Chaudière fioul basse température : prix moyen, avantages et inconvénients

Chaudière fioul basse température : prix moyen, avantages et inconvénients

Pourquoi choisir la chaudière fuel basse température ? Découvrez le chauffage au fioul, un mode de chauffage économique et subventionné.

Chaudière fioul standard
Chaudière fioul standard

La chaudière fioul basse température est l’un des plus anciens équipements de chauffage utilisés en Europe. En effet, les premiers modèles datent de 1980, et en France, on estime que près de 21 % des maisons individuelles en sont équipées.

Or, ces anciennes chaudières consomment une grande quantité de fioul domestique, étant donné qu’elles doivent chauffer l’eau du circuit de chauffage à près de 90 °C.

Heureusement, la problématique de l’économie d’énergie a été prise en compte par les fabricants, et ils ont conçu une toute nouvelle génération de chaudières fioul à basse température qui sont performantes, esthétiques et consomment peu de fioul. On peut même bénéficier sous conditions de plusieurs aides pour leur installation, leur prix oscillant entre 3 000 et 7 000 euros.

La chaudière fioul basse température : présentation et mode de fonctionnement

La chaudière fioul basse température est un appareil qui produit de la chaleur sur la base de la combustion du fioul domestique. 2 systèmes sont proposés pour la combustion du fioul :

  • Un brûleur avec gicleur. Celui-ci pulvérise le fioul qui brûle au contact de l’air qui est disponible dans la cage de la chaudière et produit ainsi de la chaleur
  • Un brûleur à air injecté ou pulsé. Dans ce cas, l’air est amené à l’intérieur de la chaudière par un système de ventilation afin de permettre la combustion

La chaleur ainsi produite est ensuite transmise à un liquide caloporteur (en général de l’eau) qui circule au sein du circuit de chauffage de la maison, relayant la chaleur fournie par la chaudière au moyen d’un plancher chauffant ou de radiateurs installés dans les différentes pièces de la maison.

En outre, la chaleur ainsi créée peut servir également à produire de l’eau chaude sanitaire pour les besoins quotidiens du logis.

Coût et aides financières disponibles pour l’installation d’une chaudière fioul basse température

En moyenne, le prix d’une chaudière fioul basse température est de 3 500 euros. Mais selon la marque, la puissance et la performance de la chaudière, le prix peut augmenter jusqu’à 7 000 euros.

Actuellement, les programmes gouvernementaux en faveur de la rénovation énergétique incitent les ménages à remplacer leur chaudière standard ou leurs chaudières fioul basse température de plus de 15 ans par des chaudières fioul basse température de nouvelle génération.

Le remplacement de ces chaudières est encouragé par les aides de l’ANAH, le crédit d’impôt à 30 %, la TVA réduite à 7 %…

Quelques détails sur les différentes subventions

L’ANAH prend généralement en charge jusqu’à 25 % du coût d’achat et de la pose, mais elle peut offrir une subvention plus importante suivant le revenu réel du ménage et l’ancienneté du logement.

Le Crédit d’impôt est de 30 % et concerne exclusivement les frais d’achat… Quant à la TVA réduite, elle porte aussi bien sur les frais d’achat que sur ceux de la pose.

On peut aussi bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro et d’une aide régionale si cette dernière est disponible dans sa région.

Mais attention : pour être éligible aux aides, il faut confier l’achat et la pose de sa nouvelle chaudière à un professionnel certifié RGE. On peut se rapprocher de sa mairie ou des points focaux d’information sur la rénovation énergétique pour en savoir davantage.

En outre, il faut veiller à acquérir une chaudière qui réponde aux normes et dont la puissance minimale vaut 24 kWh.

Avantages d’une chaudière fioul basse température

Une chaudière fioul basse température a toutes les caractéristiques requises pour chauffer convenablement une maison et lui fournir en même temps de l’eau chaude sanitaire. Elle présente en plus de grands avantages dont les plus intéressants sont indiqués ci-dessous.

