Adoucisseur d’eau : prix moyen pose comprise, avantages et inconvénients

Adoucisseur d’eau : prix moyen pose comprise, avantages et inconvénients

Découvrez les différents types d'adoucisseurs d'eau : résine, dioxyde, SB-E et les bienfaits de son utilisation ainsi que le coût moyen d'achat et de pose par un professionnel.

adoucisseur d'eau

L’adoucisseur d’eau est un appareil conçu pour atténuer la dureté de l’eau. En effet, l’eau de robinet est parfois saturée de particules de calcaire, et ce à tel point qu’elle peut nuire à la santé et aux installations domestiques.

L’adoucisseur a pour rôle de capter lesdites particules de calcaire afin de rendre l’eau plus douce et sans risque majeur pour la consommation.

Les différents types d’adoucisseurs d’eau et leur mode de fonctionnement

Le rôle de l’adoucisseur d’eau consiste à réduire la teneur en calcaire de l’eau jusqu’à un seuil convenable pour la consommation, soit compris entre 8 °f et 15 °f.

Le procédé utilisé varie en fonction du type d’adoucisseur, raison pour laquelle il est important de bien connaître les différents types d’adoucisseurs afin de mieux effectuer son choix.

L’adoucisseur d’eau à la résine

C’est le type d’adoucisseur le plus connu et le plus répandu sur le marché. Il est doté d’un composé à base de résine et chargé en ions sodium.

Lorsque l’eau pénètre dans le réservoir de l’adoucisseur, les ions calcium et magnésium qu’elle contient (le calcaire) sont captés par la résine, qui libère à la place des ions sodium.

Les inconvénients de l’adoucisseur d’eau à la résine

L’adoucisseur d’eau à la résine a fait ses preuves et est largement utilisé. Toutefois, il a un inconvénient majeur, celui d’augmenter la teneur en sel de l’eau.

Les ions sodium sont en effet des molécules proches du sel de cuisine, et plus l’eau est adoucie, plus elle contient du sel. Au finale, cette eau supposée douce est plutôt semblable à l’eau salée, ce qui a souvent un impact négatif sur la santé des consommateurs.

fonctionnement adoucisseur eau résine
Fonctionnement d’un adoucisseur d’eau à base de résine

Le second inconvénient de l’adoucisseur d’eau à la résine est lié à son entretien. Après un long moment d’usage, le composé en résine qui sert de nettoyant pour l’eau est saturé. Pour qu’il soit de nouveau utilisable, il faut le laver à grande eau (et avec de l’eau claire), ce qui implique une consommation d’eau supplémentaire.

L’adoucisseur d’eau au dioxyde de carbone

Le principe de fonctionnement de l’adoucisseur d’eau au carbone ou CO2 est naturel et basé sur une réaction chimique. En effet, l’adoucisseur injecte dans l’eau dure du dioxyde de carbone ou gaz carbonique en fonction du débit de cette dernière.

Au contact du gaz carbonique, les carbonates de calcium et de magnésium se transforment en molécules qui peuvent être dissoutes dans l’eau. Le gaz carbonique est quant à lui transformé en acide carbonique, ce qui diminue le pH de l’eau et permet la dissolution de tous les sels et minéraux présents dans l’eau.

A la fin du processus, l’eau fournie est effectivement potable et douce, riche en sels minéraux et sans danger pour l’organisme. Elle peut être un peu gazeuse (comme les boissons pétillantes), mais elle est tout à fait bonne à consommer.

L’adoucisseur écologique SB-E

Développé par des entreprises privées européennes, l’adoucisseur écologique SB-E est une technologie performante et saine. Il a beaucoup d’avantages, car il n’est pas nécessaire de la recharger en sel comme l’adoucisseur de résine, et il n’utilise pas de gaz ou d’autres composés comme l’adoucisseur au C02.

Son système d’épuration de l’eau fonctionne grâce à une électrolyse. Il est doté d’un bac avec 2 bornes (une anode et une cathode) dont le but est de capter au travers d’une réaction chimique les molécules de calcaire.

