Peinture glycéro : prix moyen au m2, avantages et inconvénients

Vous souhaitez repeindre votre intérieur ? Découvrez la peinture glycérophtalique, idéale pour les pièces humides, la cuisine ou encore pour son aspect lisse et laqué. Tout savoir sur les prix moyens ainsi que le cout de la pose par un peintre professionnel

application peinture

Construction ou rénovation, les travaux finissent généralement par l’application de peinture sur les murs. De couleur ocre, à l’eau ou à effets, le choix se fait en fonction du résultat désiré, de la décoration de la pièce et du type de bâtiment.

Pourquoi donc ne pas choisir la peinture glycéro ? Très prisée par les professionnels, cette dernière possède de nombreux avantages qu’il convient de connaitre afin d’apprécier son utilisation.

Peinture glycéro : description et usage

La peinture glycéro tient son nom de sa composition. En effet, de son vrai nom peinture glycérophtalique, la matière est obtenue à partir d’une résine dérivée du glycérol et de composés phtaliques. Utilisée comme liant, cette dernière à son tour est dérivée d’une estérification de la glycérine. Il s’agit donc d’une peinture à l’huile résistante et très appréciée pour l’irréprochable aspect lisse qu’elle permet d’obtenir.

Résistante aux chocs et à l’humidité, la glycéro est le choix le mieux adapté pour les pièces humides telles que la cuisine, les salles de bains comme pour l’extérieur. Facile d’utilisation, elle peut également être appliquée sur les plafonds, les métaux, les boiseries et les portes.

Son séchage dépend en grande majorité de l’évaporation des solvants organiques qui la compose et de l’oxydation du liant. Ce qui demande habituellement plus de temps, soit de 6 à 12 heures.

Pourquoi préférer la peinture glycéro à une autre ?

Les raisons pour lesquelles l’utilisation d’une peinture glycéro est une bonne idée sont nombreuses. En effet, soumise à réglementation, cette dernière a de multiples avantages par rapport aux autres types de peinture. Ainsi, elle est appréciée pour :

  • Sa facilité d’entretien que lui confère sa capacité à être lessivable. De plus, elle ne jaunit pas avec le temps.
  • Son aspect tendu : la peinture pénètre en effet facilement toutes les surfaces sur lesquelles elle est appliquée. Elle laisse alors celle-ci parfaitement lisse, propre, brillante avec un design unique et remarquable.
  • Sa grande résistance : très solide, la matière ne craint pas les chocs, l’humidité et encore moins les différentes intempéries. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle peut être utilisée à l’intérieur comme à l’extérieur, surtout en lustre brillant.
  • Son pouvoir opacifiant et couvrant : la peinture glycéro permet en effet de masquer tous les petits défauts et les irrégularités d’un support. D’application rapide, elle est également couvrante de 12 à 18 m²pour chaque litre utilisé.

Même si certains n’apprécient pas vraiment son odeur de solvant tenace, il faut reconnaitre que la glycérophtalique est parfaite pour les effets laqués. On pensera à nettoyer tous les outils utilisés avec un solvant approprié, le white-spirit.

Peinture glycéro : comment bien la choisir ?

La peinture glycéro ne se choisit pas au hasard. En effet, pour que le rendu soit parfait, de nombreux paramètres doivent être pris en compte lors de l’achat. Ainsi, dans un premier temps, il faut savoir sur quel type de support elle doit être passée. Que ce soit sur un mur, du bois, de la boiserie, les métaux, une porte, le plafond, il vaut mieux savoir exactement la nature de l’objet et son état. De cela dépend le nombre de couches dont il faudra le recouvrir.

Les superficies des surfaces quant à elles permettent de quantifier la peinture. Un pot de 2,5 litres, un litre ou un grand pot ? Mieux vaut toujours en avoir trop que de se retrouver à court pendant les travaux. Surtout quand il faut revoir à la hausse le budget qu’on a pris du temps à valider.

