Chaudière à granulés : prix moyen, avantages et fonctionnement

Chaudière à granulés : prix moyen, avantages et fonctionnement

Chaudière à granulés et chaudière à pellets : coût d'installation et prix de revient du chauffage

Chaudières à granulés
Chaudière à bois granulés

La chaudière à granulés ou chaudière à pellets est un système de chauffage moderne qui est alimenté à l’aide de granulés de bois.

Ces granulés ou débris de bois sont des résidus de l’exploitation forestière du bois ou des résidus des usines de transformation du bois. Ils ne coûtent pas plus cher que le gaz ou le fioul et constituent une source d’énergie 100 % écologique.

La chaudière à granulés : comment fonctionne-t-elle ?

Une chaudière à granulés de bois fonctionne sur le même principe de chauffage qu’une chaudière classique à gaz.

En effet, la chaudière brûle un combustible (ici, les granulés de bois) pour produire de la chaleur. Cette chaleur est ensuite transmise à un fluide, en général de l’eau, qui la diffuse au travers de tout le circuit de chauffage de la maison.

On peut également y relier un ballon d’eau chaude afin d’obtenir de l’eau chaude sanitaire.

Coût d’une chaudière à granulés de bois

Le prix d’achat et de l’installation d’une chaudière à granulés de bois varie entre 15 000 et 25 000 euros.

Pour l’installer, on bénéficie heureusement d’un crédit d’impôt de 30 %, et aussi de différentes subventions ou aides régionales et locales.

C’est un investissement que l’on peut facilement amortir sur une dizaine d’années, étant donné que ce type de chaudière permet d’économiser jusqu’à 50 % du montant global de sa facture d’énergie.

Mais après l’installation de la chaudière, il faudra l’alimenter et procéder à une maintenance régulière. La facture mensuelle d’achat pour les granulés de bois se situe entre 60 et 80 euros, et pour l’entretien, il faut prévoir entre 100 et 200 euros par an.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Performances techniques de la chaudière à granulés de bois

On évalue les performances de chauffage d’une chaudière à granulés de bois suivant 2 critères :

  • Le rendement qui sert à mesurer l’efficacité de la chaudière. Pour une chaudière à granulés ou à pellets, il se situe entre 75 et 90 %, alors que pour les chaudières à bûches de bois et à plaquettes, le rendement est compris entre 50 et 85 %
  • La puissance qui évalue la quantité de chaleur produite par la chaudière. La chaudière à granulés de bois peut avoir une puissance de 10 et 30kwh

Lorsqu’elle est bien approvisionnée, la chaudière à granulés de bois dispose d’une autonomie de 72 heures.

Si le système de remplissage des granulés est automatique, on n’aura pas besoin d’effectuer des vérifications régulières.

Un nettoyage des conduits une fois par mois est amplement suffisant dans le cas où l’on n’a pas une chaudière dotée de la fonction automatique d’entretien.

Une isolation optimale permet de limiter les pertes de chaleur, et donc d’utiliser une chaudière de moindre puissance. Il est donc judicieux de renforcer l’isolation thermique de sa maison avant l’installation de la chaudière : on économisera ainsi plus d’énergie et d’argent.

Les avantages de la chaudière à granulés de bois

Bien que coûteuse à l’achat, la chaudière à granulés de bois est l’un des systèmes de chauffage les plus économiques du marché.

Elle fonctionne en effet grâce au bois, combustible dont le coût de revient est largement inférieur à celui du gaz ou de l’électricité.

Elle constitue un modèle écologique de chauffage, est simple à utiliser et également facile à entretenir… Et pour finir, il faut rappeler qu’elle permet d’avoir en plus de l’eau chaude sanitaire, ce qui est un avantage non négligeable.

Les inconvénients de la chaudière à granulés de bois

La chaudière à granulés de bois ne présente aucun inconvénient, à part le fait qu’elle peut produire des gaz toxiques lorsque le combustible est mal brûlé.

