Enduit de façade : coût au m2, finitions et type d’enduits

Enduit de façade : coût au m2, finitions et type d’enduits

Types de finitions et prix des enduits de façade au mètre carré.

Enduit de façade

L’enduit de façade est un mélange que l’on répand sur une façade dans le but de l’embellir, de l’uniformiser et/ou de la protéger. Il est généralement préparé à base de ciment, de chaux ou de plâtre, mais on peut aussi y ajouter d’autres substances afin d’en changer la texture et l’apparence.

Cependant, il est important de savoir que l’enduit de façade n’est pas compatible avec les façades de bois. Seules les façades de pierre, de béton, de parpaings ou de briques peuvent être enduites.

Quel est le prix au mètre carré d’un enduit de façade ?

Toutes catégories confondues, un enduit de façade coûte en moyenne 25 euros le mètre carré. Ce prix va augmenter en fonction :

  • De la qualité de l’enduit, de sa couleur et de son épaisseur
  • Du nombre de couches qu’il sera nécessaire d’appliquer et de sa finition
  • Du type de façade sur lequel il doit être appliqué (enduit pour façade neuve ou enduit pour façade ancienne

Tous ces paramètres pris en compte, le prix de revient d’un mètre carré d’enduit peut facilement atteindre 50, voire 70 euros.

Dans le cas où le propriétaire du bâtiment l’applique soi-même, il n’y aura pas de frais de main-d’œuvre, mais il faudra ajouter au prix d’achat celui de la location des outils de travail et celui de la construction de l’échafaudage s’il y a lieu.

Coût de la main-d’œuvre d’un professionnel

Etendre de l’enduit sur une façade est un travail qui nécessite beaucoup d’effort et de temps. Si l’on ne se sent pas capable de le faire soi-même, on peut demander à un ouvrier qualifié de s’en charger entièrement.

Celui-ci s’occupera d’abord de préparer la façade, puis il appliquera l’enduit et enfin il procèdera à la finition. Pour le propriétaire, il ne sera pas nécessaire de débourser de l’argent pour la location des outils, car l’ouvrier utilisera son matériel personnel.

Le tarif pour l’application d’un enduit de façade varie surtout en fonction de l’ampleur de la tâche à accomplir. Quand la façade n’est pas abîmée et qu’il s’agit d’appliquer un enduit monocouche, le prix global des travaux (achat et pose) peut se situer autour de 30 euros le mètre carré.

Mais si la façade nécessite des travaux de rénovation, et qu’en plus il est nécessaire d’appliquer un enduit multicouches, le prix de la prestation peut s’élever jusqu’à 50, voire 100 euros le mètre carré.

Comparez les devis pour votre façade

Il ne faut pas hésiter à demander plusieurs devis afin de comparer les prix pour trouver une offre qui soit convenable et peu coûteuse. En outre, pour limiter les charges, il est préférable de prendre un enduit qu’on puisse appliquer en une seule fois ou en plusieurs couches sans période de séchage. La pose des enduits multicouches qui nécessitent une période de séchage intermédiaire revient plus chère à cause de la durée du travail et de la technique de pose à employer.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Composition générale d’un enduit et différents types d’enduit

L’enduit de façade est principalement composé de 3 éléments :

  1. Un liant tel que le ciment, la chaux, le plâtre ou la résine de synthèse. C’est ce liant qui définit la solidité de l’enduit
  2. Des granulats de sable ou de marbre. Ce sont les constituants fondamentaux de l’enduit
  3. Des adjuvants (pigments pour la couleur, additifs chimiques divers). Ces produits servent à modifier la texture ou l’apparence globale de l’enduit L’exemple le plus commun d’enduit de façade est le crépi de ciment.

Les différents types d’enduit existants

Les enduiseurs (ou ouvriers spécialistes de l’enduisage) classent les enduits suivant 3 grands critères :

  • Le type de liant qui les constitue (liant gypse, liant hydraulique ou liant aérien)
  • La fonction de l’enduit (uniformisation, imperméabilisation ou parement)
  • Le nombre de couches qu’il est nécessaire d’appliquer (monocouche ou multicouches)

L’enduit à liant gypse, l’enduit à liant hydraulique et l’enduit à liant aérien

On qualifie d’enduit à liant gypse tous les enduits à base de plâtre. Les enduits à liant hydraulique sont des enduits qui font leur prise au contact de l’eau. Ce sont les enduits fabriqués à base de ciment ou de chaux hydraulique, ou les enduits préparés avec un mélange de ciment et de chaux.

Un enduit à liant aérien est un enduit dont la prise s’effectue au contact de l’air. L’exemple le plus courant de ce type d’enduit est l’enduit à base de chaux grasse.

Les enduits d’uniformisation, d’imperméabilisation ou de parement

L’enduit d’uniformisation a pour fonction principale de donner à la façade un aspect uniforme et plan. Il peut s’agir d’un enduit à base de plâtre, de chaux ou de ciment. L’enduit d’imperméabilisation est un enduit de protection. Son but principal est de rendre la façade imperméable et plus résistante aux intempéries. Il s’agit le plus souvent d’enduit à base de chaux ou de ciment.

L’enduit de parement a essentiellement une fonction décorative. Il n’est pas souvent épais, et peut être produit à base de chaux, de ciment, de plâtre, de résine de synthèse, etc.

