Entretien d’un bardage de bois extérieur : quel budget prévoir ?

Traitement de protection, traitement de finition ou laser... Découvrez quand et comment entretenir votre bardage bois et combien ca coute.

entretien bardage bois facade

Le bardage de bois est esthétique pour les façades des maisons, mais très exigeant en matière d’entretien. En premier lieu, il faut tous les ans, ou tout au plus tous les deux ans, procéder à un entretien sommaire.

Si l’on attend trop longtemps, la couche protectrice du bois risque de s’abîmer en profondeur, et le bois commence à se dégrader. Il faut donc être soigneux, prudent, et surtout, se renseigner sur la nature du bois, car à chaque type de bois correspond un entretien spécifique.

Entretien d’un bardage extérieur en bois composite

Le bois composite est l’un des matériaux de bardage bois le plus simple à entretenir. En effet, il n’est pas fait de bois brut, mais d’un mélange de bois, de résine, et même de fibrociment. Ce matériau hybride a la particularité d’être résistant et durable, et il n’a pas besoin d’un traitement coûteux.

Pour l’entretenir, il suffit de le nettoyer une fois par an avec de l’eau savonneuse et un chiffon. Bien entendu, il faut un savon doux et non agressif, pas un détergent décapant. Il faudra bien rincer et laisser sécher correctement à l’air libre.

Note : ce nettoyage annuel doit avoir lieu avant la tombée des neiges, pour que la glace n’emprisonne pas sur le bardage la poussière et les débris.

Entretien d’un bardage extérieur en bois noble ou massif : généralités

Le bardage en bois noble doit en principe être entretenu une fois tous les deux ans, mais tout dépend de la nature et de la qualité du bois noble choisi. En effet, les bois nobles de classe 3 et 4 comme le RED CEDAR ou le DOUGLAS ont une excellente résistance naturelle, et ils n’ont pas besoin d’entretien.

Par contre, d’autres essences ont besoin d’être recouvertes périodiquement d’une couche de lasure et de fongicides.

A priori, les bardages en bois massif n’ont pas besoin d’entretien non plus. Ces bardages sont fabriqués à partir d’essences dites imputrescibles, c’est-à-dire qui ne pourrissent point malgré les intempéries. Mais attention, sous l’action des rayons UV, les bardages de bois massif ont tendance à devenir gris.

Ce phénomène est naturel et n’affecte pas la résistance du bois lui-même, il le protège plutôt. Cela dit, si la coloration grise ne dérange pas, on peut la laisser apparaître, et brosser le bois avec une brosse dure de temps à autre pour le dépoussiérer.

Mais dans le cas où l’on veut ralentir la coloration en gris, on peut entretenir le bois ou le renforcer en lui appliquant plusieurs couches des produits appropriés.

Les techniques d’entretien d’un bardage en bois extérieur

Les traitements d’entretien d’un bardage de bois extérieur sont classés en deux catégories :

  1. Les traitements de finition.

    Ils permettent au bois de conserver son aspect naturel

  2. Les traitements de protection ou lasures.

    Il s’agit des traitements antifongiques pour éviter l’attaque des moisissures et des insectes, et des traitements anti-UV pour limiter l’impact des rayons solaires sur le bois

Comment procéder ? Et bien en premier lieu, il est indispensable d’examiner régulièrement son bois de façade. Si celui-ci n’est pas à nu, cela signifie qu’il est encore protégé par les produits de finition. S’il est à nu par contre, c’est qu’il court le risque d’être atteint par la moisissure, les champignons ou les insectes. Il faut donc lui appliquer un traitement de finition, et ensuite un traitement de protection.

Mais avant, il est essentiel de nettoyer le bois, c’est-à-dire de le dépoussiérer tout au moins, en le brossant avec une brosse dure. Si son état est vraiment dégradé, il sera probablement nécessaire de le décaper et de le poncer pour que sa surface soit régulière avant le brossage.

Ensuite, après ces préliminaires, il faut :

  • Appliquer un saturateur ou un produit de dégrisement si l’on veut ralentir la coloration en gris comme produit de finition

Les saturateurs ne sont efficaces qu’à court terme, il faudra donc en remettre régulièrement. Le produit de dégrisement a quant à lui la particularité d’éliminer également les taches brunes ou celles de noirceur qui peuvent apparaître avec le temps.