Celles-ci se déposent de part et d’autre, et l’eau pure peut être acheminée vers les canalisations pour l’alimentation. Les molécules de calcaire sont éliminées par la suite grâce à l’ionisation, et il n’est plus indispensable de nettoyer le dispositif.

Son unique inconvénient est qu’il doit être installé par un professionnel, ce qui n’est pas toujours le cas pour les autres adoucisseurs qui sont vendus en kit pour être posés par le particulier.

Note : les adoucisseurs d’eau peuvent être améliorés pour traiter l’eau de manière plus approfondie. Tout en étant des anticalcaires, ils joueront également le rôle de prévention contre le tartre et les mauvaises odeurs, mais en préservant quand même la minéralité de l’eau.

Prix d’achat et d’installation d’un adoucisseur d’eau

Le prix d’achat d’un adoucisseur d’eau varie selon son type et se situe entre 270 et 3 500 euros. Dans le détail, on a :

  • De 270 à 1 000 euros pour un adoucisseur d’eau écologique SB-E
  • De 1 000 à 3 500 euros HT pour l’adoucisseur à la résine
  • 2 000 euros HT avec la pose pour l’adoucisseur au dioxyde de carbone

La pose d’un adoucisseur écologique SB-E coûte entre 50 et 100 euros. Les autres adoucisseurs peuvent dans certains cas être installés par le particulier. Tout dépend de la taille de l’adoucisseur et des besoins auxquels il va répondre (usage individuel ou collectif).

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Note : il ne faut pas oublier les frais de maintenance et d’entretien. A l’année, la facture varie de 50 à 250 euros en fonction de l’adoucisseur choisi.

L’eau dure et ses effets négatifs sur la santé, la consommation d’eau et de courant

L’eau est dite « dure » quand elle est saturée de calcaire ou plus précisément de carbonates de calcium et de magnésium. Ce calcaire a des effets néfastes aussi bien sur les consommateurs que sur les canalisations et les appareils électroménagers.

Il se dépose un peu partout et provoque la corrosion du matériel, et en plus de cela, il est irritant pour la peau. Il entraîne également une surconsommation d’énergie électrique pour des appareils tels que le chauffe-eau et le lave-vaisselle, et également une forte consommation d’eau.

Pour faire des économies (sur la consommation d’eau et de courant), et pour éviter tout problème sanitaire, il est recommandé d’installer un adoucisseur d’eau. Cet adoucisseur va diminuer la teneur en calcaire de l’eau, et elle sera  davantage adaptée à son usage domestique.

Cependant, l’adoucisseur est un appareil qui peut être programmable en fonction de la dureté de l’eau. Pour effectuer correctement son paramétrage, il est important de connaître les quelques notions présentées ci-dessous.

Le degré de dureté de l’eau 

C’est une donnée qui mesure la teneur en calcaire de l’eau. Elle se mesure en ppm ou en degré français (°f). On appelle aussi cette unité de mesure le titre hydrotimétrique (TH).

Seuils de douceur ou de dureté de l’eau

Ce sont des seuils de TH qui permettent de savoir quand est-ce que l’eau peut être considérée comme douce ou dure.

  • Entre 8 °f et 10 °f : seuil de saturation que les experts en adoucissement d’eau recommandent
  • Entre 12 °f et 15 °f : l’eau est considérée comme douce. C’est le niveau de saturation conseillé par les normes NF
  • Au-delà de 25 °f : l’eau est dite « dure » ou « chargée ». Elle est impropre à la consommation

Note : l’eau à l’état naturel peut être très douce (en dessous de 0 °f), comme c’est le cas dans la région française du Massif Central. Cette eau naturelle est parfaitement consommable, voire bénéfique sur la santé, car riche en sels minéraux. Par contre, la consommation d’une eau adoucie grâce à un adoucisseur jusqu’à 0 °f est fortement déconseillée.

Adoucisseur d’eau : prix moyen pose comprise, avantages et inconvénients
4.8 (96%) 5 votes