Prix pour l’installation d’une cheminée : quel type de cheminée choisir ?

Prix pour l’installation d’une cheminée : quel type de cheminée choisir ?

L’hiver sera bientôt de retour, et déjà, beaucoup de ménages s’interrogent sur les solutions de chauffage qu’ils pourraient adopter. Alors que certains optent pour les solutions modernes que sont les radiateurs ou les chaudières à gaz, d’autres ont tout simplement envie d’une cheminée.

cheminée foyer fermé

Instrument traditionnel de chauffage, la cheminée est intemporelle, et elle a encore sa place dans les foyers modernes.

En outre, son coût de revient et d’installation n’est pas plus élevé que celui des autres outils de chauffage : on peut en avoir une à partir d’un budget de 500 à 1 000 euros.

Les différents types de cheminée

On classe généralement les cheminées en 2 catégories : les cheminées à foyer ouvert et les cheminées à insert ou à foyer fermé.

Cheminée à foyer ouvert : aucune subvention possible
Cheminée à foyer ouvert : aucune subvention possible

Les cheminées à foyer ouvert, comme leur nom l’indique, sont ouvertes à la base, et on peut y voir distinctement les flammes qui consument le combustible. Les cheminées à foyer fermé, par contre, ont une vitre ou une plaque devant le foyer. Cette vitre limite les pertes de chaleur et exclut, entre autres inconvénients, le risque d’incendie lié aux étincelles.

Classification des cheminées suivant leur mode d’alimentation

Les cheminées peuvent également être réparties selon le type de combustible qu’il est indispensable de leur fournir pour qu’elles produisent de la chaleur. On distingue ainsi :

  • Les cheminées à bois (bûches ou granulés)
  • Les cheminées à gaz
  • Les cheminées à bio éthanol (l’éthanol est un alcool)
  • Les cheminées électriques

Classification des cheminées suivant leur matériau de fabrication

Les cheminées peuvent être fabriquées en pierre ou en métal. Les cheminées en pierre naturelle ou en brique sont généralement des cheminées murales. Leur conduit d’évacuation peut également être édifié dans la pierre ou monté grâce à des briques, ou bien réalisé dans du métal.

Les cheminées en métal peuvent quant à elles être construites en acier, en inox, en métal de fonte ou encore en aluminium. Pour ces modèles, le conduit d’évacuation est également en métal.

Note : Il existe également des cheminées de bois. Mais compte tenu des normes de sécurité et des règles d’installation auxquelles il faut se plier pour l’installation des cheminées, elles sont de moins en moins commercialisées et installées dans les ménages.

Enfin, on peut classer les cheminées en fonction de leur forme ou de leur design. Certaines cheminées sont des cheminées murales, et sont toujours encastrées dans un mur.

D’autres sont des cheminées d’angle, et sont installées dans un angle de la pièce. D’autres encore sont des cheminées suspendues et sont fixées au plafond par leur conduit d’évacuation.

Prix d’achat d’une cheminée

Le prix d’achat d’une cheminée varie en fonction de son modèle et du combustible qu’elle utilise.

  • Cheminée à foyer ouvert : de 500 à 5 000 euros
  • Cheminée à foyer fermé : de 1 000 à 5 000 euros
  • Cheminée avec insert : de 500 à 3 000 euros
  • Cheminée à gaz : de 1 000 à 3 000 euros
  • Cheminée à bio éthanol ou cheminée électrique : de 500 à 2 000 euros

Prix d’installation d’une cheminée

Le prix moyen de la pose est de 500 euros si un conduit d’évacuation existe déjà. Dans le cas contraire, le tarif de la pose varie de 1 000 à 2 000 euros, et il faudra également y ajouter le prix d’achat et de pose du tubage. Le tubage coûte entre 50 et 100 euros le mètre, alors que la pose de ce dernier coûte entre 200 et 500 euros.

Note : après toutes ces dépenses, il ne faut pas oublier qu’il faudra alimenter régulièrement la cheminée avec du bois, du gaz, de l’électricité, etc. D’après les statistiques, le bois est le moins cher de tous ces combustibles, et son prix d’achat ne dépend pas de l’inflation comme celui du gaz qui est directement lié au cours du pétrole.

En outre, il faudra aussi prévoir les frais du ramonage qu’il est nécessaire de réaliser 1 à 2 fois par an selon le type de cheminée. Il coûte entre 500 et 1 500 euros.

Aides financières et subventions pour l’installation d’une cheminée

Avant tout, il est indispensable de savoir que les cheminées à foyer fermé ou les cheminées à insert sont assimilées à des appareils de chauffage, alors que les cheminées à foyer ouvert sont considérées comme des accessoires de décoration.

Cette différence légale fait qu’il est possible de demander et de recevoir un crédit d’impôt pour l’installation d’une cheminée si et seulement s’il s’agit d’une cheminée à foyer fermé ou à insert. Les cheminées à foyer ouvert ne sont pas subventionnées.

Cela dit, la valeur du crédit d’impôt accordé pour une nouvelle cheminée dans le bâti neuf est de 22%. Par contre, dans le cas d’une rénovation, le crédit d’impôt accordé peut atteindre les 36%.

Se faire installer sa cheminée à petit prix

La seule solution pour installer sa cheminée pas chère est de faire appel à plusieurs cheministes (spécialistes de l’installation des cheminées) et de leur demander des devis à comparer. Il faut toujours s’assurer qu’il s’agit de professionnels qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), car cela permet d’être couvert par la garantie décennale et d’être éligible au crédit d’impôt.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Ensuite, il faut comparer les offres et opter pour celle qui correspond le mieux à ses attentes et à son budget. Les offres d’installation trop basses ou trop élevées (la marge entre 2 devis ne doit pas dépasser 30%) sont à écarter, car elles témoignent du manque de sérieux ou d’expérience des professionnels qui les ont produites. Il faudra aussi vérifier l’exactitude du calcul, les références de l’artisan, les différentes postes de dépense mentionnés dans le devis, etc.

Pour finir, il faudra toujours privilégier les modèles de cheminée dont le coût d’installation n’est pas trop élevé. Une cheminée en briques maçonnées ou en pierre naturelle coûtera nettement plus qu’une cheminée en inox prête à être posée qui a été fabriquée de manière industrielle.

Prix pour l’installation d’une cheminée : quel type de cheminée choisir ?
4.5 (90%) 4 votes