  • Appliquer un traitement de protection contre les rayons UV, les intempéries, les moisissures, les insectes ou autres parasites du bois

Ces traitements ou lasures sont à appliquer plusieurs fois, jusqu’à ce que le bois les rejette. Mais il est important de ne pas le faire directement, il faut toujours préparer le bois, le dépoussiérer tout au moins si c’est un bardage neuf, ou alors le décaper et le poncer si c’est un bardage ancien ou ayant déjà reçu une couche de traitement.

Note : Il existe aussi des produits de traitement mixtes, qui jouent à la fois le rôle de finition et de protection. Le choix du produit adéquat doit être effectué par le professionnel ou par l’artisan qui s’occupe de l’entretien, en fonction de la nature du bois du bardage extérieur et de son ancienneté.

Entretien d’un bardage de bois extérieur : les prix

Le prix moyen de l’entretien d’un bardage est difficile à fixer, car il dépend de nombreux facteurs que sont :

  • La nature du bois du bardage extérieur (composite, massif, noble, etc.)
  • L’ancienneté du bois du bardage extérieur
  • L’état du bois du bardage extérieur (en bon état, endommagé, peint ou traité une ou plusieurs fois, etc.)
  • Le type et la quantité de produits d’entretien nécessaires à l’entretien
  • La surface de la façade à traiter

En définitive, on retiendra que :

  • L’entretien d’un bardage de bois extérieur en bois composite coûte 0 euro, ou tout au plus, le prix de l’eau et du savon. Le particulier peut s’en charger lui-même pendant ses vacances
  • L’entretien d’un bardage de bois extérieur en bois noble ou massif, ou dans un autre bois, varie de 15 à 50 euros le mètre carré

Focus sur une technique durable d’entretien du bardage de bois extérieur : le bois brûlé

Le bardage en bois brûlé ou SHOU SUGI-BAN, ou YAKISUGI est un bardage en bois calciné, dont la durée de vie avoisine les 80 ans. Il ne nécessite aucun entretien, il est durable, et il ne pose aucun problème en matière d’isolation.

En quoi consiste la technique ? En fait, il s’agit simplement, pour l’architecte ou le professionnel qui s’occupe de la pose du bardage, de brûler la couche supérieure et extérieure des lamelles de bois à la torche ou au chalumeau. C’est une opération délicate qu’il faut mener avec beaucoup de prudence, car trop calciner le bois risque de le fragiliser. Mais une fois les couches brûlées en extérieur, il suffit de les mettre en place comme pour n’importe lequel des bardages.

Il est à noter que cette pratique est peu connue, et qu’elle est difficile à appliquer quand le bardage est déjà mis en place. Cependant, pour les professionnels qui savent l’utiliser, elle constitue une solution définitive d’entretien, car en une seule fois, on gagne 80 ans sans entretien. Et elle ne coûte pas plus de 70 à 100 euros le mètre carré, ce qui n’est pas beaucoup pour un traitement qui va durer plus d’une cinquantaine d’années…

Entretien d’un bardage de bois extérieur : les bonnes astuces

Voici résumer en quelques points les bonnes astuces pour ne pas trop dépenser et pour entretenir efficacement son bardage de bois.

  1. Il faut régulièrement vérifier que son bois n’est pas à nu
  2. Il faut dépoussiérer le bois au moins une fois par an
  3. Il faut effectuer un entretien tous les 2 ou 3 ans au maximum

En revanche, il faut éviter d’appliquer du vernis sur un bardage de bois extérieur, car le vernis s’écaille vite et oblige à poncer le bois. Par contre, on peut appliquer une peinture spéciale pour bois extérieur (peinture hydrofuge), qui est renouvelable tous les 5 ou 10 ans.

Enfin, il faut toujours contacter un professionnel pour ses opérations d’entretien. Cela coûte un peu, mais on a la garantie que l’entretien sera effectué avec les produits adéquats, et que la longévité du bardage est assurée.

Entretien d’un bardage de bois extérieur : quel budget prévoir ?
5 (100%) 8 votes

Entretien d’un bardage de bois extérieur : quel budget prévoir ?