Cout moyen de l’aménagement du sous sol en pièce à vivre

L’utilisation d’un espace existant, mais inexploité est parfois la meilleure manière pour se créer plus d’espace vivable. Plusieurs raisons peuvent alors justifier l’agrandissement de votre maison : s’offrir une autre pièce, créer une chambre, ou modifier l’architecture de la maison. 

aménagement sous sol

Parmi les possibilités qui s’offrent à vous, l’une d’entre elles est préférée par les propriétaires de maison à cause des avantages qu’elle offre.

Il s’agit de l’aménagement du sous-sol en une pièce habitable. Comment alors faut-il s’y prendre ? Quelles sont les dispositions à prendre et quel budget faut-il prévoir ?

Décider d’aménager un sous-sol en une pièce habitable est également un meilleur moyen pour agrandir une surface habitable. C’est également une solution soumise au respect de plusieurs règles. En effet, une telle réalisation demande beaucoup de réflexion, et un budget conséquent. Cependant, avec l’aide d’un expert, vous êtes certain d’y arriver.

Les démarches administratives pour aménager un sous-sol

La toute première chose à faire lorsque vous prenez la résolution d’aménager votre sous-sol en une pièce habitable est de se rendre à la mairie pour prendre connaissance du règlement sanitaire local. Ainsi vous pourrez savoir si votre sous-sol dispose des caractéristiques pour être aménagé.

D’un autre côté, si vous habitez un immeuble en copropriété, il vous faudra nécessairement l’autorisation du syndicat de copropriété même si vous jugez vos travaux modestes. Et pour finir, il est important que vous fassiez certaines formalités en fonction de la surface à aménager. Si celle-ci est en dessous de 5 m2, vous êtes exempté de toutes formalités.

Cependant, si celle-ci varie de 5 à 20 m2, il faudra procéder à une déclaration des travaux à la mairie. Le permis de construire vous sera imposé lorsque la surface sera supérieure à 20 m2, ou modifiera la façade ou les structures porteuses de l’immeuble.

Les types de pièces aménageables dans un sous-sol

Toutes les pièces ne pourront pas être aménagées dans un sous-sol. Tout ceci dépendra de la hauteur sous votre plafond. Si celui-ci est de moins de 2 m, il serait préférable d’y aménager une pièce de stockage.

Si votre sous-sol à une hauteur inférieur à 2,10 m, il conviendrait à l’une de ces pièces où l’on ne passe pas tout son temps. Vous aurez le choix entre une salle de cinéma, une salle de jeux ou une chambre d’appoint. Cependant si vous disposez au minimum d’une hauteur de 2,40 m, vous pourrez opter pour un bureau, une chambre principale ou un séjour.

Au cas où vous souhaiterez y aménager une cuisine ou salle de bain, il faudra faire venir l’eau. Ce qui peut paraitre un peu compliqué lorsque les évacuations seraient trop éloignées du sous-sol. L’installation d’une pompe engendrerait d’énormes travaux surtout si vous êtes en copropriété. Il ne faut surtout pas oublier que cela vous sera aussi coûteux.

Tarif de l’aménagement du sous-sol

C’est le grand problème auquel il va falloir faire face puisque l’aménagement d’un sous-sol en une pièce entraine la réalisation de certains travaux extrêmement coûteux qu’il vous faudra certainement confier à un professionnel.

Aménagement du sous sol Prix moyen HT
Isolation du plancher 40€ par m2
Isolation des murs 70€ par m2
Escalier 500 à 2500€
Revêtement de sol 5 à 50€ par m2
Revêtement mural 8 à 30€ par m2

Nous vous conseillons d’ailleurs vivement de bien comparer les différents devis des artisans avant de faire votre choix.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement

Traitement de l’humidité

Le véritable problème posé par les sous-sols est que l’humidité gagne à tout moment les murs. Telle une éponge dans un seau d’eau, l’eau a tendance à remonter par capillarité. Alors que pour plus de confort, le sous-sol doit être complètement assaini. La bonne nouvelle est qu’il existe plusieurs solutions pour faire face à un tel problème.

D’abord vous pourrez faire appel aux services d’une société qui se chargera d’injecter dans vos murs de la résine (la résine à cette capacité de bloquer l’humidité) ou de débarrasser votre mur de l’excès d’humidité au moyen de canaux de drainage ou de drains.

Par contre s’il s’agit d’une habitation située en ville, il va falloir isoler le mur et le sol de l’humidité. Pour cela vous aurez besoin respectivement de panneaux de doublages collés et de plaques. Enfin, il faudra penser à aérer le sous-sol avec un flux d’air, froid ou chaud ou une ventilation.

Il est important de souligner que le problème de l’humidité ne se résout pas complètement. Pour cela il faudra créer régulièrement des courants d’air sains et secs associés avec du chauffage. Comme matériel, vous aurez besoin d’un radiateur électrique. Pour réaliser de tels travaux, il faudra prévoir au minimum 220 euros.

L’accès au sous-sol

Il ne servira à rien d’aménager un sous-sol sans pour autant penser à améliorer le chemin qui y mène. Très souvent, l’escalier principal menant au sous-sol est étroit et pentu. Il faudra alors penser à le rendre plus confortable afin de favoriser un usage fréquent et aisé. Vous devriez alors l’agrandir ou dans le pire des cas en choisir un autre.

Plus grand, l’escalier vous sera également d’une grande utilité lorsque viendra le moment de meubler la pièce. Il faudra prévoir au minimum 400 euros si vous deviez agrandir l’escalier ou en confectionner un autre.

Le revêtement de sol et du mur

Souvent humides, il vous sera impossible de garder le sol et les murs tels quels. Il faudrait les rhabiller, leur donner une deuxième peau. Pour pouvoir créer une seconde couche, vous pourrez opter pour une moquette ou un parquet ayant une épaisseur considérable. Ce qui vous coûtera au minimum 12 euros. Il ne faut surtout pas oublier de revêtir également le mur.

Ayant déjà procédé à l’isolation avec des plaques au moment du traitement de l’humidité, il ne vous restera qu’à augmenter les couches avec de la peinture. Pensez à y poser du papier peint. Il faudra prévoir au minimum 7euros pour une telle réalisation.

L’éclairage

Un sous-sol où il fait noir n’est pas vivable encore moins accueillant. Pour cela, il faudra l’éclairer avec une lumière zénithale et naturelle. Ce n’est pas tout. Vous avez aussi la possibilité de compléter votre éclairage avec de la lumière artificielle.

Vous aurez alors besoin des rails de leds, des luminaires et de la lumière indirecte pour pouvoir transmettre une impression de lumière de jour.

Cout moyen de l’aménagement du sous sol en pièce à vivre
5 (100%) 2 votes

Cout moyen de l’aménagement du sous sol en pièce à vivre