Revêtement piscine : peinture, carrelage, liner, comment choisir ?

Pierre naturelle, peinture, enduit, liner... découvrez les différents types de revêtements disponibles pour votre piscine, leurs avantages et leur durée de vie.

revêtement piscine

Avoir une piscine à votre goût et qui remplit bien ses fonctions implique forcément que vous passez par l’étape du choix de revêtement. Alors qu’au départ, seul le revêtement de carrelage semblait le plus adapté aux yeux propriétaires de piscine, la tendance est aujourd’hui aux revêtements artificiels, fonctionnels et peu chers qu’il s’agisse d’une piscine maçonnée ou d’une piscine semi enterrée.

Ainsi, il y a aujourd’hui de larges possibilités de choix pour ceux qui veulent revêtir leur piscine. Mais si vous souhaitez créer une piscine qui dure longtemps et reste propre, le choix du revêtement devrait s’appuyer sur plusieurs critères importants.

Les critères à prendre en compte pour bien choisir sa piscine

En construction, aucun choix de matériaux, styles ou prestataires ne se fait au hasard. Avant de choisir le revêtement de votre piscine, vous devez donc vous poser quelques questions simples mais importantes :

  1. Quel sont mes besoins et mon budget ?
    Certains revêtements coûtent plus chers que d’autres et selon que vous possédez une petite ou une grande piscine, vous ne choisirez pas forcément le même type de revêtement.
  2. Quel type de piscine je voudrais construire ?
    Vous avez le choix entre une piscine à structure étanche et une structure non étanche. En fonction de votre choix, la configuration et le revêtement seront différents.
  3. Combien de temps vais-je passer à entretenir mon revêtement de piscine ?
    Certains revêtements exigent un entretien constant, alors que d’autres sont relativement faciles à entretenir.

Lorsque vous avez une idée claire de ce que vous souhaitez et de ce que vous coûtera cette piscine (en termes de temps et d’argent), vous pouvez passer en revue les options de revêtements qui s’offrent à vous.

Les types de revêtement les plus courants

Vous devez déjà connaître les principaux types de revêtements les plus vendus. On en compte principalement deux :

Les revêtements indépendants du support

Ceux-ci ne sont pas fixés à la structure de la piscine. Ils contribuent plutôt à une meilleure étanchéité et on les applique comme une sorte de poche dans les piscines qui sont construites avec des matériaux relativement fragiles et peu étanches.  Les revêtements de ce type incluent entre autres :

  • Les liners
  • Les revêtements en polyester
  • Les membranes armées

Les revêtements intégrés au support

Ceux-ci sont intégrés au support et sont très esthétiques. Par définition, ils ne sont pas tous étanches, mais s’adaptent bien aux piscines qui elles le sont. Parmi, les revêtements de ce type, on compte notamment :

  • La peinture
  • Le carrelage
  • La mosaïque

Tour d’horizon des principaux types de revêtements

Si vous optez pour l’un des six revêtements listés plus haut, vous devez mieux connaître leurs caractéristiques :

  • Le liner : c’est une poche étanche qui s’adapte à tous les types de bassins. Il est fabriqué avec des feuilles de PVC soudées entre elles.
  • La membrane armée : elle est constituée de deux couches de PVC entre lesquelles on a appliqué une armature en fibres de polyester.
  • Le polyester : le revêtement en polyester est constitué de couches de résine et de fibre de verre.

Ces 3 revêtements sont très étanches et sont à privilégier lorsque la piscine est conçue avec du bois. Ils ne conviennent surtout pas lorsque votre piscine est en béton hydrofugé. En effet, ce type de construction laisse filtrer environ 2 cl/m² de revêtement par jour, ce qui peut donc provoquer de l’humidité. Or une piscine non étanche ou drainée permet d’évacuer cette sudation, alors qu’une structure en béton favorise plutôt la stagnation et l’humidité.

Par ailleurs, ces matériaux ne supportent pas l’eau chaude et peuvent durer jusqu’à 15 ans avant d’être changés. Sur le long terme, ces différents revêtements sont donc la solution bon marché à adopter.

Quant aux autres types de revêtement (carrelages, mosaïques, peintures, enduits de toutes sortes et enrobés), ils ont tendance à se fissurer dès que le bassin se fissure. Dans ce cas, il faut entreprendre des travaux importants qui permettront de les rendre à nouveau étanches.

Si vous misez davantage sur l’esthétique et pouvez les entretenir régulièrement et ils conviendront pour votre piscine. Evidemment, il faut prévoir un renouvellement du revêtement en moyenne tous les 5 ans (à l’exception des enduits).

Choisir le revêtement en fonction du prix

Le prix est aussi un critère de choix important. Vous pouvez prendre en compte les prix moyens de chaque type de revêtement pour choisir celui qui vous convient.

Les enduits pour structures étanches par exemple durent longtemps (près de 50 ans pour une piscine en béton coulé) et le sac de 25 kg ne coûte que 30 à 50 euros en fonction des modèles.

Les liners qui ont une durée de vie de 10 à 15 ans coûtent en moyenne 1 200 euros pour une piscine de taille moyenne. La membrane en PVC est un peu plus chère, avec des fonctionnalités similaires : comptez environ 2 000 euros. La membrane en polyester quant à elle est la plus chère des options pour structures non étanches : il faut prévoir au moins 6 000 euros et poser couche de gel coat  tous les 10 ans environ.

Certaines formes de carrelages pour piscines en béton sont très solides. Elles coûtent aussi plus de 6 000 euros en moyenne et il faut remplacer les joints de la structure pratiquement tous les 10 ans.

Les peintures en revanche sont moins chères. Il faut prévoir 1 500 euros environ pour la peinture d’une piscine familiale de petite taille. Mais il faut la remplacer pratiquement tous les 5 ans, ce qui la rend plus chère sur le long terme.

Des informations utiles sur quelques autres revêtements

Il existe d’autres types de revêtements très solides et particulièrement appréciés. Ils ont été popularisés ces dernières années et ne possèdent presque pas d’inconvénients. Citons notamment la bâche EPDM (conçue avec de l’Ethylène, du Propylène, du Diène et du Monomère). Le caoutchouc EPDM est très facile à entretenir et résiste parfaitement aux intempéries. Comptez 50 ans d’utilisation en moyenne pour une piscine familiale.

Les pierres naturelles sont de plus en plus employées pour construire des piscines. En raison de leur prix élevé, on recommande d’utiliser des feuilles de pierre pour constituer un revêtement solide et moins onéreux, mais à la fois esthétique, durable puis facile à entretenir.

Revêtement piscine : peinture, carrelage, liner, comment choisir ?
4.9 (97.14%) 7 votes

Revêtement piscine : peinture, carrelage, liner, comment choisir ?