Pour éviter cette déconvenue, il faut s’assurer à l’achat que la chaudière qu’on s’apprête à acquérir est un modèle certifié et agréé par les normes européennes.

Peut-on installer soi-même sa chaudière à granulés de bois ?

On peut installer soi-même sa chaudière à granulés de bois dans le cas où il s’agit tout simplement de raccorder la chaudière à un circuit de chauffage déjà existant et en parfait état de marche.

Mais si toute l’installation est à réaliser (chaudière, circuit de chauffage, ballon d’eau chaude), il est recommandé de faire appel à un professionnel.

Ce dernier pourra en effet effectuer les réglages techniques qui s’imposent et en même temps garantir la sécurité du système. En outre, confier cette tâche à un professionnel ou à une entreprise agréée permet d’être éligible au crédit d’impôt.

Un accessoire indispensable pour la chaudière : le silo de stockage des pellets

Le silo de stockage des pellets ou granulés de bois est un dispositif dans lequel les granulés devant être utilisés par la chaudière sont stockés.

Ensuite, dès que celle-ci en a besoin, un système d’aspiration ou de vis sans fin propulse les granulés au travers d’un conduit qui relie le silo à la chaudière.

Ceux-ci sont alors brûlés, et la chaleur de leur combustion est diffusée au travers de toute la maisonnée.

Sans le silo de stockage, il faudra ouvrir la chaudière régulièrement pour y remettre du combustible. Il permet de gagner du temps et de ne pas être continuellement contraint de vérifier le niveau de granulés disponibles dans la chaudière.

Les différents modèles de silo pour chaudière à granulés de bois

Il existe 4 types de silos de stockage : le silo textile, le silo maçonné, le silo enterré et le silo en plastique.

Le silo de textile assure une bonne conservation des granulés, mais comme tout textile, il peut se déchirer à l’usure. En outre, il ne peut supporter ni les intempéries ni les variations subites de température, raison pour lesquelles il est toujours installé à l’intérieur de la maison.

Le silo maçonné et le silo enterré (fait en béton) sont exclusivement dédiés au stockage des granulés de bois. Ils sont étanches, résistants et peuvent être installés à l’extérieur de la maison, mais toujours à proximité de la chaufferie.

Le silo plastique est quant à lui une cuve de plastique que l’on peut enterrer ou laisser à l’air libre. Elle s’installe aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et ne présente aucun inconvénient majeur.

Dimensions standard d’un silo de stockage

Le silo doit avoir une capacité de stockage 1,2 à 1,5 fois supérieure à la consommation annuelle de la chaudière à granulés.

On sait qu’une chaudière consomme environ 2 à 5 tonnes de granulés par an, ce qui signifie que le silo doit pouvoir contenir environ 2,4 à 7,5 tonnes de granulés.

La taille réelle du silo va varier en fonction de la consommation effective de la chaudière et de sa puissance.

En outre, il faut noter que le silo doit être de forme rectangulaire, afin d’éviter que les creux demeurent vides. Pour le remplir, on utilise un camion-citerne.

Il n’est pas nécessaire de prévoir un budget séparé pour le silo de stockage, car son coût est généralement pris en compte dans celui de l’installation de la chaudière.

On peut retenir que la chaudière à granulés de bois est un système de chauffage écologique, avantageux et pratique.

Son coût d’installation varie entre 15 000 et 25 000 euros, mais elle permet d’économiser jusqu’à la moitié de sa consommation habituelle d’énergie de chauffage.

Elle fonctionne grâce à des granulés de bois qui coûtent en moyenne 60 à 80 euros le mois, mais on peut, lorsqu’on dispose d’un silo de stockage, en acheter en grande quantité afin de pourvoir à ses besoins sur un an ou un an et demi environ.

Enfin, pour un bon fonctionnement de la chaudière, il ne faut pas oublier d’effectuer un contrôle des circuits au moins une fois par an.

Chaudière à granulés : prix moyen, avantages et fonctionnement
4.5 (90%) 2 votes