La pièce à peindre et sa situation dans la maison servent également de repère dans le choix de la peinture. En effet, selon que celle-ci soit à fort passage, à l’intérieur ou à l’extérieur, sert de décoration ou d’habitation, l’application de la peinture ne sera pas la même. Une fois ses différents points réglés, vient alors la question du type de finition désirée.

Conseils pour réussir l’application de la peinture glycéro

Assez complexe, l’application de la peinture glycéro nécessite un certain doigté. Pour donc obtenir un résultat irréprochable à la fin, il est important de bien suivre les étapes et de respecter certaines règles. Ainsi, la mise en œuvre doit se faire uniquement sur une surface propre et sèche.

En monocouche, l’utilisation doit se faire sur une surface bien préparée ou neuve sur laquelle a été préalablement enduite une sous-couche adaptée. Ce type d’application convient également aux supports pour lesquelles l’ancienne peinture est encore en bon état. L’application bicouche quant à elle est idéale pour les murs anciens, avec des zones poreuses ou une quelconque imperfection. A cet effet, il convient d’attendre 24 h pour appliquer la deuxième couche.

Impérativement, il est recommandé de ventiler la pièce concernée lors de l’application et même pendant le séchage. Jusqu’au séchage complet, on pensera à garder cette bonne habitude au moins 10 min chaque jour, même par temps froid. Pour des raisons sanitaires, la peinture glycéro ne doit pas être utilisée pour recouvrir une pièce sans fenêtre ou d’habiter la chambre durant le séchage.

Application de peinture glycéro : quelle finition choisir ?

La peinture glycéro, comme toutes les autres peintures, permet d’obtenir plusieurs types de rendus. C’est le cas de la finition mate à l’aspect velours qui est souvent recommandée pour les pièces qui ne sont pas trop sollicitées. On la choisira alors pour les chambres, les logements anciens et les plafonds. Tout en masquant les irrégularités et les imperfections du mur, elle y apporte alors une atmosphère sobre, intime et feutrée. Une façon de mettre en valeur la pureté des couleurs.

La finition satinée quant à elle a l’avantage d’avoir un entretien facile sur tout sur un support lisse et bien préparé. Pour la laver, il suffira d’utiliser de l’eau claire. Soyeuse avec un côté chaleureux, elle est également plus résistante que la précédente. Ce qui la rend adaptée pour les boiseries, l’entrée, les couloirs ou les murs des pièces à vivre ainsi que des salles de bains. Ces endroits étant fréquemment utilisés.

La peinture glycéro peut aussi être utilisée pour obtenir un aspect brillant à l’effet miroir et qui renvoie la lumière. Idéale pour donner une impression agrandie des pièces, cette dernière offre une très bonne résistance à l’humidité et aux salissures. Lavable, elle convient parfaitement comme revêtement pour les cuisines et les pièces d’eau. Il faut toutefois bien préparer la peinture afin que les irrégularités du support ne ressortent pas.

Fourchettes de prix de la peinture glycéro

Disponible dans les magasins de bricolage et autres surfaces spécialisés, la peinture glycéro est aussi un peu plus chère compte tenu de ses nombreuses propriétés. Ainsi, afin d’en avoir une de bonne qualité, il faut prévoir entre 20 et 30 euros le litre et jusqu’à 80 euros pour le seau de 2,5 litres. Pour une utilisation en bicouche, un budget de 2 à 5 € sera suffisant contre 5 à 10 € pour une monocouche.

Ce tarif donné à titre indicatif peut nettement augmenter si l’application est faite par un professionnel. En effet, ce dernier facture son service en tenant compte de la main d’œuvre, du type de finition, du déplacement et d’autres paramètres. Les prix sont également variables en fonction des régions, des produits utilisés et des travaux intermédiaires nécessaires. Il faut alors prévoir entre 18 et 40 € par mètre carré de peinture appliquée.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement
Peinture glycéro : prix moyen au m2, avantages et inconvénients
4.9 (97.78%) 9 votes

Peinture glycéro : prix moyen au m2, avantages et inconvénients