Chauffage de piscine : comment choisir et combien ça coute

Chauffage de piscine : comment choisir et combien ça coute

PAC, panneaux solaires, chaudière, échangeur thermique... Découvrez les différents types de chauffages pour piscine ainsi que le coût moyen pour l'achat et la pose de son chauffage de piscine.

chauffage solaire piscine

Le chauffage de piscine est un système qui permet d’élever la température de l’eau du bassin jusqu’à ce qu’elle soit agréable pour la baignade. Il en existe plusieurs types, chacun fonctionnant avec une source d’énergie bien définie.

Mais lequel est le plus économique ? Comment bien choisir son système de chauffage de piscine ?

Les différents types de chauffage de piscine

Les chauffages de piscines peuvent être classés en 2 catégories :

  • Les systèmes traditionnels qui sont alimentés grâce à l’énergie électrique ou au gaz (gaz naturel, fioul ou propane)
  • Les systèmes écologiques qui fonctionnent grâce à l’énergie solaire ou grâce à l’aérothermie

Les chauffages de piscine classiques ou traditionnels

Ces systèmes qui fonctionnent grâce à une énergie fossile ou grâce à l’électricité sont au nombre de 3 : la chaudière, le réchauffeur et l’échangeur thermique.

La chaudière de piscine

La chaudière est le premier dispositif classique de chauffage de piscine. Tout comme son homologue domestique, elle est alimentée soit par le courant, soit par un hydrocarbure (gaz, fioul, propane).

Son temps de chauffe est très rapide et sa configuration lui permet d’être particulièrement adaptée pour les grandes piscines. Elle n’a quasiment pas d’inconvénient, à part le fait d’être assez volumineuse et d’être coûteuse à l’achat.

Le réchauffeur électrique

Le réchauffeur électrique est le second outil de chauffage de piscine. Cet appareil est principalement composé d’une résistante chauffante qui est placée dans le circuit de traitement de l’eau. L’eau se réchauffe en passant dans le réservoir de traitement, puis arrive à bonne température dans la piscine.

réchauffeur électrique pour piscineLe réchauffeur électrique n’est pas coûteux à l’achat et son installation est plutôt simple à réaliser. Son grand inconvénient est qu’il consomme beaucoup d’énergie électrique, ce qui le rend vraiment onéreux à l’usage. On le recommande surtout pour des utilisations ponctuelles.

L’échangeur thermique

L’échangeur thermique est un excellent outil de chauffage de piscine, mais il est directement associé au système de chauffage domestique ou à une pompe à chaleur. Cela impose 2 contraintes :

  • Les installations du chauffage domestique doivent être facilement accessibles
  • La piscine doit être située à proximité de la maison
échangeur thermique climexel
échangeur thermique climexel

Sa vitesse de chauffage de l’eau est un peu plus lente que celle d’une chaudière ou d’un réchauffeur, mais elle est quand même intéressante.

Les systèmes écologiques de chauffage de piscine

Ils sont également au nombre de 3 : la pompe à chaleur ou PAC Air/Eau, les panneaux solaires thermiques et la bâche solaire.

Ces équipements sont de plus en plus recommandés parce qu’ils sont alimentés par une énergie saine et inépuisable (chaleur solaire ou thermique de l’air).

La pompe à chaleur Air/Eau

La pompe à chaleur Air/Eau de piscine est installée dans le circuit de traitement de l’eau. Elle capte la chaleur diffuse dans l’air qu’elle transmet à un fluide frigorigène.

Ce fluide sous pression devient ensuite 3 à 5 fois plus chaud que l’énergie absorbée, et il transmet ensuite cette chaleur à l’eau de la piscine.

pompe à chaleur piscineLa pompe à chaleur Air/Eau consomme un peu d’électricité pour son fonctionnement, et l’usage du liquide frigorigène lui fait produire du gaz à effet de serre. Mais dans l’ensemble, c’est un système rentable, même s’il peut être coûteux à l’achat.

Les panneaux solaires thermiques

Le principe de fonctionnement des panneaux solaires thermiques est connu : ils captent la chaleur issue du rayonnement solaire.

panneaux solaires piscineEnsuite, dans le cas de la piscine, cette chaleur est transmise à l’eau de la piscine via son circuit de traitement par des capteurs solaires (des tubes noirs au sein desquels circule l’eau). L’eau se réchauffe donc avant de sortir du dispositif, et aucun traitement complémentaire n’est indispensable.

