Prix moyen d’une piscine à coque, avantages et inconvénients

Prix moyen d’une piscine à coque, avantages et inconvénients

Découvrez les piscines coque, économique et esthétique, leur cout moyen ainsi que leurs avantages et inconvénients.

La piscine coque est une piscine préconçue à l’usine. Elle est pratique et avantageuse, car son installation nécessite peu de travaux, et en quelques jours, elle peut être mise en place et fonctionnelle.

Cependant, elle n’a pas que des avantages, même si beaucoup estiment qu’elle est en tout point parfaite. En outre, il ne faut pas oublier son coût, qui varie entre 5000 et 45 000 euros.

La piscine coque : généralités, avantages et inconvénients

La piscine coque est une piscine prête à être installée. A la différence de la piscine en kit, elle n’est pas réalisée en pièces détachables à monter sur le chantier : il s’agit toujours d’un modèle « tout-en-un » qui est transporté en l’état depuis la fabrique jusqu’au lieu de pose.

Plusieurs matériaux permettent de confectionner les piscines coques. Le plus utilisé est le polyester, mais on peut aussi en fabriquer en résine ou en céramique. En outre, tous les traitements nécessaires pour garantir leur étanchéité et leur imperméabilité sont effectués à l’usine.

Ainsi, lorsqu’elles sont installées et bien entretenues, elles peuvent avoir une durée de vie de 10 à 20 ans (en fonction du matériau et de la gamme de la piscine concernée).

Les avantages de la piscine coque

La piscine coque a de multiples avantages, et ce sont ces atouts qui justifient d’ailleurs sa popularité.

Une grande diversité de formes et de couleurs

Elle peut adopter toutes les formes géométriques connues : ovale, ronde, rectangulaire, carrée, trapézoïdale, hexagonale, octogonale… Elle peut également adopter des formes plus proches de la nature, comme celle d’une tortue ou celle d’un grain de haricot. On peut aussi lui donner différentes couleurs, mais en général, le bleu azur est plébiscité.

Une installation rapide et peu coûteuse

Pour installer une piscine coque, on n’a pas besoin d’effectuer des travaux de ferraillage, de coulage ou encore de ponçage.

Une fois que la fosse est creusée et que le remblaiement a été correctement effectué, la piscine coque peut être mise en place et raccordée au système d’approvisionnement en eau et à celui de nettoyage. Elle ne nécessite pas de gros travaux et permet un gain précieux de temps et d’argent à long terme.

Un entretien facile et aisé à effectuer

Les piscines doivent être régulièrement nettoyées pour éviter qu’elles ne s’encrassent et que les algues y prolifèrent.

Dans le cas de la piscine coque, cette tâche est particulièrement facile, car les matériaux qui permettent de la fabriquer ne favorisent pas le développement des algues. Les saletés ont du mal à s’y fixer, et il est alors bien plus simple de les enlever.

On utilise dans le cas d’une piscine coque bien moins de détergents et de produits nettoyants que pour une piscine classique.

Un coût relativement abordable

Alors que la moyenne pour avoir une piscine moyenne de gamme se situe autour de 15 000 euros, on peut avoir déjà une piscine coque en polyester à partir de 10 000 euros pose comprise.

Il faut ensuite ajouter environ 1 000 à 2 000 euros de frais d’installation en tenant compte de la nature du terrain et de la complexité du système d’approvisionnement en eau qui y est joint.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Les inconvénients de la piscine coque

Malgré tous ces avantages, la piscine coque a quelques inconvénients, qui peuvent parfois conduire à la délaisser pour d’autres options (piscine enterrée ou hors-sol).

Des volumes réduits et limités

Les piscines coques doivent être transportées depuis le site de leur construction jusqu’à leur lieu de livraison. Cependant, le transport routier n’autorise sur les voies qu’un volume précis de matériel que même les piscines coques ne peuvent dépasser.

Ainsi, si l’on veut une piscine extra large ou très spacieuse, il est impossible de l’envisager en modèle monocoque. Avec une piscine coque, on peut avoir tout au plus un bassin de 10 m de long pour 4, 3 m de largeur.

Note : certains fabricants essayent de contourner cette règle en proposant d’assembler plusieurs piscines coques dont les dimensions respectent les exigences légales. Mais dans ce cas, il sera forcé d’effectuer un traitement d’étanchéité au niveau des points d’assemblage.

Une rénovation souvent difficile

La piscine coque est réputée résistante, mais quand elle est incluse dans un terrain fragile qui peut se déformer ou lui causer des dommages, les risques qu’elle se fende augmentent.

En cas de fissures importantes, il peut être compliqué de la réparer, suivant que le gelcoat de colmatage est facilement accessible sur le marché ou non. Tout dépend en fait de la texture du matériau utilisé pour la fabrication de la piscine, et aussi de la marque du produit.

L’osmose et les chocs électriques

L’osmose et les chocs électriques ne sont pas fréquents dans une piscine coque, mais selon la qualité de son matériau de fabrication, ils peuvent tout de même survenir. Pour éviter d’y être confronté, il est préférable d’éviter les modèles d’entrée de gamme en polyester, et d’installer une prise de terre performante pour le système motorisé qui va faire fonctionner le filtre de la piscine.

Note : L’osmose est un phénomène chimique qui contribue à la dégradation des matériaux fabriqués en polyester. Il se remarque généralement sur les coques des bateaux, et est caractérisé par l’apparition d’une coloration brun rougeâtre. Il altère l’étanchéité du support de polyester et augmente sa perméabilité, ce qui favorise sa détérioration et les infiltrations d’eau.

Conseils pratiques pour l’installation d’une piscine coque

Les contraintes légales liées à l’installation d’une piscine coque sont exactement les mêmes que pour toutes les autres types de piscine. Tant que les dimensions de cette dernière n’excèdent pas les 10 m2, aucune autorisation n’est indispensable. Il faudra juste effectuer une déclaration de travaux auprès des autorités municipales.

Mais si la piscine doit faire plus de 100 m2 (ce qui est plutôt rare et exceptionnel dans le cas d’une piscine coque) avec plus de 60 cm de hauteur (couverte ou non), il sera nécessaire de demander un permis de construire. Une étude de sol peut s’avérer alors fondamentale, ainsi que l’avis d’un expert.

Enfin, la piscine coque doit être installée dans la zone la plus ensoleillée possible de la concession, tout en étant à l’abri du vent. Cette précaution permet d’avoir de l’eau à bonne température toute la journée, sans qu’elle ne soit remplie d’impuretés et de salissures apportées par l’air ambiant.

Pour finir : l’essentiel au sujet de la piscine coque

La piscine coque est pratique, esthétique, agréable et facile à mettre en place. Un pisciniste expérimenté et son équipe peut achever de l’installer en quelques jours si toutes les conditions (météo, morphologie du sol, pente de terrain, etc.) sont réunies pour que les travaux soient aisés et rapides.

Elle est souvent fabriquée en polyester ou en céramique, et un budget de 11 000 à 12 000 euros suffit largement pour son achat et son installation.

Cependant, il ne faut pas oublier que la piscine coque est limitée en volume et que sa réparation en cas de fissure peut être compliquée. Il importe donc de bien se renseigner avant d’en acheter ou d’en commander, et également de comparer les rapports qualité/prix offerts par chaque fabricant.

Prendre l’avis d’un pisciniste ou utiliser un comparateur de prix permet aussi d’avoir une idée plus précise, puis de choisir convenablement en fonction de ses aspirations et de ses moyens financiers.

Prix moyen d’une piscine à coque, avantages et inconvénients
4.8 (96%) 5 votes