L’enduit monocouche et l’enduit multicouche

L’enduit monocouche est un enduit qui s’applique sur la façade en une seule fois. Par contre, les enduits multicouches sont à répandre en 2 ou 3 couches. Dans certains cas, on peut superposer les différentes couches les unes après les autres sans attendre, mais dans d’autres cas, il est essentiel d’attendre que la première couche sèche entièrement avant d’appliquer la seconde couche et éventuellement la troisième.

Préalables à l’application d’un enduit sur une façade

Avant d’appliquer un enduit sur une façade, il faut d’abord choisir l’enduit qui convient à cette dernière, puispréparer la façade à recevoir l’enduit.

Choisir l’enduit de sa façade

Le choix de l’enduit doit être effectué en fonction du matériau qui a servi à la construction de la façade et de la finition que l’on aimerait avoir. Voici quelques indications :

  • L’enduit dit « traditionnel » qui se prépare avec de la chaux hydraulique et des granulats de différentes couleurs convient pour les façades en pierre, en briques, en parpaings ou en béton. Il s’applique en 2 couches, et sa finition permet d’avoir un rendu lumineux et chatoyant. Il est parfaitement indiqué pour les façades qui ne sont pas planes ou uniformes.
  • L’enduit monocouche fait à base de chaux et de ciment est indiqué pour les façades de parpaings, de briques ou de béton. Il n’est pas compatible avec la pierre parce qu’il est compact et ne permet pas au support de « respirer ». Il est parfait pour les façades planes et peu abîmées.
  • L’enduit de parement est indiqué pour des façades modernes et récentes, en particulier pour celles qui ont déjà reçu une petite couche d’enduit. Il s’applique en une seule couche

La préparation de la façade

En principe, l’enduit de façade doit être appliqué sur une façade propre, plane et en bon état. Ainsi, il faut d’abord nettoyer la façade en décapant la vieille peinture ou en la lavant afin de la débarrasser de la poussière, des champignons et de toutes les saletés que le vent y a déposées.

Ensuite, on peut aussi se servir d’un outil de lissage ou de polissage pour l’aplanir, et s’il y a de graves fissures, il faudra les colmater avec les produits adéquats. Ce n’est qu’après cette étape que l’enduit peut être mis sur la façade.

Il est recommandé de faire exécuter les travaux de préparation par un professionnel, ou tout au moins de solliciter ses services pour un diagnostic. Sinon, l’application directe de l’enduit sur une façade en mauvais état peut accentuer son vieillissement et sa dégradation.

Informer les autorités locales et le voisinage avant le lancement des travaux

Il est indispensable d’obtenir une autorisation de la mairie avant de procéder à des travaux d’aménagement qui pourraient modifier l’aspect de la façade. Cette autorisation est essentielle pour 2 raisons :

  • La mairie doit être informée afin de prendre les dispositions nécessaires s’il est obligatoire de construire un échafaudage qui sera implanté sur la voie publique
  • L’aspect de la nouvelle façade doit cadrer avec le thème global d’architecture des bâtiments de la zone dans laquelle les travaux sont réalisés

Dans le cas où l’échafaudage doit être installé dans la cour ou dans le jardin d’un voisin pour faciliter les travaux, il faudra également adresser au voisin une demande d’autorisation écrite. En cas de refus, il est recommandé de demander à un huissier de venir effectuer un constat, puis de porter l’affaire devant les tribunaux afin d’obtenir l’autorisation voulue.

Méthodes d’application des enduits

Il existe 2 grandes méthodes d’application des enduits : la méthode manuelle et la méthode mécanique.

Méthode manuelle d’application d’un enduit de façade

Pour appliquer manuellement un enduit, on se sert d’un outil tel qu’une truelle pour déposer l’enduit sur la façade et le répandre. Cette méthode est la plus utilisée pour l’application de l’enduit traditionnel à base de chaux, de ciment et de sable divers.

Méthode mécanique d’application d’un enduit de façade

Dans ce cas, on se sert d’une machine qui projette l’enduit sur la façade à une vitesse plus ou moins élevée. La méthode mécanique est surtout employée pour l’application des enduits monocouches, mais on l’utilise aussi quelquefois pour des enduits multicouches.

Précisions relatives à l’application d’un enduit multicouche sur une façade

L’enduit multicouche s’applique généralement de la manière suivante :

  • Une première couche dite « couche d’accrochage » est appliquée sur la façade
  • Une seconde couche dite « corps d’enduit » ou « dégrossis » est ensuite appliquée sur la première
  • Une troisième couche à fonction décorative est apposée sur la seconde

La troisième couche n’est pas indispensable pour certains types d’enduit. Après la seconde couche, on peut directement procéder à la finition.

Les 4 différentes finitions possibles pour un enduit de façade

Après l’application de l’enduit de façade, on effectue des travaux de finition. L’enduit peut être :

  • Enduit taloché : ce qui signifie que la surface est talochée après application afin de devenir lisse
  • Enduit gratté : Dans ce cas, on taloche d’abord la surface, puis on se sert d’un grattoir pour lui donner un aspect griffé
  • Enduit Projeté : ce qui signifie que l’enduit est projeté sur la façade et laissé tel quel
  • Enduit Lissé : ce qui signifie que l’enduit est lissé à l’aide d’une lisseuse pour être parfaitement lisse et poli après application
Enduit de façade : coût au m2, finitions et type d’enduits
4.59 (91.76%) 17 votes