Lambris pvc plafond : prix moyen et techniques de pose

Lambris pvc plafond : prix moyen et techniques de pose

Plafond de salle de bains en lambris de pvc
Plafond de salle de bains en lambris de pvc

Les lambris de PVC sont des lames de PVC de couleurs et de dimensions variables. Au départ, on s’en servait principalement pour revêtir les murs et les plafonds des salles de bains à cause de leur étanchéité et de leur parfaite résistance à l’eau.

Mais depuis quelques années, on les utilise également pour réaliser les plafonds de toutes les pièces à vivre.

Les lambris de PVC coûtent en effet moins cher que leurs homologues de bois, et cela est un grand avantage pour les ménages qui ont envie d’avoir un joli plafond à moindre coût.

Les lambris de PVC : présentation générale, principales caractéristiques et gammes de prix

Les lambris de PVC sont des lames fines de forme rectangulaire fabriquées en PVC (Polychlorure de Vinyle). Ils ont généralement :

  • Une épaisseur de 8 ou de 10 mm
  • Une longueur de 2,6 m, mais on peut aussi en avoir qui sont longs de 4 ou 6 m
  • Une largeur comprise entre 15 et 38 cm

Un large choix de couleurs, d’imitations et de finitions

On a facilement l’embarras du choix lorsqu’on se retrouve face à la diversité des couleurs, des imitations et des finitions qu’offrent les lambris de PVC.

Ils sont traditionnellement de couleur blanche, mais on peut aussi en trouver de couleur grise, mauve, ocre, etc. Ils imitent à la perfection des matériaux tels que le bois, le marbre ou encore la pierre naturelle…

Et pour ce qui est des finitions, on peut choisir une finition laquée, vernie, cérusée ou ornée de motifs originaux.

2 modèles de lambris de PVC pour les plafonds

Il n’existe que 2 modèles de lambris de PVC pour les plafonds : on a les lambris emboutables et les lambris non emboutables.

Les lambris emboutables s’emboîtent les uns aux autres comme les lames d’un parquet.

Par contre, dans le cas des lambris non emboutables, on a souvent de longues lames rectangulaires que l’on pose l’une à côté de l’autre sur toute la longueur du plafond.

C’est ce type de lambris de PVC dont la longueur se situe souvent entre 4 et 6 m.

Combien coûte les lambris de PVC ?

On peut déjà s’offrir des lambris de PVC pour plafond à partir de 5 euros le mètre carré (pour des lambris de PVC standards). Pour des modèles améliorés et colorés, le prix monte au moins à 10 euros le mètre carré, et pour les lambris de PVC de luxe, il faut prévoir environ 20 euros le mètre carré.

Note : les lambris de PVC d’entrée de gamme sont aussi bons que ceux qui coûtent davantage. La seule et grande différence se situe au niveau de la couleur et de la finition. Plus celles-ci sont raffinées, plus le prix du mètre carré de lambris est élevé.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Les lambris de PVC, un produit aux multiples avantages

Les lambris de PVC ont plusieurs avantages. Les 2 premiers ont été énumérés précédemment : il s’agit de l’étanchéité et de la résistance.

En plus de cela, les lambris de PVC sont imputrescibles (ils ne pourrissent pas) et ne sont pas affectés par les moisissures.

Ils sont également de très bons isolants thermiques et peuvent aussi bien servir à concevoir le plafond des pièces intérieures ou celui de la terrasse.

Ils sont en outre très faciles à entretenir : un nettoyage à l’eau savonneuse suffit amplement. On les pose sans aucune difficulté, soi-même ou avec l’aide d’un ouvrier professionnel.

Par ailleurs, les lambris de PVC sont disponibles dans une vaste gamme de couleurs, ce qui permet au consommateur de choisir réellement un produit qui convient à sa décoration d’intérieur… Et enfin, ils sont moins cher et à portée de prix pour toutes les bourses.

Les lambris de PVC ont tout de même un inconvénient non négligeable

Les lambris de PVC présentent un seul inconvénient : ils sont toxiques lorsqu’ils prennent feu parce qu’ils dégagent des gaz nocifs pour l’Homme. De ce fait, chaque particulier est contraint, lorsqu’il fait poser un plafond en lambris de PVC, de prendre ses précautions pour prévenir les risques d’incendie.

