Prix moyen d’une véranda au m2 selon le matériau : alu, bois, pvc, fer

Vous souhaitez ajouter une véranda à votre logement ? Découvrez les prix moyens selon les matériaux, avantage et inconvénient selon le type de véranda

veranda

Etant le train d’union entre l’intérieur et l’extérieur de la maison, une véranda mérite bien qu’on lui accorde une attention particulière.

Que ce soit pour la construction ou l’installation d’une véranda, ce guide complet vous donnera une idée sur le budget moyen à prévoir selon les matériaux utilisés que vous pourrez également compléter avec ce guide sur les toitures de vérandas.

Bref aperçu sur la véranda

En construction, une véranda est désignée comme une extension de la maison. C’est une pièce intermédiaire entre le bâtiment principal et le jardin. Cette extension est souvent ajoutée à l’habitation après sa construction.

Installé généralement sur la façade de la maison, la véranda est composée d’une armature en PVC, en bois, en aluminium ou en fer forgé. Cette pièce étant vitrée, elle propose aussi une couverte sous un toit plein, vitré ou semi-vitré.

Aperçu du prix moyen d’une véranda au m2 selon le matériau

Matériau Prix au m2
Véranda en aluminium 900 à 1100 €
Véranda en bois 1200 à 1700 €
Véranda en fer forcé ou en acier 2000 à 2500 €
Véranda en PVC 750 à 1000 €

L’usage d’une véranda

Etant installée dans le prolongement de la maison, la véranda offre un espace de vie confortable et multi-usage. Selon le style d’aménagement d’une véranda, celle-ci peut servir de salon ou de salle à manger. Dans ce cas, la véranda sera aménagée plus proche de la cuisine pour éviter trop de déplacements.

Cette pièce est aussi idéale pour servir de bureau ou pour être transformé en chambre à coucher. En installant un système d’isolation thermique et phonique, la pièce sera parfaitement adéquate. Dans certains cas, on peut y installer également sa cuisine. Du fait qu’elle est généralement installée à une bonne distance des chambres à coucher, un aménagement approprié vous permet de cuisiner sans difficulté.

Avantages d’une véranda pour la maison

Ouvrage stylé, la véranda est une extension permettant de gagner plus l’espace dans la maison. Sa parfaite intégration à l’architecture du bâtiment est un plus pour son élégance et son confort. En installant une véranda, on contribue aussi à la valorisation de son patrimoine.

De plus, le modèle de conception d’une véranda (avec un double vitrage de façade, des fenêtres coulissantes et un muret à bonne hauteur) apporte une climatisation et une isolation optimales à toute la maison. Sans parler de son design, avec des luminaires tendances, qui contribue à soigner la beauté de la maison.

Par-dessus tout, l’atout majeur d’une véranda est sans doute sa multifonctionnalité. Cet espace de vie peut être facilement transformé en une autre pièce en cas de besoin.

Quel type de véranda choisir : prix, matériau, avantages

Il existe plusieurs modèles de vérandas selon le choix du matériau et de la configuration.

Pour calculer le prix moyen d’une véranda, il va falloir tenir compte des paramètres suivants : le type de matériau utilisé, la taille de la véranda, le type de revêtement au sol, le type de  vitrage, le type de terrain, le style d’aménagement intérieur, les éléments de confort, le niveau d’isolation souhaité, les travaux nécessaires à l’aménagement de l’extension ainsi que la main d’ouvre (si l’on veut confier l’aménagement de la véranda à un professionnel). Pour avoir une idée précise du budget chiffré, vous pouvez obtenir gratuitement des devis ci-dessous.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement

Véranda en aluminium

C’est le modèle le plus répandu et le plus sollicité du marché. Une véranda en aluminium est simple et son installation n’exige pas beaucoup de temps. Il suffit juste d’assembler les pièces fournies pour mettre l’ouvrage sur pied. L’aluminium apporte en effet un bon niveau de résistance à l’eau et à la rouille.

Ce type de véranda est aussi réputé durable du fait de sa matière et de la solidité de sa structure. Son entretien est aussi facile et rapide. Côté esthétique, une véranda en aluminium offre un design élégant, dans un large choix de couleurs. On peut y appliquer une légère couche de peinture au besoin, mais la structure initiale peut rester aussi comme telle.

Ce type de véranda est facile à réparer en cas dommage. Les pièces d’assemblage étant faciles à trouver sur le marché. Toutefois, une véranda en aluminium ne garantit pas un bon niveau d’isolation thermique. En plus, sa structure n’est pas toujours résistante pour supporter toutes les charges au niveau de la toiture.

