Peinture façade maison : peinture pliolite, siloxane ou acrylique

Peinture façade maison : peinture pliolite, siloxane ou acrylique

Quel type de peinture choisir pour votre façade ? Avantages et inconvénients des différents types de peintures de façade.

Peinture de façade
Peinture de façade

Les peintures de façade sont des peintures spécialement conçues pour être appliquées sur les façades d’un bâtiment, et en général sur les façades extérieures.

Le plus souvent, ces peintures servent à embellir les façades et à les protéger des intempéries et de la pollution, mais elles peuvent également être appliquées pour masquer les défauts de la façade.

Elles sont disponibles en divers coloris et le prix d’achat d’une peinture de façade varie entre 3,5 et 20 euros le litre.

Les différents types de peinture de façade

Il existe 3 grandes catégories de peintures de façade : les peintures acryliques de façade, les peintures pliolites de façade et enfin les peintures siloxanes de façade.

Les peintures acryliques de façade : particularités, avantages et inconvénients

Les peintures acryliques de façade sont des peintures à eau fabriquées pour convenir à tous les types de façades, qu’il s’agisse des façades de ciment, de béton, de briques, de parpaings, etc.

Elles peuvent être appliquées sur des façades neuves en excellent état, ou sur des façades anciennes non dégradées. Elles sont proposées en plusieurs coloris et accessibles à un coût très abordable.

Avantages des peintures acryliques de façade

Les peintures acryliques de façade sont peu odorantes, elles sèchent vite et elles sont faciles à appliquer (on utilise un simple rouleau à poils).

Elles résistent bien aux rayons UV et sont microporeuses, ce qui signifie qu’elles permettent à la façade de respirer et qu’elles évacuent l’humidité.

Enfin, il s’agit du type de peinture de façade le moins cher. Leur prix se situe entre 3,5 et 10 euros le litre.

Inconvénients des peintures acryliques de façade

On reproche à la peinture acrylique de façade leur faible résistance aux intempéries. Elles ne supportent ni les trop grandes chaleurs, ni une forte baisse de température, et c’est la raison pour laquelle il est recommandé de l’appliquer exclusivement dans un environnement clément.

Par ailleurs, elle ne peut pas servir pour le revêtement de murs dégradés ou abîmés, sous peine d’accentuer davantage les défauts de la surface. On l’emploie donc sur des murs en bon état, de préférence neufs ou âgés de 10 ans au maximum.

Il existe sur le marché des peintures acryliques conçues pour les murs légèrement ou peu abîmés. Elles sont plus épaisses que les peintures acryliques ordinaires, et leur coût varie entre 5 et 8 euros le litre, quand les peintures acryliques les moins chères valent 3 et 5 euros le litre.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Les peintures pliolites de façades : particularités, avantages et inconvénients

Les peintures pliolites de façades sont des peintures qui ont des propriétés semblables à celles de la peinture acrylique. Elles sont durables dans le temps et peuvent être appliquées sur tous les types de façades, et même sur une autre peinture si cette dernière ne s’effrite pas.

Elles offrent également un large panel de couleurs et un très beau rendu après application.

On distingue 2 types de peintures pliolites : les peintures pliolites avec solvant et les peintures hydro-pliolites (avec une grande quantité d’eau et une faible dose de solvant).

Avantages des peintures pliolites

Les peintures pliolites ont l’avantage d’être très résistantes aux intempéries, ce qui permet de les appliquer sur une façade au cours de n’importe quelle saison.

Comme les peintures acryliques, elles sont durables et microporeuses. Elles ne font pas de mousse et ne s’écaillent pas non plus.

Inconvénients des peintures pliolites

Les inconvénients varient quant à eux suivant le type de peinture pliolite choisi. La peinture pliolite avec solvant émet un effluve semblable à celle du pétrole, et cette odeur peut vite devenir inconvenante.