Outils et techniques de pose d’un plafond en lambris de PVC

Voici une liste des outils dont on peut avoir besoin pour effectuer soi-même la pose de son plafond en lambris de PVC :

  • Un tournevis (dès 2 euros)
  • Un ou plusieurs pots de colle néoprène (dès 5 euros le pot)
  • Une scie-cloche (dès 2 euros)
  • Une perceuse-visseuse et une scie sauteuse (dès 30 euros chacune)
  • Une scie à denture fine (dès 3 euros)
  • Des dominos (dès 5 euros)
  • Un crayon, une règle, un niveau à bulle et un mètre-ruban (on peut avoir l’ensemble pour 10 euros)
  • Un paquet de vis à tête plate (dès 10 euros pour 100 vis)

Pose d’un plafond en lambris de PVC sur un support plan

La méthode à utiliser pour réaliser son plafond en lambris de PVC dépend du type de support que l’on a.

Si le plafond est parfaitement plan, propre, sec et sans graisse, on peut en toute tranquillité effectuer une pose collée. Pour cela, on se sert d’une colle néoprène pour fixer les lambris de PVC à leur support.

En outre, on commence toujours à poser les lambris à partir d’un angle et en suivant le profil de départ.

Si le premier lambris posé ne suffit pas à couvrir toute la longueur du plafond, on coupe alors un morceau de lambris neuf pour achever la ligne. Dans le cas des lambris emboutables, on peut sans crainte se servir des chutes pour commencer les nouvelles rangées.

Cela permet d’utiliser de manière optimale les lambris de PVC et de minimiser les pertes.

Technique de pose pour un plafond non plan

Si le plafond n’est pas plan, la pose des lambris de PVC est sous-tendue par des tasseaux de 30 x 30 cm. Ils doivent être installés perpendiculairement aux lambris de PVC et séparés d’une distance d’environ 50 cm.

Les tasseaux doivent être plans. On les pose à l’emplacement prévu pour chaque profilé et on fixe les profils par-dessus.

Ensuite, on glisse le premier lambris dans le profil de départ, et on le visse à l’aide d’une vis à tête plate de diamètre 4 mm à chaque endroit où il est en contact avec un tasseau.

Note : On peut agrafer les lambris de PVC aux tasseaux au lieu de les visser. Il faudra pour cela se servir d’une agrafeuse 12 mm au minimum.

Technique de pose pour un plafond suspendu

Cette méthode s’avère très utile lorsqu’on veut installer les lambris de PVC sur un support métallique.

De plus, elle a l’avantage de libérer un espace (ou plénum) pouvant servir à cacher des câbles électriques et un isolant thermique.

On installe alors les premières lames dans des profils de départ pour PVC, puis on les soutient à l’aide de suspentes tous les 60 cm.

Combien coûte la pose professionnelle d’un plafond en lambris de PVC ?

La pose professionnelle d’un plafond en lambris de PVC coûte entre 25 et 35 euros le mètre carré, toutes taxes et toutes fournitures étant comprises.

C’est au propriétaire du logis d’effectuer ses calculs et d’évaluer ses besoins afin de déterminer s’il est indispensable de faire appel à un professionnel… Il suffit de comparer le prix de revient des accessoires de pose avec celui de la main d’œuvre pour se faire une idée.

Sinon, la pose sur support plan ne pose pas de grandes difficultés, on peut s’en charger soi-même sans trop de peine. Par contre, pour les poses sur plafond non plan et sur plafond suspendu, il est préférable de confier les travaux à un professionnel pour éviter d’avoir de mauvaises surprises.

Pour finir, on rappellera juste que les lambris de PVC sont d’excellents matériaux pour la réalisation d’un plafond. Ils ont toutes les qualités requises pour être un bon revêtement, et en plus, ils ne coûtent pas cher : on peut s’en procurer à partir de 5 euros le mètre carré.

L’entretien est facile à effectuer, et on peut les poser soi-même… Mais si l’on accepte de solliciter un professionnel, le coût de la main-d’œuvre sera compris entre 25 et 35 euros le mètre carré.

Lambris pvc plafond : prix moyen et techniques de pose
4.27 (85.45%) 11 votes