Tarif horaire d’un menuisier : prix moyen de la main d’oeuvre

Tarif horaire d’un menuisier : prix moyen de la main d’oeuvre

Découvrez les taux horaire moyen pour la réalisation de travaux de menuiserie par un professionnel.

menuisier

Le menuisier est un professionnel qui s’occupe essentiellement des travaux d’aménagement intérieur qui font appel à l’usage du bois, du verre, du plastique et de l’aluminium.

Certains le définissent comme un spécialiste de l’assemblage du bois et des profilés dans un bâtiment. Il réalise donc des travaux de second œuvre tels que la pose des poutres, la fabrication de placards, d’escaliers, de volets, etc.

Son tarif horaire moyen est de 52 euros l’heure, mais suivant l’importance des travaux, ce prix peut descendre jusqu’à 25 euros l’heure ou augmenter à 150 euros l’heure.

Différence entre un menuisier et un menuisier ébéniste

Même les menuisiers (ébénistes ou non) ont du mal à préciser quelles sont les différences entre leur métier. A l’origine, le menuisier réalisait des travaux de coupe et d’assemblage du bois, tandis que l’ébéniste transformait surtout le bois massif et le bois blanc pour créer des œuvres d’art.

Actuellement, le menuisier continue d’accomplir ses tâches premières, mais transforme aussi le PVC et l’aluminium. Par contre, l’ébéniste est davantage devenu un professionnel auquel on fait appel lorsqu’on veut faire de ses meubles, de ses portes ou de ses boiseries intérieures des pièces uniques.

On retiendra donc que le menuisier réalise des travaux courants de boiserie intérieure et de fabrication de mobilier. Il peut aussi produire ces différentes pièces en PVC ou en aluminium.

Par contre, le menuisier ébéniste réalise surtout des travaux d’art pour la boiserie intérieure et le mobilier. Il est également spécialisé dans la restauration des meubles des anciennes demeures.

Tarif moyen horaire d’un menuisier en 2015

Le tarif moyen d’une prestation de menuiserie en 2015 est de 52 euros l’heure (coût comprenant la main d’œuvre et les frais de déplacement). Toutefois, le coût réel de la main-d’œuvre hors-taxe perçue par les menuisiers se situe entre 25 et 150 euros l’heure.

Cette grosse marge de prix s’explique par le fait que le coût de la main-d’œuvre est fixé en fonction :

  • Du type de travaux à réaliser (pose simple de pièces ouvrées ou confection)
  • Du lieu d’exécution des travaux (ville ou province)
  • Du site d’exécution des travaux (intérieur de la maison ou extérieur)
  • Des qualifications de l’artisan choisi (menuisier agenceur, menuisier ébéniste ou auto-entrepreneur)

Note : les services d’un auto-entrepreneur sont relativement moins chers que ceux d’un menuisier agenceur spécialisé pour les travaux intérieurs de second œuvre.

Par contre, les prestations d’un ébéniste peuvent coûter plus cher que celles d’un menuisier et d’un auto-entrepreneur. En outre, on notera également que les travaux de menuiserie interne (à effectuer au sein du logis) coûtent moins que ceux qui doivent être effectués à l’extérieur.

Comment bénéficier de travaux de menuiserie à moindre coût

L’idéal est de contacter différents professionnels et de comparer les devis que chacun d’eux fournira. Toutefois, il faut se méfier des devis à prix trop attractifs (moins de 25 euros de l’heure pour l’ouvrage).

Quand les prix sont trop inférieurs à la moyenne, l’ouvrier risque de ne pas du tout produire un travail de qualité. En revanche, il peut proposer d’être rémunéré à la journée, et accepter de percevoir environ 300 euros au lieu de 350 à 400 euros par jour.

D’autres éléments importants sont à vérifier dans le devis, en particulier les références (qualification RGE, numéro SIRET) et coordonnées de l’ouvrier, ainsi que le détail de la prestation : coût d’achat des fournitures, coût de la main-d’œuvre, TVA à 10 %, etc.

Tout doit être présenté dans les moindres détails afin que le client puisse savoir ce pour quoi il effectue une dépense. Ensuite, on retient 2 à 3 devis, puis on contacte les potentiels prestataires pour échanger avec eux avant de choisir celui qui réalisera les travaux.

