Quelle toiture choisir pour une véranda : verre, pvc, tuiles…

Quel type de toiture choisir pour sa veranda ? Découvrez les différentes options possibles, leurs prix ainsi que leurs avantages et inconvénients.

toit veranda

Le confort d’une véranda dépend non seulement des matériaux qui la constituent, mais aussi de sa toiture. En effet, la toiture de la véranda n’a pas seulement pour rôle de la protéger des intempéries ou des débris apportés par le vent.

Elle peut également protéger du fort ensoleillement et contribuer au confort thermique de la véranda. Cependant, chaque type de toiture possible a des avantages et des inconvénients. Pour mieux choisir, il faudra tenir compte de ces éléments, puis sélectionner la toiture en fonction de ses besoins et de son budget.

Les toitures traditionnelles de véranda : les tuiles et l’ardoise

Les tuiles et les plaques d’ardoise sont des toitures résistantes dont la durée de vie moyenne se situe entre 20 et 50 ans. Elles ne craignent pas les intempéries et représentent la solution de couverture de toit la plus répandue en France pour les logements principaux.

Cependant, elles ont chacune quelques inconvénients.

Pour les tuiles :

  • Elles sont fragiles, et il faut souvent les remplacer tous les 20 ans
  • Elles ont un design qui n’est pas toujours compatible avec celui des vérandas modernes

Pour les plaques d’ardoise :

  • Elles sont lourdes, et ne peuvent pas être montées sur toutes les structures de vérandas
  • Elles sont un peu chères à l’achat

Les toitures de véranda en polycarbonate

Les toitures de polycarbonate sont en réalité des toitures de plastique. Elles sont proposées sous la forme de panneaux dont l’épaisseur varie de 16 à 52 mm, et plus le panneau est épais, plus son pouvoir isolant est élevé.

Les panneaux de polycarbonate sont faciles à poser et légers. Ils ont aussi l’avantage d’être vendus à un prix très abordable, raison pour laquelle ils sont souvent privilégiés.

Le principal inconvénient est qu’ils ne sont pas vraiment esthétiques, et en plus, ils ternissent sérieusement en vieillissant (sous l’effet du soleil).

Les toitures de véranda en verre

Le verre peut aussi être utilisé pour couvrir une véranda. Mais en plus d’être onéreux, il présente beaucoup d’inconvénients :

  • Il n’est pas un bon isolant thermique
  • Il est lourd, donc incompatible avec les structures de véranda qui sont légères
  • Il peut entraîner un trop-plein de luminosité au sein de la véranda
  • Il est fragile, sauf si l’on choisit du verre feuilleté (qui coûte vraiment cher)

Les toitures de véranda en plaques opaques

Les plaques opaques sont l’une des meilleures solutions de couverture pour une véranda. Comme leur nom le laisse deviner, elles ne reflètent pas entièrement la lumière du soleil. Cette caractéristique permet de mieux isoler la véranda en été comme en hiver, mais elle limite également l’éclairage de cette dernière.

Enfin, second inconvénient, elles sont d’une couleur blanche qui n’est pas très esthétique et toujours compatible avec la déco extérieure de la maison.

Les panneaux photovoltaïques comme couverture de véranda

Pourquoi ne pas mêler l’utile à l’agréable ? Installer des panneaux photovoltaïques sur le toit de sa véranda permet de produire de l’électricité. Leur installation peut être subventionnée par le Crédit d’Impôt à la Transition Energétique, et la revente de l’électricité peut apporter des revenus très intéressants.

La seule condition pour que les panneaux soient effectivement rentables est de bien les positionner. Ils doivent être orientés vers le sud avec une pente allant de 10 à 30°, et leur surface doit être comprise entre 21 et 25 m2 au minimum.

Choisir une toiture pour sa véranda : les prix

En moyenne :

Il ne faut pas oublier le coût de la pose qui varie dans chaque cas en fonction du type de toiture choisi. Les panneaux photovoltaïques sont les plus chers à poser en raison de leur nature, et ils  doivent obligatoirement être posés par des professionnels certifiés RGE.

Note : les panneaux solaires rapportent également de l’argent chaque année (bénéfices de vente de l’électricité à EDF) en plus des économies d’énergie qu’ils procurent (ils peuvent servir à alimenter le chauffage de la maison).

Quelle toiture choisir pour sa véranda ?

En examinant bien les avantages et les inconvénients de chaque type de toiture, on peut retenir que :

  • les panneaux opaques ou les panneaux de polycarbonates sont la solution la moins contraignante et la plus simple à gérer
  • le verre est trop coûteux et pas du tout confortable
  • les panneaux photovoltaïques constituent un investissement
  • les toitures traditionnelles ne correspondent pas aux tendances actuelles d’architecture pour les vérandas

Quelles sont les priorités ? L’esthétique, le confort ou le budget ? Répondre à ces questions peut aider à mieux choisir.

En conclusion, on note qu’il y a plusieurs options possibles pour couvrir sa véranda. Il y a les solutions classiques ou traditionnelles de la tuile ou de l’ardoise, mais qui sont très peu usitées en ce moment. Il y a aussi les solutions tendance que sont le verre, les panneaux de polycarbonate ou les panneaux isolants opaques. Ils sont plus modernes et performants du point de vue confort et offrent un bon rapport qualité/prix.

Enfin, pour ceux qui ont de gros budgets, il y a le verre ou les panneaux photovoltaïques. Le verre peut être adopté si l’on dispose des moyens pour prendre du verre feuilleté, afin d’éviter les bris de glace et de profiter d’une meilleure isolation.

Les panneaux photovoltaïques sont quant à eux une solution complète qui résout à la fois le souci de la couverture, mais comble aussi les besoins en chauffage et offrent en bonus la possibilité de gagner de l’argent en vendant l’électricité produite.

Quelle toiture choisir pour une véranda : verre, pvc, tuiles…
5 (100%) 7 votes

Quelle toiture choisir pour une véranda : verre, pvc, tuiles…