Prix et devis pour un ramonage de cheminée

Prix et devis pour un ramonage de cheminée

Le ramonage d’une cheminée est une opération très délicate qui consiste à nettoyer le conduit intérieur de cette dernière pour la débarrasser de la suie ou des bistres (amas de débris et de détritus qui s’y accumulent).

ramonage cheminée

Elle doit obligatoirement être effectuée par un professionnel, et ce dans le respect des normes prescrites par la loi. En outre, la législation française exige que le ramonage des cheminées soit réalisé au moins 2 fois par an.

Heureusement, l’opération ne coûte pas trop cher et les tarifs sont également réglementés. Tout dépend de la taille de la cheminée, de son degré d’encrassement et du type d’accessoires à utiliser pour la mettre au propre.

Pourquoi faut-il ramoner sa cheminée ?

Le ramonage de la cheminée est une tâche indispensable au bon fonctionnement de cette dernière. En effet, au fur à mesure que les combustibles brûlent (bois, granulés, gaz ou même fioul), ils émettent de la fumée et des matières carbonisées qui ne s’évacuent pas toujours entièrement.

Celles qui restent se déposent dans le conduit de la cheminée, l’encombrent et commencent à le boucher progressivement. A la longue, cette saleté peut empêcher la bonne évacuation des fumées et provoquer l’explosion de la cheminée.

Conduit de cheminée encrassé
Conduit de cheminée encrassé

Elle peut aussi contribuer à la formation du monoxyde de carbone qui est un gaz très toxique et dangereux pour les humains. Enfin, il n’est pas exclu que des oiseaux aient choisi de tisser leurs nids à la sortie de la cheminée pendant la belle saison, ce qui empêche nettement la bonne évacuation des fumées.

Le ramonage permet de vider le conduit de la cheminée et d’éviter toutes les déconvenues citées précédemment. Il aide également à identifier les éventuels problèmes que celle-ci peut avoir (des fissures par exemple) et de les réparer au plus tôt.

Qui doit payer le ramonage de la cheminée ?

Les propriétaires des maisons individuelles assument bien évidemment les frais du ramonage de leur cheminée. En cas de copropriété, la facture du ramonage sera répartie selon les termes de leur contrat de copropriété.

Dans le cas d’une location (en immeuble ou en maison individuelle), c’est le locataire qui paye les frais du ramonage, et cette responsabilité est normalement incluse dans le contrat de bail du logement concerné.

Il est à noter que la loi punit les locataires ou propriétaires qui négligent de faire effectuer le ramonage de leurs cheminées. Toutefois, les amendes fixées à l’échelle départementale n’excèdent pas la somme de 450 euros.

Prix et devis de ramonage

Les prix du ramonage sont réglementés par la loi, ce qui signifie que les professionnels sont contraints de facturer au juste prix le coût de leurs travaux.

Cependant, le tarif varie quand même d’une région à l’autre, et également en fonction des caractéristiques de la cheminée à ramoner. Il dépend aussi d’un autre critère important qui est la technique de ramonage. Ainsi, pour avoir un ramonage à bon prix, on peut toujours comparer les devis prévisionnels de 3 ou 5 ramoneurs.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Le prix du ramonage d’une cheminée

En général, un ramonage simple qui consiste en un simple nettoyage de la cheminée coûte entre 30 et 90 euros. Mais dans le cas où la cheminée est encrassée et qu’il faut un débistrage et éventuellement de petites réparations, la facture peut monter jusqu’à 250 euros, voire au-delà.

Contenu d’un devis de ramonage de cheminée

Le ramoneur doit fournir un devis qui comporte :

  • Ses références et ses coordonnées (il est important qu’il s’agisse d’un professionnel agréé)
  • La description du ramonage à effectuer et son coût
  • La TVA
  • Le délai de validité du devis
  • Les services connexes et leur facturation (nettoyage et balayage de la suie)
  • L’assurance professionnelle qui interviendra en cas de dommages

A la fin du ramonage, il a l’obligation de délivrer à son client un certificat de ramonage. Il doit également lui signifier tous les dégâts éventuels que les travaux de ramonage ont pu causer à la cheminée, ainsi que les défauts ou la non-conformité de cette dernière.

Les différentes techniques de ramonage

On distingue globalement 2 techniques de ramonage : le ramonage mécanique (qui se fait à la main et avec un outil) et le ramonage chimique.

Description du ramonage mécanique

Le ramonage mécanique consiste à passer un hérisson (c’est le nom de l’outil) dans le conduit de la cheminée pour le nettoyer de la suie et des détritus. C’est le type de ramonage le plus simple à effectuer et, c’est ce ramonage qui doit être réalisé 2 fois l’an.

Mais dans le cas où la cheminée est très sale et contient des bistres, le ramoneur est contraint d’utiliser un appareil spécifique, la débistreuse. Elle est munie de masselottes métalliques et d’une tête rotative qui tourne à grande vitesse et arrache au même moment les bistres de la paroi du conduit de la cheminée.

Description du ramonage chimique

Le ramonage chimique semble plus facile à réaliser que le ramonage mécanique, mais il est en réalité plus complexe. En effet, il consiste à faire brûler dans la cheminée des bûches de ramonage ou un nettoyant sous la forme de poudre.

Ces éléments sont à manipuler avec une extrême précaution pour éviter les risques d’incendie et les explosions. Ils aident à décoller la crasse et les bistres de la paroi du conduit pour que le ramoneur puisse les enlever plus facilement.

Conseils pratiques d’entretien et de contrôle de sa cheminée

Plus le conduit d’évacuation d’une cheminée est sale, plus le coût du ramonage sera élevé. Cela dit, il vaut mieux effectuer son ramonage de cheminée aussi souvent que nécessaire pour éviter de se retrouver avec une grosse facture à la dernière minute.

Ensuite, dans le cas particulier des cheminées dans lesquelles on utilise des bûches de bois, il est recommandé d’utiliser des bûches dont le taux d’humidité est inférieur à 20%. L’idéal est d’acheter les bûches et de les stocker environ 6 mois à l’avance dans un endroit sec et suffisamment aéré pour qu’elles soient assez sèches quand l’hiver sera de retour.

Enfin, il est déconseillé d’utiliser une cheminée à foyer ouvert. La pose d’un insert permet de limiter la pollution, la production des particules et la consommation de bois. Certains départements proposent même une aide financière pour accompagner les foyers qui souhaitent en installer.

Prix et devis pour un ramonage de cheminée
4.5 (90%) 2 votes