Extension en bois : prix moyen et types d’extensions possibles

Extension en bois : prix moyen et types d’extensions possibles

Vous souhaitez agrandir votre maison ? Découvrez l'extension bois, son prix moyen et les différentes possibilités qui s'offrent à vous.

Extension de maison en bois
Extension de maison en bois

Les extensions en bois servent généralement à agrandir une maison. Elles peuvent être utilisées de 2 manières : soit elles sont montées en hauteur afin de fournir un étage supplémentaire, soit elles servent à concevoir un ou plusieurs bâtiments annexes à la résidence principale.

Résistantes et facilement installables, elles peuvent être assemblées selon le cas par le particulier lui-même ou par un professionnel.

Cependant, quel que soit le mode de pose choisi, il faut tout de même préparer un budget conséquent : une extension en bois revient au minimum à 1 000 euros le mètre carré pour les modèles standards, et à 2 000 euros environ le mètre carré pour les modèles les plus perfectionnés.

Avantages d’une extension de maison en bois

L’extension en bois n’est pas forcément le type d’extension le moins coûteux (elle coûte un peu plus que les extensions de parpaing), mais elle a de nombreux avantages qui justifient sa popularité.

Pour commencer, l’extension en bois est fabriquée à partir du bois qui est un matériau écologique, chaleureux et qui a d’excellentes propriétés isolantes. On est donc certain d’économiser de l’énergie en choisissant une extension en bois.

De plus, lorsque l’essence de bois ayant servi à sa fabrication est imputrescible, on a également la garantie de s’offrir un édifice résistant, solide et durable.

L’extension en bois a également l’avantage d’être plus facile à installer que les autres types d’extension de logement. On gagne donc un précieux temps lors de sa pose, ce qui réduit forcément les couts de la main d’œuvre.

Enfin, elle est moins volumineuse que certaines autres extensions (en particulier celle de parpaing), et de cette façon, elle permet de conserver plus d’espace dans la pièce à vivre qu’elle va délimiter.

Les différents types d’extension en bois

Les extensions en bois peuvent être classées en 3 grandes catégories : les extensions en kit, les extensions modulaires et les extensions sur mesure. En outre, on peut aussi les regrouper selon l’usage final qu’elles auront. Ainsi, on aura :

  • Des extensions en bois pour fabriquer un studio, une chambre ou toute autre pièce à vivre en annexe
  • Des extensions en bois pour fabriquer une véranda

Les extensions en bois en kit

Les extensions en bois en kit sont confectionnées à partir de madriers de bois, ou en ossature bois. Elles ont l’avantage de pouvoir être facilement mises en place et d’être la solution la moins chère : on en trouve à partir de 1 000 euros le mètre carré.

Le propriétaire peut acheter le kit de son choix et le monter lui-même s’il a de bonnes notions de bricolage, ou alors faire appel à un professionnel.

Les extensions de bois modulaires

Les extensions en bois modulaires sont conçues avec des modules de panneaux de bois ou des modules en ossature bois.

Contrairement aux kits qui ne sont disponibles que dans des dimensions standards, les extensions en bois modulaires ont des dimensions variables. Chacun peut librement sélectionner le modèle qui lui convient en fonction de ses besoins en espace.

Les extensions en bois modulaires sont proposées à partir de 1 200 euros le mètre carré.

Les extensions en bois sur mesure

Les extensions en bois sur mesure sont réalisées sur commande par un professionnel. Pour les fabriquer, ce dernier peut utiliser toutes les formes de conditionnement du bois : poutres, poutrelles, madriers, planches, panneaux, etc.

Elles permettent au propriétaire d’obtenir effectivement l’extension de ses rêves, car il peut donner la dimension, la forme et le volume qu’il désire à l’assemblage de bois selon ses préférences…

Et on peut même, pour profiter davantage de la lumière naturelle, y intégrer des baies vitrées ou de charmantes portes fenêtres.

Les extensions de bois sur mesure coutent au moins 1 400 euros le mètre carré.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Extension en bois : pourquoi un tarif de base de 1 000 euros le mètre carré au minimum

On peut estimer qu’un tarif de 1 000 euros le mètre carré pour une extension en bois est élevé, mais ce cout d’investissement se justifie amplement.

Tout d’abord, il faut se souvenir qu’un projet d’extension de maison revient à ajouter une bâtisse neuve au logement. Il faut donc, en plus de l’ossature de l’annexe, prévoir les équipements d’acheminement d’eau et d’électricité, le dispositif de chauffage, les isolants, etc.

De plus, chaque particulier est libre d’apporter les modifications qui l’intéressent, comme par exemple un toit plat ou végétalisé, une grande baie vitrée, un SAS de liaison avec le logis principal…

Tous ces éléments pris en compte font grimper la facture, et c’est ce qui justifie que le tarif général passe à 1 000 euros le mètre carré, le prix d’achat des matériaux et la pose étant pris en compte.

Construire une extension de maison en bois : les obligations administratives

La pose d’une extension de maison en bois modifie l’aspect extérieur de la maison. Il est donc obligatoire de demander un permis de construire aux autorités dès que la superficie de la nouvelle bâtisse est supérieure à 40 m2.

Si elle est inférieure à 40 m2, il n’est pas nécessaire d’obtenir une autorisation. En revanche, le propriétaire se doit d’effectuer une déclaration des travaux à la mairie.

Ensuite, il est recommandé de consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) pour connaitre la limite fixée dans le cadre de l’occupation des sols. Cette limite, appelée COS (Coefficient d’Occupation des Sols), correspond à la superficie maximale que la maison peut couvrir sur le terrain d’habitation.

Exemple : si le terrain vaut 1 000 m2 et le COS 0,40 ou 40 %, cela signifie que la maison (bloc principal et extension compris) aura une superficie maximale de 400 m2.

Il faudra également respecter les distances imposées par rapport aux voies si le terrain se situe en bordure du réseau routier local et veiller à ne pas empiéter sur la surface de terrain des voisins.

Enfin, les services d’un architecte seront obligatoires dès que la surface totale du logement et de l’extension en bois sera égale ou supérieure à 170 m2. Leur intervention est toujours facturée à un tarif qui varie entre 10 et 20 % du cout global du projet d’agrandissement.

Extension en bois : prix moyen et types d’extensions possibles
4.8 (96%) 5 votes