Chape béton : prix au m2 pour une chape de béton ou...

Chape béton : prix au m2 pour une chape de béton ou ciment

Quel budget prévoir pour la réalisation de votre chape de ciment ou plus communément appelée chape de béton ? Tous ce que vous devez savoir avant de faire couler une chape

Chape de béton
Chape de béton

La chape béton ou chape traditionnelle est un mortier humide qui est appliqué sur un support (généralement une dalle de béton) en guise de revêtement préliminaire.

Elle est souvent préparée directement sur le chantier dans une bétonnière et étendue manuellement sur le sol.

Elle convient pour les petits chantiers (petites résidences, terrasses, jardins, etc.) et coûte entre 15 et 25 euros/m2.

Différence entre chape béton et chape liquide

On rencontre dans l’industrie du bâtiment 2 types de chapes : la chape traditionnelle ou chape béton, et la chape liquide.

La chape traditionnelle est un matériau humide qui est appliqué à la taloche ou à la truelle sur le sol à recouvrir. Elle est ensuite étalée et nivelée à l’aide d’une règle d’aluminium.

Par contre, la chape liquide est un composé qui est vendu soit sous sa forme liquide, soit sous la forme d’une poudre à mélanger avec beaucoup d’eau. Elle s’applique à l’aide d’une pompe et exige moins d’efforts physiques que la chape béton.

Toutefois, le terme chape béton est un abus de langage. En effet, la chape béton n’est pas faite de béton, car elle ne contient absolument pas de gravier. Il s’agit d’un mortier de ciment, de sable et d’eau qui peut être fabriqué sur le chantier.

Elle existe aussi sous forme liquide. Ainsi, pour faire convenablement la différence entre les différents types de chape, on notera que :

  • Le terme « chape béton » désigne la chape traditionnelle de mortier
  • Le terme « chape liquide » désigne toute chape fluide, qu’elle soit préparée à base de mortier ou de tout autre composé minéral ou chimique

Les avantages et inconvénients de la chape béton

Comme toutes les autres chapes, la chape béton est un revêtement intermédiaire. Elle peut être appliquée sur tous les types de sols : métal, bois, dalles de béton, PVC, planchers chauffants, etc.

Elle peut être utilisée aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur sans aucune contrainte.
Le seul reproche que l’on fait à la chape béton est qu’elle est difficile à appliquer.

D’abord, il faut la préparer dans une bétonnière professionnelle, et ensuite, il faut la déposer en petites portions sur le sol à recouvrir. On procède ensuite à un étalage à l’aide d’une taloche, puis à un nivelage avec une règle.

Ces différentes étapes sont toutes effectuées à la main et exigent une importante dépense d’énergie physique. C’est pour cette raison que la chape traditionnelle a totalement été abandonnée au profit de la chape liquide dans les bâtiments industriels et sur les gros chantiers.

On l’utilise encore pour les petits chantiers, ou pour des raisons économiques. Elle peut valablement être posée par un maçon professionnel.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Coût d’application d’une chape béton

Le coût réel d’application de la chape béton est estimé en fonction :

  • De la surface à recouvrir
  • Du type de pose à effectuer (pose désolidarisée, pose flottante, pose sur plancher chauffant ou pose directe)
  • De l’ampleur des travaux de préparation qu’il est indispensable de réaliser

Dans tous les cas, il faut prévoir un minimum de 18 à 25 euros/m2 pour avoir une chape béton de bonne qualité.

Note : seuls un ouvrier spécialisé ou un professionnel peuvent indiquer le type de chape qui convient le mieux à son sol. Il est donc recommandé, avant de choisir un prestataire et de lancer les travaux, d’inviter les potentiels artisans susceptibles de réaliser les travaux sur le chantier.

Pour limiter les coûts et obtenir un devis fiable, il est préférable de contacter des professionnels certifiés RGE qui résident dans les environs immédiats du chantier (on peut se renseigner à la mairie pour avoir leurs coordonnées et adresses).

Techniques de réalisation

Il faut avant tout préparer le sol à recevoir la chape béton. Il faudra nettoyer la surface à recouvrir, vérifier que l’environnement est étanche, sec et propre. La surface concernée doit être à l’abri de l’air et de l’humidité.

Ensuite, on procède :

  • A l’application d’un film plastique sur le support pour une pose désolidarisée
  • A l’application de l’isolant thermique et/ou acoustique qui précède la chape béton s’il s’agit d’une pose flottante

On passe après ces étapes à la préparation de la chape béton dans la bétonnière. On mélange en tenant compte des indications du professionnel ou du maçon chargé des travaux le ciment, l’eau et le sable.

La quantité d’eau ne doit pas être importante : le but est d’obtenir une pâte homogène et humide, mais qui ne soit pas coulante. Lorsque la chape est prête, on se sert de la taloche pour en déposer de petits tas de part et d’autre de la surface à recouvrir.

On la répand alors sur toute la surface à l’aide de la taloche, tout en veillant à ne laisser aucun creux ou aucune poche d’air (cas du plancher chauffant).

Compte tenu de la présence des granulés, il faut pour finir, niveler et aplanir la chape : on utilise alors une règle de métal que l’on passe à la main sur la surface de cette dernière.

Note : Pour embellir la chape, on peut y ajouter des adjuvants de sorte à modifier sa couleur. On peut aussi à la fin étendre sur la chape un film de résine en guise de finition.

Enfin, pour éviter un séchage trop rapide, il est conseillé de recouvrir la surface de la chape béton avec un film plastique pendant 2 ou 3 jours.

Combien de temps pour que la chape de béton sèche ?

Les professionnels indiquent qu’il faut environ une semaine en moyenne pour chaque centimètre de chape appliquée. Or, la chape de béton fait entre 1 et 5 cm : c’est dire que sa durée de séchage se situe entre 1 et 5 semaines.

Toutefois, il n’est pas nécessaire d’attendre que la chape soit entièrement sèche avant qu’on ne puisse appliquer le revêtement définitif de carreaux, de moquette ou de PVC.

On peut déjà le faire après 3 ou 4 semaines de séchage si les conditions climatiques sont optimales (il est recommandé de réaliser ce type de travaux en été ou à défaut, au printemps).

Est-il possible de réaliser soi-même sa chape béton ?

Il n’est pas du tout conseillé de procéder soi-même à la pose de sa chape béton pour de nombreuses raisons.

En premier lieu, il va falloir louer une bétonnière si on n’en possède pas pour préparer le mortier.

En second lieu, il est important de pouvoir déterminer le dosage exact d’eau, de ciment et de sable qu’il faut mélanger pour avoir un bon mortier.

Ensuite, l’application même du mortier est un travail qui doit être effectué avec une réelle finesse si l’on veut obtenir à la fin un excellent rendu.

Enfin, il reste la problématique de la technique de pose qui varie en fonction du type de sol qu’on veut recouvrir. Tous ces facteurs rendent complexe l’application de la chape béton, qui lorsqu’elle n’est pas bien appliquée, peut entraîner l’affaissement du plancher final.

Cela dit, il vaut mieux confier les travaux à un professionnel même s’ils ne concernent qu’une petite surface. Ce sera certes une dépense importante, mais au mois, on est sûr que la qualité du travail effectué sera impeccable et que la chape béton pourra durer plusieurs décennies.

Chape béton : prix au m2 pour une chape de béton ou ciment
4.8 (96%) 5 votes