Note : certains travaux de menuiserie intérieure peuvent être subventionnés par les aides locales et par le Crédit d’Impôt d’aide à la Transition Energétique (CITE) s’ils sont effectués dans le cadre de la rénovation énergétique du logement.

Pour en savoir plus, il faut se rendre aux points locaux d’information sur les aides financières pour la transition énergétique dans les départements, ou alors se rendre à la mairie de sa ville pour plus de renseignements.

Quelques exemples de travaux de menuiserie et leurs coûts

Voici à titre indicatif les coûts moyens de certains travaux de menuiserie.

  • La pose de volet en bois coûte en moyenne 500 euros
  • La pose d’une étagère revient à 139 euros en moyenne
  • La pose d’un meuble dans la salle de bains vaut environ 225 euros
  • La réalisation d’une clôture de bois revient en moyenne à 1 000 euros
  • La pose d’une toiture de terrasse coûte environ 1 150 euros
  • La pose d’une véranda coûte entre 750 et 2 500 euros le mètre carré (le coût varie suivant le matériau : bois, fer forgé, aluminium ou PVC)
  • La fabrication et la pose d’un placard reviennent à 200 euros en moyenne
  • La création d’un puits de lumière coûte 8 000 euros en moyenne

Conseils pratiques à prendre en compte pour mener à bien ses travaux de menuiserie

Il est important de procéder à un inventaire des travaux à réaliser, et au besoin de demander à un professionnel d’effectuer un diagnostic. Cela ne coûtera pas grand-chose, et on aura une idée précise des différentes réparations ou confections à commander.

La prochaine étape consiste à libérer l’espace où seront effectués les travaux, et si possible à le nettoyer. Ainsi, ces travaux préliminaires ne seront plus inclus dans la facture.

Une fois le lieu des travaux prêt, on peut alors rechercher un ou plusieurs professionnels pour les réaliser. Pour en trouver rapidement, on peut consulter un annuaire spécialisé sur internet, ou bien demander dans son voisinage, ou encore se rapprocher des bureaux de la municipalité.

Dans tous les cas, il faut toujours s’assurer qu’il s’agit d’un menuisier agréé et connu des autorités administratives. Ensuite, on compare les devis, puis on choisit le professionnel qui offre le meilleur rapport qualité/prix… Et enfin, pour faire baisser davantage la facture, on peut prendre en charge les tâches de déblayage et de rangement après-travaux.

Ce qu’il faut retenir au sujet du tarif horaire d’un menuisier

Qu’il s’agisse d’un menuisier classique, d’un menuisier agenceur ou encore d’un ébéniste, les travaux de menuiserie seront facturés en moyenne à 52 euros l’heure.

Dans le cas de travaux longs devant être effectués sur plusieurs jours, l’artisan peut demander à être payé à la journée. Son coût moyen d’intervention sera alors de 350 euros l’heure en moyenne.

Cependant, ce tarif n’est pas standard. Les réparations simples peuvent coûter à peine 25 euros l’heure, tandis que des travaux de restauration de boiserie ou de fabrication peuvent revenir à 150 euros l’heure.

Tout dépend de l’importance et de la nature des travaux à réaliser. En outre, l’expérience, le professionnalisme, la distance et la zone d’exécution des travaux peuvent également influencer les prix. Il est conseillé de procéder à la comparaison de plusieurs devis avant d’effectuer un choix définitif afin de faire jouer la concurrence et de trouver un tarif avantageux.

Enfin, il n’est pas nécessaire de déplacer un professionnel pour des travaux mineurs comme le changement d’un volet. Parfois, on peut économiser plusieurs dizaines d’euros en effectuant soi-même certains petits travaux de menuiserie.

De plus, plusieurs meubles ou accessoires sont actuellement disponibles sous forme de kits à monter. Cette option n’est pas applicable à toutes les situations, mais elle se révèle économe et intéressante quand on n’a pas trop de moyens.

Tarif horaire d’un menuisier : prix moyen de la main d’oeuvre
4.8 (96%) 5 votes