Prix pour le nettoyage, le curage et le débouchage des canalisations

Prix pour le nettoyage, le curage et le débouchage des canalisations

Tout savoir sur les opérations de désengorgement : prix moyen du débouchage de canalisation, du curage et du nettoyage.

Nettoyage de canalisations
Nettoyage de canalisations

Le nettoyage, le curage ou le débouchage des canalisations sont des interventions techniques qui coûtent cher. Leur coût de revient moyen est de 400 euros hors-taxe, et il varie nettement en fonction de l’importance du problème.

Bien souvent, en cas de logement loué ou occupé en copropriété, il est possible de partager les coûts de la réparation avec le propriétaire, ou bien d’obtenir une petite subvention pour supporter les charges.

Quelques motifs pour lesquels les canalisations peuvent être bouchées

Les canalisations sont bouchées lorsqu’un amas de déchets se forment à un ou à plusieurs endroits dans les conduits et empêchent les eaux usées d’être évacuées correctement vers la fosse de traitement.

Cet amas de déchets peut être constitué de débris de cheveux, de morceaux de savon, de papier hygiénique, ou de toute autre matière qui n’a pu être dégradée et qui n’a pas été correctement évacuée.

Parfois, avant d’appeler le plombier, on peut tenter de les déboucher en versant de l’eau chaude dans le conduit d’évacuation, en se servant d’une ventouse, ou bien d’un furet. Si ces moyens classiques se révèlent inefficaces, il est alors obligatoire de faire appel à un professionnel.

Note : on remarque que les canalisations sont bouchées quand l’eau des toilettes, de la douche ou de l’évier de cuisine ne s’écoule plus correctement et constitue des flaques à la surface.

Il peut aussi arriver que des odeurs nauséabondes soient perçues au-dehors dans les environs de la maison, ce qui dénote en plus de fissures et d’infiltrations dans le réseau des canalisations.

Coût d’un nettoyage, d’un curage ou d’un débouchage de canalisations

Dans le jargon des professionnels, ces différentes tâches sont regroupées sous le terme de « désengorgement » de canalisations. Ainsi, pour désengorger des canalisations, il faudra :

  • Un budget moyen de 200 euros hors-taxe si les canalisations sont partiellement bouchées et non endommagées
  • Un budget moyen de 500 euros hors-taxe si les canalisations sont complètement bouchées
  • Un budget moyen de 600 euros hors-taxe s’il est indispensable d’utiliser un camion pompe ou hydro cureur pour le nettoyage des canalisations.

Cette 3e option n’est appliquée qu’en cas extrême, quand la taille du bouchon est trop grosse pour que celui-ci puisse être détruit et évacué par les moyens habituels.

En outre, il faudra prévoir environ 500 à 1 000 euros supplémentaires s’il est indispensable de remplacer une partie de la tuyauterie parce que celle-ci est défectueuse ou usée.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Curage des canalisations : procédure à adopter en cas de logement en location ou de copropriété

En principe, le locataire d’un logement est celui qui utilise les installations sanitaires et par conséquent, il est directement responsable de leur entretien. Il doit donc payer les différents frais de maintenance, de réparation et de débouchage si ceux-ci sont liés à son utilisation quotidienne.

Mais si le problème des canalisations est dû à leur vétusté, ou à une défectuosité quelconque, le propriétaire peut être interpellé, et il peut participer aux frais de nettoyage ou de débouchage.

La bonne manière d’agir consiste à demander un diagnostic de la part d’un plombier afin de situer les responsabilités. Ensuite, on transmet un devis des travaux au propriétaire pour qu’il participe aux frais de réparation. Il peut accorder une petite subvention ou participer à hauteur de 50% : aucune limite n’est fixée par la loi, et le reste des dépenses sont à la charge du locataire.

Dans le cas de la copropriété, les autres propriétaires du logement (immeuble) doivent être informés des travaux et participer à leurs frais si une colonne de canalisation de l’immeuble est touchée ou vétuste.

La procédure est la même : on leur adresse un courrier et un devis prévisionnel des travaux afin qu’ils apportent leur contribution. Celle-ci sera définie en fonction des règles qui régissent leur contrat de copropriété.

Astuces pour faire nettoyer, curer ou déboucher ses canalisations à bon prix

Le prix réel des travaux de réparation, entretien ou maintenance des canalisations varie d’un professionnel à l’autre, et il varie aussi en fonction de l’ampleur de la tâche.

Il est donc recommandé, si l’on veut payer moins cher, de faire appel à différents professionnels et de comparer leurs tarifs. Il est préférable de ne s’adresser qu’à des plombiers ou à des entreprises d’entretien qui résident dans sa région pour éviter d’avoir à payer des frais de déplacement importants.

La seconde option consiste à souscrire à un contrat d’entretien et de maintenance des canalisations annuel avec un plombier ou avec une entreprise agréée. Il peut s’agir, dans le cas d’un logement neuf, du prestataire qui a mis en place les installations sanitaires, ou bien, dans le cas d’un logement ancien, d’un professionnel choisi sur le volet en fonction de ses compétences et de ses tarifs.

Cette solution présente les avantages ci-dessous :

  • Elle est moins chère. Le coût de revient annuel varie de 500 à 1 500 euros en moyenne pour 2 à 4 interventions sur 12 mois
  • Elle assure la prévention et la maintenance régulière des installations
  • Elle évite les mauvaises surprises et permet de prendre rapidement en charge les éventuels défauts des canalisations
  • Elle établit une relation de confiance entre le client et le professionnel, lui permettant de profiter à long terme de réductions et de tarifs préférentiels

Conseil pratique : comment prévenir l’engorgement de ses canalisations

La meilleure chose à faire pour éviter de se retrouver avec une facture astronomique pour une intervention de curage est de veiller à ce que les canalisations ne soient pas bouchées.

Il faut toujours ramasser les débris de nourriture qui s’accumulent dans l’évier et les débris de savon ou de cheveux qui traînent dans le lavabo. En dehors de l’eau chaude, on peut verser 2 fois par mois dans la tuyauterie du vinaigre blanc ou du marc de café. Ces produits écologiques sont sans danger pour la tuyauterie et aident à dissoudre les bouchons qui s’y forment de part et d’autre.

Quand les premiers signes d’une obstruction apparaissent, il faut immédiatement verser un bon détergent dans les canalisations, puis utiliser un furet ou une ventouse pour vérifier que l’amas de déchets s’y trouve encore.

S’il n’est pas situé en profondeur, la ventouse ou le furet permet de vite s’en débarrasser. En cas d’échec, on contactera alors un plombier dans les plus brefs délais.

Prix pour le nettoyage, le curage et le débouchage des canalisations
4.75 (95%) 4 votes