Pour aménager une véranda en aluminium, il faudra prévoir un budget autour de 20 000 et 25 000 euros pour 20 m2. Selon la taille de la véranda, on peut donc estimer entre 900 et 1100 euros le prix d’une véranda en aluminium au mètre carré.

Véranda en bois

Le bois est réputé résistant et solide, ce qui permet à cette véranda de posséder une structure fiable. La véranda en bois offre un bon niveau d’isolation thermique. Sa structure peut supporter n’importe quel poids de matériau installé au niveau de la toiture. Ce modèle décline aussi une esthétique élégante, surtout lorsque le bois est verni ou peint en couleur.

De fait, une véranda en bois est adaptée à tout type de bâtiment. Toutefois, ce type de véranda exige un bon entretien pour éviter la destruction de la structure par les petits rongeurs.

Il faudra, en plus des éléments cités plus haut, prendre en compte le type d’essence. Pour aménager une véranda en bois, il faut prévoir autour de 20 000 euros (pour un bois bas de gamme) et 30 000 à 35 000 euros pour une essence de qualité supérieure. Pour une estimation du prix au mètre carré, il faut compter autour de 800 euros (pour un bois bas de gamme), et entre 1200 et 1700 euros au m2 (pour un bois de qualité supérieure).

Véranda en fer forgé ou en acier

La véranda en acier ou en fer forgé propose une résistance exemplaire à l’usage. Il peut se fondre facilement dans n’importe quelle architecture immobilière. La résistance de la matière qu’elle utilise lui permet de supporter de lourdes charges au niveau du toit. Cette véranda est surtout indiquée lorsqu’on veut gagner plus d’espaces de vie.

Toutefois, il faudra tenir compte de son faible niveau d’isolation. Il faut savoir aussi qu’une véranda en fer forgé ou en acier est très sensible à la rouille. C’est pourquoi un traitement anti-corrosion est nécessaire pour renforcer sa durabilité. De plus, sa sensibilité à la fraîcheur ne favorise pas non plus un bon confort intérieur.

L’installation de ce modèle de véranda n’est envisageable que pour un usage en période estivale. Mais si l’on veut créer une pièce à vivre pour un usage à long terme, il faudra privilégier un autre matériau.

Pour une véranda en fer forcé ou en acier, il faut prévoir entre 40 000 à 50 000 euros pour 20 m2. Une estimation du prix au mètre reviendra à dépenser en moyenne 2000 à 2500 euros.

Véranda en PVC

Cette véranda offre une large possibilité de couleurs et de formes. Elle est simple et facile à installer. Le PVC offrant un bon niveau d’isolation, cela permet de bénéficier d’un meilleur confort intérieur. Cette véranda est aussi fonctionnelle en toute saison. On peut donc choisir ce type d’extension pour créer un espace de vie modeste et charmant.

Il faudra, toutefois, tenir compte du vieillissement de ce matériau sur le long terme. Du fait de sa matière, une véranda en PVC n’est pas aussi solide pour supporter un poids lourd au niveau de la toiture.

Chaque type de véranda présente en effet des bons et des mauvais points. Il faut, en conséquence, tenir compte de ces différents éléments (robustesse, design, isolation,…) pour choisir un type adapté à sa préférence.

Une véranda en PVC coûtera entre 15 000 et 20 000 euros pour 20 m2. En faisant une estimation du prix au mètre carré, on peut prévoir un budget tournant autour de 750 à 1000 euros.

Comment construire une véranda ?

Il y a deux options possibles pour l’aménagement d’une véranda. On peut le faire soi-même, à condition d’être un excellent bricoleur. Le cas échéant, il faudra contacter un professionnel qualifié pour construire ou installer sa véranda.

Connaître la législation en vigueur 

Pour construire une véranda de taille inférieure à 20 m2, la loi prévoit de faire une déclaration auprès de la mairie de sa localité. En dehors de ce cas, toute construction d’une véranda donne lieu à l’obtention d’un permis de construire dument établi par la municipalité. Le dossier à fournir devra comporter les différents éléments techniques liés à la construction.

Il faut savoir tout de même qu’une véranda, comme tout autre édifice, est soumise à différentes taxes au niveau de chaque département. Il s’agit notamment de la taxe locale d’équipement, d’une taxe pour le financement des Conseils d’architecture, d’urbanisme et d’environnement et la taxe départementale des espaces naturels sensibles. Il faudra donc se renseigner auprès de son département pour avoir le prix de l’ensemble des taxes à honorer.

Prix moyen d’une véranda au m2 selon le matériau : alu, bois, pvc, fer
5 (100%) 4 votes

Prix moyen d’une véranda au m2 selon le matériau : alu, bois,...