Mur de soutènement : prix et techniques de construction

Mur de soutènement : prix et techniques de construction

Caractéristiques, critères, normes et prix pour la construction d'un mur de soutènement.

Le mur de soutènement est un édifice construit dans le but de soutenir une pente de terrain ou un jardin aménagé en hauteur. Il sert à éviter les glissements de terrain ou à protéger un bâtiment contre l’érosion. Compte tenu de son importance, son édification est souvent confiée à des professionnels.

Un mur de soutènement coûte entre 80 et 400 euros le mètre carré, le prix étant fonction des caractéristiques du mur et du matériau utilisé pour sa construction.

Le mur de soutènement : définition et utilité

En pratique, on définit le mur de soutènement comme étant un bloc solide dont le rôle est de supporter la pression d’une surface de terre afin d’empêcher un éboulement ou un glissement de terrain.

On en construit parfois autour des maisons édifiées en hauteur dans ce but, ou alors pour servir de clôture ou pour aménager un jardin. On s’en sert également comme terrasse ou comme soutien pour le tracé des voies.

Construire un mur de soutènement : les préalables

Il est obligatoire de demander une étude de sol avant de lancer le chantier de construction d’un mur de soutènement. Cette étude permet de déterminer les caractéristiques du mur de soutènement qui sera le mieux adapté au terrain. Elle doit être effectuée par un professionnel ou une entreprise qualifiée, car c’est de son résultat que dépendra la structure du mur de soutènement.

Note : Certains terrains comme les terrains d’argile, de vase ou de tourbe ne peuvent supporter les murs de soutènement. A l’issue de l’étude de sol, l’entrepreneur apportera également cette précision au propriétaire. Il pourra également lui fournir des conseils et l’accompagner dans la réalisation de son projet de construction si nécessaire.

Les caractéristiques d’un mur de soutènement

Un mur de soutènement est caractérisé par :

  • Ses dimensions (longueur, hauteur et épaisseur)
  • Son degré de pente et son dénivelé par rapport au terrain
  • Son matériau de fabrication (parpaing, béton, gabion)

Critères et normes à respecter pour la construction d’un mur de soutènement

Le mur de soutènement doit répondre aux normes suivantes :

  • La hauteur ne doit pas dépasser 4 mètres
  • Le dénivelé doit être inférieur à 10 %
  • La charge d’exploitation doit être inférieure ou égale à 175 daN/m2 (175 déca Newton par mètre carré)

Un système de drainage pour l’évacuation des eaux de ruissellement est également obligatoire.

Note : Le calcul de la charge d’exploitation est assez complexe, et seuls les professionnels du métier arrivent à l’effectuer sans difficulté. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de faire appel à un spécialiste pour la construction, car sans le respect de ce critère, le mur peut facilement s’effondrer et être à l’origine de gros dégâts.

Les différents types de murs de soutènement et leurs coûts d’élévation

Les murs de soutènement sont construits en parpaings, en béton armé, en béton préfabriqué, en gabion, etc. Le matériau le plus usité est le parpaing de 20 cm, et il faut compter environ 100 euros par mètre carré de parpaings pour la construction.

Prix d’un mur de soutènement en béton armé ou en béton préfabriqué

Pour un mur de soutènement en béton armé, il faudra débourser environ 250 euros le mètre carré. Ce tarif global comprend le coulage du béton, l’achat et la pose de branches métalliques, le drainage, le crépissage, etc.

Par contre, dans le cas du béton préfabriqué, le prix varie entre 120 et 350 euros Hors Taxes par mètre carré. Il faudra ensuite, pour avoir le prix réel, ajouter le coût de la livraison et de la main-d’œuvre.

Prix d’un mur de soutènement en gabion

Mur de soutènement en gabion
Mur de soutènement en gabion

Les murs de soutènement sont parfois construits en gabion dans le but d’embellir le paysage dans lequel ils sont intégrés. Cependant, le gabion est un matériau qui revient un peu plus cher que le béton ou le parpaing. Le coût moyen d’un mur de soutènement en gabion est de 325 euros par mètre carré.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

La construction du mur de soutènement

Le mur de soutènement se construit en 3 étapes. La première consiste à creuser les fondations, la seconde à réaliser les fondations (supports du mur), puis la troisième à élever le mur lui-même. Ces différentes tâches nécessitent de parfaites connaissances en maçonnerie. En outre, les techniques de construction à utiliser varient d’un mur à l’autre en fonction du matériau, du type de sol, de la longueur du mur…

La durée de travail est également variable, elle peut s’étendre de quelques jours à quelques semaines.

Note : La partie du mur en contact avec la terre est souvent recouverte d’un enduit hydrofuge ou bitumé qui sert à la rendre plus résistante. Les professionnels peuvent aussi étendre un film géotextile pour éviter que mousses et champignons ne prolifèrent contre le mur.

Choisir son professionnel pour la réalisation du mur de soutènement

Bien souvent, les cabinets qualifiés pour la réalisation de l’étude de sol peuvent aussi prendre en charge la construction du mur, ou tout au moins recommander un professionnel compétent.

Cependant, le propriétaire peut remettre le projet de construction à une entreprise ou à un pro qu’il aurait choisi lui-même après avoir comparé plusieurs devis… Il faut juste prendre le temps de contacter différents prestataires et d’examiner leurs offres pour effectuer le meilleur choix.

Mur de soutènement : prix et techniques de construction
4.67 (93.33%) 9 votes