Prix d’un bac a graisse pour fosse septique toutes eaux

Prix d’un bac a graisse pour fosse septique toutes eaux

Tout savoir sur le bac à graisse. Pourquoi installer un bac à graisse ? Quel est son coût ?

Bac à graisses PVC 200L
Bac à graisses PVC 200L

Le bac à graisse est un accessoire d’assainissement qu’on installe entre une maison et sa fosse septique, ou entre une maison et son dispositif d’assainissement.

Son rôle consiste à séparer les graisses des eaux ménagères issues de la cuisine et éventuellement de la salle de bain.

Son coût dépend essentiellement de sa capacité, mais on peut s’en procurer à partir de 150 euros.

Conditions dans lesquelles l’installation d’un bac à graisse est obligatoire

Le bac à graisse, qu’on appelle également bac dégraisseur, est util pour les maisons individuelles et familiales qui utilisent une fosse septique comme système de traitement des eaux usées.

En général, on l’installe à moins de 2 m de l’habitation, entre la maison et la fosse septique. Par contre, on peut se passer d’un bac à graisse quand la maison est équipée d’une fosse toutes eaux distante de moins de 10 m.

C’est dans le cas où la fosse est à plus de 10 m du domicile qu’on installe un bac dégraisseur entre elle et le logis afin d’empêcher l’encrassement des canalisations.

Note : Certains départements français exigent l’installation d’un bac à graisse dans leur réglementation locale. Il s’agit du département de Paris (Ile-de-France), du département des Hauts-de-Seine, du département de Seine-Saint-Denis et du département du Val-de-Marne.

Capacités recommandées pour un bac à graisse ménager ou professionnel

Dans un ménage ordinaire, un bac à graisse doit avoir une capacité :

  • De 200 litres au minimum s’il est seulement affecté aux eaux des cuisines
  • De 500 litres au minimum s’il reçoit à la fois les eaux des cuisines et celles des salles de bain (toutes les eaux ménagères)

Mais dans le cas d’un restaurant, d’un complexe hôtelier ou d’une pâtisserie par exemple, la taille du bac à graisse devra être encore plus grande en raison de leurs activités.

Note : Les eaux des toilettes sont directement acheminées vers la fosse septique ou la fosse toutes eaux. Elles ne doivent jamais transiter par le bac dégraisseur.

Choisir le matériau de son bac à graisse : acier inoxydable, acier revêtu ou matériau composite

Le bac à graisse peut être fabriqué dans 3 matériaux distincts : l’acier inoxydable, l’acier revêtu et le matériau composite. Les bacs en acier inoxydable et en acier revêtu peuvent facilement être installés à l’intérieur ou à l’extérieur.

Ils sont durables et ont une durée de vie conséquente (jusqu’à 30 ans pour l’acier inoxydable et 10 ans pour l’acier revêtu).

Par contre, le matériau composite est plus fragile que l’acier, et il n’est disponible qu’en petits volumes. En outre, on ne peut l’installer qu’à l’intérieur, et sa durée de vie est de 10 ans au plus.

Prix d’achat et de la pose d’un bac à graisse

Le prix d’un bac à graisse varie entre 150 et 1 500 euros pour les ménages en fonction de la capacité.

Pour les restaurants et autres structures associées, les bacs à graisse sont vendus à un coût variant entre 600 et 1 500 euros, le prix augmentant avec la capacité du bac choisi.

Toutefois, le coût de la main-d’œuvre pour la pose est rarement dissocié de celui des fournitures. Pour un service complet, le tarif de départ est de 450 euros HT au minimum pour la pose d’un bac à graisse par un professionnel.

Celui-ci peut augmenter en fonction de la taille du bac à poser et de la complexité de l’installation.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Installation d’un bac à graisse

Le bac à graisse est obligatoirement installé par un plombier qualifié ou par une entreprise spécialisée dans la pose des bacs à graisse.

Il doit être facilement accessible et posé sur un parterre de sol d’une hauteur minimum de 10 cm, dans un endroit bien ventilé. Au moment du remblayage, le bac à graisse doit être rempli d’eau afin de pouvoir supporter la pression.

La même exigence est à respecter au moment de la vidange… Le bac à graisses ne doit jamais rester vide. Il est rempli d’eau aussitôt après avoir été nettoyé et vidé des boues et des graisses.

Note : Tous les plombiers ne sont pas qualifiés pour l’installation des bacs à graisse. Pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux se renseigner auprès de sa municipalité ou du SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) pour avoir les coordonnées d’un ouvrier ou d’une entreprise réellement compétente.

Fonctionnement du bac à graisse

Le système de fonctionnement du bac dégraisseur est très simple. Un tuyau achemine vers le bac les eaux ménagères qui se scindent à l’intérieur en 3 parties : les graisses restent à la surface, les eaux liquides demeurent au milieu et les boues (déchets lourds, sables) descendent au fond.

Le tuyau de sortie vers la fosse d’assainissement est positionné au niveau des eaux et en dessous de celui qui achemine les eaux ménagères à l’entrée. De cette manière, les eaux sont extraites et transportées sans difficulté vers la fosse d’assainissement.

Vidange, entretien et contrôle du bac à graisse

La vidange et l’entretien du bac à graisse doivent être effectués au moins une fois par mois pour les entreprises de restauration et affiliés et une fois tous les 3 ou 6 mois pour les ménages.

Ils consistent à retirer les graisses stockées, et à enlever les boues et les différents déchets ménagers qui se sont accumulés au fond du bac.

L’entretien et la vidange coûtent en moyenne 400 euros HT à chaque intervention.

Pour bénéficier d’un tarif plus avantageux et d’un service de qualité, il vaut mieux signer un contrat d’entretien et de vidange avec une entreprise spécialisée pour ce type de travaux.

Enfin, le contrôle du bac à graisse sera effectué par le SPANC tous les 4 ou 8 ans.

Prix d’un bac a graisse pour fosse septique toutes eaux
4.81 (96.25%) 16 votes