qui calculent leur tarif en fonction du nombre de marches et de l’état général de ceux-ci. Ils proposent alors entre 50 et 100 € pour la rénover.

De ces faits, la restauration d’un escalier peut valoir :

  • entre 80 et 130 € le m2 pour les lames de parquet
  • entre 6 et 10 € le m2 pour les contremarches
  • entre 5 et 10 € le m2 pour les nez de marche
  • entre 200 et 300 € par marche à réparer

Faire une rénovation d’escalier à un tarif bas

Rénover soi-même son escalier est la meilleure façon d’économiser sur les frais de main-d’œuvre. Surtout si on a des talents de bricoleur. Il faudra tout de même acheter tous les différents produits nécessaires à la réalisation des travaux.

C’est le cas notamment du papier à poncer ou de la ponceuse à bande, du décapant, du masque et gant de protection, de la spatule, du pinceau, etc. L’acquisition de tous ses objets nécessitera environ 82 €. Celle d’une peinture suffisante pour une surface de 30 mètres carrés coutera 40 € en moyenne.

L’autre option pour réduire le cout de rénovation d’un escalier est d’utiliser les kits de réparation disponibles exprès sur le marché. Très pratiques, ces derniers se composent de marches, de contremarches, de bandes de chant et de finitions permettant la remise à neuf de tout type d’escalier. Ils coutent entre 30 et 70 € par marche réparée et peuvent aller jusqu’à 120 € pour une finition de chêne.

De façon générale, la rénovation est la solution la moins couteuse pour redonner une nouvelle vie à un escalier. Il n’est cependant pas rare que des structures facturent ses travaux à des tarifs exorbitants. Pour donc éviter de se faire tromper, l’idéal serait de demander des offres de prix permettant de comparer facilement les différentes prestations.

Une fois en possession de tous ces devis, choisir celui présente un bon rapport qualité/prix ne devient qu’un jeu d’enfant. Encore qu’il existe à cet effet, des comparateurs de devis en ligne.

Rénovation d’escalier : quel budget prévoir pour rénover son escalier
5 (100%) 1 vote

Rénovation d’escalier : quel budget prévoir pour rénover son escalier