Le système est facile à installer, ne nécessite pas d’entretien et n’est pas encombrant. Son seul inconvénient est peut-être son coût d’achat et d’installation qui est quand même conséquent.

La bâche solaire

2 modèles sont proposés, la bâche solaire à bulles ou les anneaux solaires. Leur système de fonctionnement est quasiment le même.

Quand ils sont étendus au-dessus de l’eau de la piscine, ils ont la capacité de capter la chaleur solaire et de la diffuser à l’eau, lui faisant gagner entre 1 et 5°C par jour. La nuit, ils permettent la conservation de la chaleur acquise au cours de la journée, ce qui permet d’avoir de l’eau à bonne température même en début de journée.

Mais il faut savoir que la bâche solaire n’est pas à proprement parler un système de chauffage. Elle permet juste de gagner quelques degrés et d’éviter les déperditions de chaleur.

Elle peut venir en appoint à un système de chauffage de piscine, mais à elle seule, elle ne suffit pas pour donner le confort thermique requis.

Température de confort thermique et performance des systèmes de chauffage de piscine

L’eau de piscine doit avoir une température de 18°C pour qu’on puisse s’y baigner et profiter effectivement du confort thermique. Tous les appareils de chauffage de piscine ne permettent pas d’atteindre ce niveau.

La chaudière, le réchauffeur thermique et l’échangeur thermique permettent tous de bénéficier du confort thermique.

Par contre, la pompe à chaleur Air/Eau et les panneaux solaires thermiques permettent d’augmenter la température de l’eau de 3 à 10°C supplémentaire, voire 15°C au maximum.

Il peut arriver que cette variation soit suffisante pour atteindre le confort thermique, mais parfois, elle ne le permet pas.

Prix des systèmes de chauffage de piscine classiques

Voici quelques tarifs indicatifs pour l’achat et l’installation des principaux systèmes de chauffage de piscine.

  • La chaudière de piscine coûte entre 3 000 et 5 000 euros
  • Le réchauffeur électrique coûte entre 200 et 1 000 euros
  • L’échangeur thermique coûte entre 400 et 4 000 euros

Ces premiers dispositifs peuvent être branchés par le particulier lui-même, car il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances particulières pour le faire. Il faut simplement suivre le guide d’installation du fabricant pour y réussir.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Prix des systèmes de chauffage de piscine écologiques

Le prix de la pompe à chaleur varie quant à lui en fonction de la superficie de la piscine. Il faut prévoir :

  • 500 à 1 000 euros pour une piscine d’environ 30 m2
  • 1 000 à 2 000 euros pour une piscine allant de 30 à 55 m2
  • 2 000 à 3 000 euros pour une piscine de plus de 60 m2

A ce tarif s’ajoute celui de l’installation qui est également variable en fonction des contraintes du terrain. On peut toutefois l’estimer à 750 euros en moyenne.

Les panneaux solaires thermiques ont un coût de revient compris entre 600 et 3 500 euros. Mais si la piscine n’est pas grande, on peut très bien se contenter d’un kit solaire. Ces kits sont vendus à partir de 150 euros et peuvent être installés par l’utilisateur.

Enfin, la bâche solaire coûte tous modèles confondus entre 50 et 600 euros avec les accessoires d’installation.

En résumé : comment choisir son système de chauffage de piscine ?

Bien évidemment, il faut tenir compte de nombreux paramètres pour choisir le système de chauffage de sa piscine. Les plus importants sont :

  • Le budget dont on dispose
  • La superficie de la piscine, sa situation géographique et sa situation par rapport au système de chauffage de la maison
  • La fréquence d’usage du système de chauffage (ponctuel ou continu)
  • Le rendement du système de chauffage
  • L’impact environnemental et la consommation énergétique du système

La meilleure solution pour avoir une idée précise est de demander un devis à plusieurs artisans pour chacune des options possibles. Ensuite, on choisira son chauffage de piscine en se souvenant que :

  1. Les systèmes classiques (chaudières, échangeurs, réchauffeurs) et la PAC sont les meilleurs en matière de rendement et de confort thermique
  2. La PAC est coûteuse à l’achat, mais rentable à long terme compte tenu des économies qu’elle permet de réaliser sur sa consommation d’électricité
  3. Les panneaux solaires thermiques sont plus performants pour les piscines de petite superficie ou de dimension moyenne.
Chauffage de piscine : comment choisir et combien ça coute
5 (100%) 2 votes