Piscines hors sol : prix moyen, avantages et inconvénients

Piscines hors sol : prix moyen, avantages et inconvénients

Une piscine hors sol pour cet été ? Découvrez ses avantages, ses inconvénients ainsi que les prix moyens des piscines autoportantes et des piscines en kit.

La piscine hors-sol est une piscine chic et pratique. En effet, contrairement aux piscines enterrées ou semi-enterrées, elle ne nécessite pas de travaux pour son installation.

On la pose directement sur une surface plane, à condition que celle-ci soit suffisamment solide et homogène pour supporter son poids. Elle est en outre amovible, ce qui permet de l’enlever et de la remettre selon ses besoins.

Les 2 types de piscine hors-sol : la piscine en kit et la piscine autoportante

Les fabricants de piscine hors-sol proposent généralement 2 modèles : la piscine en kit et la piscine autoportante. La piscine en kit est une piscine dont l’armature est réalisée à partir de panneaux de bois ou de résine de synthèse. Une toile ou un matériau spécifique appelé Liner est ensuite fixé à l’intérieur du périmètre de la piscine pour servir de support et en garantir l’étanchéité.

La piscine autoportante est quant à elle conçue sur le modèle de la piscine gonflable qui s’utilise pour la baignade des enfants. Elle est constituée d’une poche de polyester qui tient lieu de réservoir, et de parois gonflables ou non qui servent de support. Il en existe 2 variantes :

  • La piscine autoportante souple dont le réservoir est soutenu par des parois gonflables à l’air et par une ceinture d’eau et d’air
  • La piscine autoportante à armatures dont le réservoir est soutenu par des tubes d’acier

Les prix des piscines hors-sol

Les piscines autoportantes à armatures sont les moins chères. On peut en acheter avec un budget de 250 à 6 000 euros, en fonction bien entendu de la taille et de la qualité choisie.

Les piscines autoportantes souples coûtent un peu plus : elles sont vendues à un tarif compris entre 100 et 15 000 euros, toujours en fonction de la taille et de la qualité.

Les piscines en kit sont celles pour lesquelles le prix est le plus élevé. Il faut dépenser entre 1 000 et 12 000 euros pour en avoir une.

Note : les piscines hors-sol peuvent être montées sans difficulté par l’utilisateur lui-même. C’est la raison pour laquelle il n’est pas obligatoire de prévoir un tarif de pose pour ce type de piscine.

Mais si l’on juge indispensable d’appeler un piscinier, on peut toujours le faire et prévoir des frais de pose compris entre 100 et 1 000 euros en fonction de la taille et du format de piscine concerné.

Les avantages de la piscine hors-sol

La piscine hors-sol a l’avantage de pouvoir être déplacée et remise en place. Au lieu de la laisser au dehors en saison froide par exemple, on peut l’enlever, puis la remettre dès que le soleil revient pour en profiter à nouveau. De plus, son installation est hyper facile et très rapide : 3 jours au maximum suffisent pour qu’elle soit prête pour utilisation.

Par ailleurs, comme il ne s’agit pas d’une piscine enterrée, il n’est pas du tout nécessaire de faire une déclaration de travaux ou une demande de permis de construire avant de la poser. La déclaration de travaux ne deviendra obligatoire que dans le cas où les dimensions de la piscine excèdent 20 m2 de surface pour plus de 1 m de hauteur.

Il n’y aura pas non plus d’impôt à payer à court ou à long terme pour sa présence, car elle n’ajoute pas une plus-value au standing de la maison, et elle ne modifie pas l’aspect extérieur de cette dernière.

Les inconvénients de la piscine hors-sol

La piscine hors-sol est une solution économique et peu coûteuse, mais elle a elle aussi ses inconvénients. Le premier réside dans ses contraintes d’installation.

En effet, ce type de piscine ne peut être posé que sur une surface plane et suffisamment solide pour supporter son poids et celui de l’eau qu’elle contient. Elle n’est donc pas adaptée à tous les types de terrain, et même si elle ne demande pas de travaux, il peut être utile d’effectuer un bon remblaiement avant sa pose.

L’autre inconvénient notoire qu’elle présente est son manque de dispositif de sécurité. Avec les autres piscines privées, la loi prévoit des barrières de sécurité, mais le caractère « amovible » de la piscine hors-sol fait qu’il est impossible de lui appliquer les mêmes normes.

En définitive, elle n’est pas fournie avec un dispositif de sécurité, et il n’est pas toujours prévu un emplacement sur le module pour que les barrières soient placées. C’est à l’utilisateur qu’il revient d’être vigilant et d’assurer la surveillance de toutes les personnes à risques (enfants, animaux, personnes âgées, etc.).

Le 3e inconvénient de la piscine hors-sol est son manque d’esthétisme. Elle a généralement des couleurs froides comme le bleu, le gris ou le blanc qui n’ont absolument rien à voir avec les couleurs naturelles du jardin.

Enfin, 4e et dernier inconvénient, les piscines hors-sol ont toujours une taille réduite et limitée. Il est très rare de pouvoir en trouver en grand format, comme cela est possible pour des piscines enterrées.

Conseils pratiques pour l’installation de la piscine hors-sol

La piscine hors-sol ne doit jamais être exposée au vent. Pour la poser, il faut choisir un emplacement du jardin qui ne soit pas trop à l’air libre, mais où on peut tout de même bénéficier d’un bon ensoleillement.

Elle ne doit pas non plus rester en dessous des arbres, car les feuilles mortes et les insectes peuvent facilement y tomber et polluer son eau. Enfin, il est important qu’aucun câblage électrique et qu’aucun réseau de canalisation ne passe en dessous de la surface qui lui est réservée.

En revanche, elle doit être située à proximité d’un point d’approvisionnement en eau pour qu’elle puisse être approvisionnée sans difficulté.

En conclusion : faut-il ou non opter pour une piscine hors-sol ?

Tout dépend du budget dont on dispose. La piscine hors-sol est la moins chère du marché et la plus économique à l’installation.

Cela dit, il ne faut pas oublier qu’elle a besoin d’un terrain plan qui ne risque pas de glisser pour être en équilibre, et qu’elle n’est pas faite pour demeurer en place à long terme.

Si ces paramètres sont pris en compte et qu’on considère que c’est la meilleure option, elle peut être adoptée. On prendra tout de même le temps de comparer les offres de plusieurs distributeurs afin de trouver un modèle convenable et durable qui répond à ses désirs.

Piscines hors sol : prix moyen, avantages et inconvénients
4.71 (94.29%) 7 votes