Prix moyen pour la création d’une pelouse de gazon au m2

Tout savoir avant de réaliser ou faire réaliser sa pelouse : type de gazon, prix au Kg, au m2 et cout moyen de la pose par un professionnel.

pelouse jardin

L’implantation d’une pelouse de gazon aux abords de la maison reste la solution la plus courante d’aménagement de l’espace nu extérieur. En effet, au lieu de laisser le terrain en friche ou à nu, on y met une pelouse de gazon qui ajoutera du charme et de la fraîcheur.

En outre, le gazon reste une espèce végétale sur laquelle on peut marcher sans crainte, et quand il est bien entretenu, le terrain qu’il recouvre peut servir d’aire de jeux aux enfants.

Prix moyen au m2 d’une pelouse

Type de gazon Prix par m2 de pelouse hors pose
Gazon rustique 0,30€ / m2
Gazon sport 0,25€ / m2
Gazon anglais 0,45€ / m2
Gazon de terrain sec 0,40€ / m2
Gazon en rouleau 7€ / m2

Ajoutez à cela en moyenne 6€ par mètre carré pour la pose de votre gazon et vous obtiendrez le budget nécessaire à la réalisation votre pelouse par un professionnel.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement

Avant la création du gazon : la préparation du terrain 

La préparation du terrain est une étape fondamentale qu’il ne faut surtout pas négliger. En effet, elle permet de débarrasser le terrain qui va accueillir le gazon des mauvaises herbes, et de l’apprêter pour que le gazon puisse y pousser convenablement.

La préparation permet aussi de déterminer la nature du sol et de savoir quel engrais apporter pour que le gazon pousse mieux.

Le désherbage

Il s’agit d’enlever toutes les mauvaises herbes qui peuvent empêcher le gazon de pousser correctement. Si les mauvaises herbes sont nombreuses et hautes sur le terrain, il faut d’abord les arracher à la main, puis procéder à un désherbage chimique ou systémique.

Le désherbage chimique se fait à partir d’un produit chimique et son action est de longue durée. Le désherbage systémique qui est le plus conseillé n’a pas une durée d’action aussi longue, raison pour laquelle il est recommandé de l’appliquer environ 3 semaines avant la mise en terre des graines de gazon. Il doit être effectué avec un produit à base de glyphosate.

L’analyse du sol

L’analyse du sol vous permet de connaître la nature et la composition du sol. Votre sol est-il sableux, argileux, compact, calcaire ? Votre sol est-il acide ou basique ? Il faut savoir que le gazon croît normalement sur un sol dont le pH varie entre 6 et 7, donc quasiment neutre.

Une fois la nature du sol connue, il faudra aussi s’intéresser à sa composition en phosphore, en magnésium, en soufre, en azote… Ce sont ces éléments qui servent de nutriments au gazon et qui assurent, avec un apport d’eau conséquent, sa pleine croissance.

Note : L’analyse de sol ne peut être effectuée par le particulier lui-même. S’il s’agit d’un terrain en construction, on peut se reporter à l’étude de sol qui a été effectuée avant l’élévation des premiers bâtiments. Sinon, il faut contacter un cabinet spécialisé pour cela, ou un paysagiste.

L’aération du sol

L’aération du sol consiste à y creuser des trous à une dizaine de centimètres de profondeur. Des chaussures munies de piques spéciales appelées patins aérateurs permettent de le faire, ou à défaut on peut se servir des dents d’une fourche.

Le labour

Avant d’accueillir les semis de gazon, il faut niveler le terrain et le retourner. Cette étape s’appelle le labour, et elle est essentielle pour un bon ensevelissement des graines du gazon. Si le terrain à recouvrir de gazon n’est pas très grand, on peut faire le labour à la main, avec une houe. Dans le cas contraire, un petit tracteur permet de retourner la terre et de tracer les sillons.

Le système d’arrosage

2 options sont possibles, un système d’arrosage enterré (sous-sol) ou un système d’arrosage de surface. Pour choisir, il faut tenir compte de la nature du sol et du type de gazon qui sera implanté. Mais il est à noter que dans le cas d’un arrosage enterré, il faudra installer le système avant le labour, et avant la mise en terre du gazon.

La préparation de terrain : peut-on s’en occuper soi-même ?

Vu l’ampleur de la tâche que constitue la préparation de terrain, on ne peut s’en occuper personnellement, sauf s’il s’agit d’un tout petit espace. Dans la majorité des cas, il est préférable de contacter un paysagiste ou une entreprise spécialisée.

Le tarif de la prestation varie en fonction de la surface à couvrir, de la nature du sol et de l’état du terrain (en friche ou à nu). Il faudra prévoir un budget moyen de 500 euros TTC pour cette opération, en sachant que le prix peut augmenter suivant les critères énumérés ci-dessus.

Prix moyen pour la création d’un gazon : les différents types de gazon

Le prix moyen pour la création d’un gazon dépend du type de gazon qui a été choisi. En effet, il existe de nombreuses variantes de gazon. Voici une idée du coût d’achat de chacune de ces variantes (estimations données pour 10 kg de gazon).

  • Gazon rustique : entre 10 et 50 euros
  • Gazon sport : environ 60 euros
  • Gazon anglais : en moyenne 100 euros
  • Gazon de terrain sec, ou gazon de terrain humide : entre 50 et 70 euros
  • Gazon en rouleau : 3 à 10 euros le mètre carré

Le professionnel ou le paysagiste qui s’occupera de la mise en terre du gazon prendra entre 5 et 8 euros le mètre carré pour sa tâche.

En résumé : le coût d’achat du gazon varie entre 10 et 100 euros pour environ 10 kg de graines de gazon, ou entre 3 et 10 euros le mètre carré pour le gazon en rouleau. A ce tarif il faudra ajouter 500 euros en moyenne pour la préparation du sol, et 5 à 8 euros le mètre carré de frais pour la mise en terre professionnelle.

Au final, il est conseillé de prévoir un budget de 1 000 à 1 500 euros au minimum pour la création de son gazon, tarif qui peut augmenter en fonction des contraintes du terrain.

L’entretien du gazon au quotidien

Chacune de ces variétés de gazon nécessite plus ou moins de l’entretien. Le gazon rustique et le gazon de sport sont résistants et peuvent facilement être adaptés à différents types de terrain, et ils n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien.

Par contre, les gazons de terrain sec ou de terrain humide exigent un entretien classique. Ils ne jaunissent pas, et le gazon humide a la particularité de ne pas craindre le soleil.

Le gazon en rouleau n’exige pas de gros entretiens non plus, mais compte tenu de son coût et de ses particularités, il est recommandé pour les petites surfaces.

Le gazon anglais est le plus délicat à entretenir. On optera pour ce type de gazon si et seulement si l’on est certain de pouvoir s’en occuper convenablement.

Pour terminer, on note que créer du gazon n’est pas une tâche aisée et peu coûteuse. Il faut d’une part accorder quelques semaines à la préparation du terrain, et d’autre part prendre le temps choisir le type de gazon qui correspond à son terrain. Après la mise en terre, il faudra aussi entretenir le gazon, le tondre, lui apporter de l’engrais, l’arroser… T

out cela représente des frais qui peuvent bel et bien dépasser 1 000 euros pour l’installation. Quant à la facture d’entretien annuelle, elle vaut généralement quelques dizaines d’euros.

Prix moyen pour la création d’une pelouse de gazon au m2
4.3 (86.67%) 9 votes

Prix moyen pour la création d’une pelouse de gazon au m2