De plus, la présence des solvants rend complexe le nettoyage des outils de peinture qui devront être nettoyés avec un produit spécifique, le White Spirit.

A contrario, la peinture hydro-pliolite n’émet pas d’effluve gênant, et on peut nettoyer simplement ses outils de peinture avec de l’eau. Néanmoins, ce type de peinture coûte plus cher : il faut compter entre 10 et 20 euros pour avoir un litre de peinture hydro-pliolite, tandis qu’un budget de 5 à 10 euros suffit pour un litre de peinture pliolite avec solvant.

Les peintures siloxanes de façade : particularités, avantages et inconvénients

La peinture siloxane est spécifiquement dédiée aux façades des maisons situées dans des milieux humides (bord de mer par exemple), ou dans des milieux particulièrement agressifs (milieu urbain pollué par les émissions issues des transports et des usines). Elle est très résistante, et on peut l’appliquer sur tous les types de façades.

Avantages et inconvénients des peintures siloxanes

Tous les professionnels s’accordent pour dire que les peintures siloxanes sont pratiques, faciles à étendre et microporeuses.

Elles ne craignent pas l’humidité, et certains modèles dits « autonettoyants » contiennent un agent chimique qui limite l’encrassement de la façade.

Leur grand inconvénient est leur coût. C’est la catégorie de peintures de façade dont le coût d’achat est le plus élevé. Il faut entre 7 et 20 euros pour un litre de peinture siloxane.

A chaque mur sa peinture de façade

Au vu de la description et des particularités de chaque type de peinture, on peut retenir que :

  • Les peintures acryliques peuvent être appliquées sur des murs neufs ou déjà peints, mais il est fondamental que ces murs soient en bon état. De plus, elles ne doivent pas être exposées aux intempéries
  • Les peintures pliolites peuvent quant à elles être exposées aux intempéries. Elles servent au revêtement de murs en bon état, déjà peints ou non
  • Les peintures siloxanes sont indiquées en région urbaine ou en bordure de mer pour des bâtiments exposés à l’humidité ou à la pollution atmosphérique

Les professionnels recommandent de ne pas peindre les façades de bois, mais plutôt de leur appliquer un vernis et un traitement fongicide pour éviter la prolifération des mousses, algues et champignons. La peinture convient davantage pour les façades en dur qui ont été crépies ou non.

Peut-on peindre soi-même sa façade ?

Il est bien entendu possible de peindre sa façade (ou ses façades) soi-même. La difficulté n’est pas l’application de la peinture, mais la préparation du mur qui sera revêtu de la peinture.

Le mur sur lequel sera étendu la peinture doit être pratiquement sec (moins de 5% d’humidité), plan et sans lézardes.

Avant toute application de peinture, il faut nettoyer le mur, le décaper, le laver et le poncer si nécessaire. S’il a de profondes fissures, il faudra également colmater ces dernières et attendre que le colmatage soit totalement sec également.

Ces travaux préliminaires peuvent être réalisés par soi-même en 48 ou 72 heures, ou par un artisan spécialisé. Tout dépend de l’état du mur et du degré de détérioration de ce dernier.

Enfin, pour l’application de la peinture, il faut suivre à la lettre les instructions qui sont fournies sur le pot de peinture (les peintures sont souvent vendues dans des pots de 10 litres).

Conseil pratique : informer les autorités de sa commune avant de lancer les travaux

Il est toujours important d’informer les autorités administratives du fait qu’on souhaite repeindre sa façade. Si les travaux de peinture interviennent dans le cadre d’une rénovation ou d’un ravalement de la façade, on peut même suite à cette démarche bénéficier d’une aide de l’ANAH ou de la commune.

En outre, cette initiative permet également d’être guidé dans le choix des couleurs et du type de peinture à utiliser afin d’être en conformité avec l’architecture urbaine de sa région.

Peinture façade maison : peinture pliolite, siloxane ou acrylique
4.62 (92.31%) 13 votes