Une température de chauffe plus basse et une moindre consommation de fioul

Dans la pratique, une chaudière fioul basse température fait chauffer l’eau de son dispositif à une température de 50 °C au maximum, alors que sa consœur traditionnelle doit atteindre une température de 70 à 90 °C.

Cette différence représente environ 20 % d’économie sur la facture annuelle de la consommation de fioul pour un ménage qui remplace son ancienne chaudière par une nouvelle à basse température.

Un rendement conforme aux exigences de la RT 2012 et parfois supérieur à 90 %

Le rendement moyen de la chaudière fioul basse température est en général de 80 %, et cela fait partie des critères qui la rendent éligible aux subventions pour la rénovation énergétique. Certains modèles récents peuvent même fonctionner avec un rendement de 90 à 95 %.

Note : le rendement de la chaudière fioul basse température est une donnée qui évalue la quantité de chaleur produite en fonction de celle de fioul qui est consommée. Plus il est élevé, plus la chaudière est performante et économique.

Une durée de vie d’au moins 20 ans

Les chaudières fioul basse température sont fabriquées de sorte à fonctionner convenablement pendant un minimum de 20 ans. Certaines tiennent sans défaut majeur pendant une trentaine d’années. Mais bien évidemment, cela exige une maintenance professionnelle et régulière.

En outre, il faut remarquer que la chaudière à fioul basse température est vraiment avantageuse lorsqu’on dispose déjà dans le logement d’un emplacement et d’un circuit de chauffage central. Ainsi, les travaux d’installation reviennent moins chers, et il faudra simplement adapter si besoin est l’ancien système d’émission de la chaleur (planchers chauffants, radiateurs) à la nouvelle chaudière.

Inconvénients d’une chaudière fioul basse température

Le premier inconvénient de la chaudière fioul basse température est lié à son combustible. En effet, le prix du fioul sur le marché varie en fonction de celui du pétrole brut, et il arrive des périodes où son prix d’achat est si élevé qu’il a un impact direct sur le budget des ménages.

Elle coûte également plus cher à l’installation qu’une chaudière à condensation. En outre, même si elle permet de faire des économies en matière de consommation d’énergie, celles-ci sont moindres comparées à celles d’autres systèmes de chauffage qui permettent de diviser par 3 sa facture d’énergie.

Le 3e inconvénient de la chaudière fioul basse température se trouve dans la nécessité d’installer une cuve pour stocker le fioul qu’elle va brûler. En principe, tant que la cuve a une capacité de 2 500 litres au maximum, elle peut être installée dans le même local que la chaudière même. Mais pour une cuve plus grosse, il faut un autre emplacement, ce qui signifie qu’il faut disposer de plus d’espace.

Quelques informations complémentaires au sujet de la chaudière fioul basse température

La chaudière fioul basse température est souvent installée en guise de chauffage central dans les vastes logis de campagne ou dans les maisons traditionnelles.

Elle représente un mode de chauffage économique lorsqu’on a de grandes surfaces à réchauffer. Toutefois, après les dépenses d’installation, il faut prévoir un budget de maintenance annuelle de 150 euros en moyenne, et il faut également se ravitailler en fioul de manière périodique (à l’année, sur un trimestre ou chaque semestre selon ses besoins et la capacité de son réservoir).

Enfin, il faut rappeler qu’on peut associer à la chaudière fioul basse température une pompe à chaleur ou un poêle à granules afin d’optimiser son système de chauffage en fonction de la saison.

Pour en savoir davantage et pour bénéficier au mieux de sa chaudière, il est important de se renseigner auprès d’un expert afin d’étudier toutes les possibilités de chauffage qui peuvent convenir à son logis. On pourra ensuite choisir la proposition qui semble la meilleure sur la base de ses besoins réels et de son niveau de revenus.

Chaudière fioul basse température : prix moyen, avantages et inconvénients
5 (100%) 1 vote