Prix d’un sablage de façade au m2 : nettoyer par le sable

Prix d’un sablage de façade au m2 : nettoyer par le sable

Tout savoir sur le sablage de façade : quand utiliser le sablage pour nettoyer une façade, combien coûte le sablage.

Nettoyage de façade par sablage
Nettoyage de façade par sablage

Le sablage de façade est une technique de ravalement ou de nettoyage profond qui permet d’enlever les tâches tenaces ou une peinture indésirable telle qu’un graffiti.

Cependant, cette méthode de nettoyage reste agressive et ne doit pas être utilisée sur tous les types de façades. De plus, elle exige un réel savoir-faire, d’où la nécessité de faire appel à un professionnel pour son exécution.

Pour ce qui est du prix, elle ne revient pas trop cher. En effet, le sablage de façade coute entre 50 et 70 euros le mètre carré.

En quoi consiste le sablage d’une façade ?

Comme le terme sablage l’exprime, le sablage d’une façade consiste à projeter sur cette dernière du sable ou de la poudre abrasive à très haute pression.

Il s’agit d’une tâche apparemment simple, mais qui est dans la réalité complexe à réaliser, car la qualité du nettoyage et l’état final de la façade dépendent intimement de la puissance du jet de projection.

Note : le sablage de façade est un procédé de nettoyage à sec, donc strictement effectué sans eau.

Quand peut-on procéder à un sablage de façade ?

Le sablage de façade n’est indiqué que pour les façades qui sont extrêmement sales, ou lorsqu’elles ont des tâches profondément incrustées (tâches de moisissures par exemple).

On peut également y avoir recours pour enlever des graffitis ou une vieille peinture avant d’en appliquer une nouvelle.

Cependant, le sablage n’est pas un procédé de nettoyage à utiliser régulièrement. Il est tout de même dangereux pour la façade, et quand on en abuse, il contribue fortement à la dégradation de cette dernière.

Il vaut mieux tenter d’effectuer un nettoyage simple d’abord, puis procéder au sablage si la méthode classique n’a pas pu rendre sa propreté à la façade.

Sur quel type de façade peut-on appliquer un sablage ?

Le sablage peut être appliqué sur une façade solide et en bon état. Les façades fragiles ou abimées qui ont besoin de réfection ou de réparation ne peuvent le supporter, au risque de se dégrader davantage.

En outre, le sablage n’est autorisé que pour les façades de briques, de béton ou de bois.

Cout d’un sablage de façade

Dans la pratique, le sablage d’une façade coute en moyenne 60 euros le mètre carré.

Ce tarif inclut tous les accessoires essentiels à la réalisation des travaux, comme la construction d’un échafaudage ou la location d’une sableuse (matériel de projection de sable).

Néanmoins, le prix varier sensiblement en fonction du type de mur ou de façade que l’on doit nettoyer. Par exemple :

  • Le sablage d’un mur de béton ou d’un mur commun vaut en moyenne 60 euros le mètre carré
  • Le sablage d’un mur intérieur ou d’un mur de brique vaut entre 60 et 70 euros le mètre carré

Il est à noter que le tarif du sablage varie également en fonction de la région, de l’artisan et du type de façade à traiter.

Pour avoir un bon sablage effectué au meilleur prix, il est conseillé de comparer 3 à 5 devis estimatifs, puis de choisir le plus avantageux.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Peut-on procéder soi-même au sablage de sa façade ?

En principe non, à moins d’avoir les connaissances et l’expertise requise. De plus, il faudra louer le matériel (échafaudage, compresseur, sableuse, etc.), et la location de tous ces outils risque de revenir plus chère que la prestation d’une entreprise ou d’un professionnel expérimenté.

En outre, faire appel à un professionnel permet également de savoir quel matériau (sable ou poudre abrasive) est le plus indiqué pour le sablage…

Et si le sablage ne convient pas du tout pour la façade concernée, seul un professionnel est habilité à le dire également, et surtout à suggérer le type de nettoyage qui sera le plus approprié.

Toutefois, si l’on décide de procéder soi-même malgré tout au sablage de sa façade, il faut respecter certaines normes et prendre certaines précautions.

Avant le sablage : les dispositions à prendre

Pour commencer, il faut protéger les portes, les fenêtres, les luminaires et les plantes alentour avec des bâches afin qu’ils soient tous à l’abri du jet de sable.

Il est également essentiel d’inspecter la façade pour vérifier qu’elle est en bon état et qu’elle peut supporter le sablage (on peut pour cela aussi prendre l’avis d’un professionnel).

Ensuite, il faut soi-même se protéger en portant une combinaison adéquate, un masque de travail, des lunettes et des gants.

On peut ensuite construire l’échafaudage, puis mettre en route la sableuse et commencer la projection du sable sur la façade.

Note : il faut compter entre 6 à 8 kg de sable pour chaque mètre carré de façade à sabler.

Utilisation de la sableuse : conseils pratiques

Il faut être très prudent lorsqu’on manipule une sableuse, surtout quand on n’y est pas habitué.

Il est important de suivre à la lettre la notice de fabrication et de régler le jet de projection à un niveau bas au prime abord.

Si les résultats ne se font pas sentir, on peut en augmenter la puissance progressivement, sans toutefois dépasser les limites au risque d’abimer la façade.

Après le sablage : rinçage et traitement hydrofuge de la façade

Il est recommandé de procéder à un rinçage complet de la façade après le sablage.

Il permet de retirer toutes les impuretés et tous les débris qui sont encore collés à la façade.

Ensuite, un traitement hydrofuge permet de la rendre étanche et de garantir sa longévité. Dans certains cas, il sera également nécessaire de reprendre les joints de la façade.

Pour aller plus loin

Le sablage de façade reste un traitement d’exception. Au lieu d’attendre que la façade soit profondément sale au bout d’une dizaine d’années pour être contraint de procéder à un sablage, il est plus indiqué de la nettoyer de temps à autre (tous les 2 ou 4 ans).

Un simple lavage permet en ce temps de venir à bout de la plupart des impuretés, et de protéger l’état général de la façade. Le sablage n’interviendra que si nécessaire, au moment du ravalement par exemple, au bout d’une dizaine ou d’une quinzaine d’années.

Ensuite, il faudra de nouveau entretenir la façade comme auparavant, car des sablages réguliers finissent toujours par abimer une façade, même quand celle-ci est en excellent état au départ.

Par ailleurs, il existe de très bonnes alternatives au sablage pour nettoyer une façade ou pour effectuer son ravalement. On a l’hydro-sablage, qui consiste à projeter à une pression moins élevée que celle du sablage un mélange d’eau et de sable sur la façade.

Avec ce procédé, l’eau enrobe le sable et atténue son agressivité, sans pour autant lui enlever son efficacité. On peut également changer de technique de nettoyage en se servant d’un jet de vapeur pour nettoyer sa façade.

La manipulation de ce jet exige également un certain savoir-faire, mais elle est plus aisée à effectuer que le sablage ou le micro-sablage (sablage réalisé avec du sable fin).

En outre, tout le nettoyage est effectué à base d’eau, et l’eau n’a aucun impact nocif à long terme sur les matériaux généralement utilisés pour la construction des façades internes ou externes.

Prix d’un sablage de façade au m2 : nettoyer par le sable
4.58 (91.58%) 19 votes