Carrelage extérieur : prix moyen au m2 pose et fournitures comprises

Faire poser du carrelage extérieur, voilà une tâche qui devrait être confiée à un professionnel, que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction. Idéal pour la réalisation d'une terrasse d'extérieur par exemple.

carrelage exterieur

Vous savez surement dans ce cas que si cette option vous garantit la qualité, depuis le choix du carrelage jusqu’aux travaux réalisés, elle a aussi un cout.

Savoir ce que vous couteront l’achat et la pose de carrelage extérieur vous permet de faire un choix de devis avisé et choisir un carreleur de qualité.

Carrelage extérieur : les prix de base

Dans la vaste famille des carrelages extérieurs pour sols et murs, les options sont nombreuses et seul un connaisseur peut vous dire concrètement à quoi vous tenir. Il est de faire la part des choses en fonction de critères comme :

  • La qualité du matériau
  • L’aspect visuel ou l’esthétique

Chacun d’eux entrera non seulement en compte en termes de prix du carrelage lui-même, mais aussi sur le cout de la pose. Voici un petit tableau récapitulatif du cout global pour installer du carrelage extérieur.

Prestation Prix au m2
Carrelage extérieur grés cérame émaillé et pleine masse 30€ à 120€ / m²
Imitation bois, terre cuit, béton, pierre, ardoise 5€ à 100€ / m²
Pose droite, en décalé, en diagonale et en cabochon 35€ à 50€ /m²
Test d’humidité, ragréage et chape au mortier 10€ à 150€ / m²

Carrelage extérieur selon la qualité du matériau

Contrairement à l’intérieur, le carrelage d’extérieur est appelé à subir de grandes précipitations et à être soumis aux intempéries (pluie, soleil, poussière, etc.). Aussi, pour faire face à ces caractéristiques, la qualité du carrelage d’extérieur est choisie précautionneusement.

En la matière, il existe deux grandes familles de carrelage d’extérieur dont la principale caractéristique est d’avoir une très grande résistance à l’absorption d’eau. Pour se faire, ils sont généralement pressés. Dans cette catégorie, on retrouve le carrelage grés cérame pleine masse et le carrelage grés cérame émaillé.

Le carrelage grés cérame pleine masse

La principale caractéristique de ce carrelage en grés cérame est d’être un carrelage non émaillé. S’il est appelé « grés cérame pleine masse », c’est parce que sa masse lui confère une très forte résistance grâce à la vitrification par cuisson à très haute température.

carrelage extérieur gres cerame pleine masse leroy merlin
Carrelage extérieur gres cerame pleine masse Leroy Merlin 19€/m2

Celle-ci, qui peut aller aisément atteindre les 1300°C, permet d’affaiblir la porosité du carrelage et lui assurer une parfaite étanchéité. Pour ce type de carrelage, l’esthétique se trouve dans la masse et donc plus difficile à entamer vu qu’il ne possède pas de revêtement en émail à l’instar du carrelage grés cérame émaillé. 

Le carrelage grés cérame émaillé

Contrairement au carrelage grés cérame pleine masse, celui-ci se caractérise par une couverture en émail, tout en partageant les mêmes caractéristiques physiques. Le carrelage grès cérame émaillé est issu de la combinaison entre des matériaux comme l’argile et le feldspath qui lui assure une très grande compacité selon qu’il est réalisé par moulage ou par étirage.

Carrelage extérieur Castorama 18€/m2

Quant à sa cuisson, elle est réalisée à plus de 1200°C. Ce qui lui permet, en plus de sa couverture en émail d’être un carrelage très résistant aux passages, notamment lorsqu’il est utilisé en revêtement de sol. 

De plus, les choix en matière d’esthétique avec un carrelage grés cérame émaillé sont très vastes. Vous pourrez ainsi procéder à toutes les fantaisies possibles, tout en retenant que l’esthétique de carrelage grés cérame émaillé se situe uniquement sur la surface émaillée. Celle-ci étant sensible aux chocs, une fois abimé, c’est tout votre carrelage qui en prend un coup. Aussi, faudra-t-il faire votre choix en conséquence de cause.

Le prix du carrelage grés cérame

Le carrelage grés cérame, qu’il soit émaillé ou pleine masse et bien qu’étant le carrelage le plus recommandé en termes de résistance, coute généralement 30€ et 120€ le mètre carré. Cette fourchette de prix prend en compte plusieurs paramètres à savoir :

  • Le fabricant 
  • Le design 
  • L’esthétique (pressé, poli, étiré, mat, brillant, satiné)
  • Le classement UPEC (résistance à l’usure, à l’eau, aux produits chimiques)
  • Le classement PEI (résistance à l’abrasion)

Carrelage extérieur selon l’esthétique

L’esthétique est le premier critère à prendre en compte lors du choix du carrelage extérieur.  En matière de carrelage extérieur, il faut retenir 5 types. 

L’imitation bois

Comme son nom l’indique, imite la texture du bois. Généralement, c’est le bois de teck qui est choisi pour sa beauté. Il n’en demeure pas moins qu’il existe bien des imitations d’autres bois tout aussi charmant, surtout lorsqu’elles sont utilisées pour le recouvrement des terrasses de jardin. 

Cela vient du fait que l’inspiration bois convient à un style traditionnel et naturel. On en trouve dans des tons boisés, marrons clairs ou foncés, jaunes ou bruns. En fonction du matériau dans lequel il est fait, le carrelage imitation bois coute entre 15€ et 50€ le mètre carré. 

L’imitation terre cuite

Avec ce type de carrelage, nous sommes vraiment dans le traditionalisme,  bien plus que l’imitation bois. Il convient parfaitement à la réalisation de pavé sou encore pour le revêtement d’un four traditionnel. Les couleurs tirent généralement sur l’ocre, l’orange et, pour les plus téméraires, le rose. 

Laissez-vous guider par votre carreleur qui saura vous faire la meilleure proposition en la matière. Il vous faudra débourser en moyenne entre 10€ pour les versions de base et 50€ pour les versions les plus chics.

L’imitation béton

Ce type de carrelage convient à un style contemporain, pour ceux qui souhaitent avoir un extérieur très moderne, renvoyant une image de solidité et de durabilité. Grâce aux différentes textures et couleurs disponibles en la matière, le carrelage imitation béton vous offre toutes sortes de possibilité en termes de rendu.

Par contre, en termes de couleurs, ce carrelage se limite souvent au gris, avec quelques fois des nuances zébrées ou veinés pour accentuer l’effet design. Pour ce type de carrelage, prévoyez un budget de 15 à 50€ selon les nuances et les couleurs que vous voulez.

L’imitation pierre

C’est l’un des types de carrelage les plus appréciés pour son rendu visuel et les différentes variétés disponibles. Tout comme pour les autres types d’esthétique, les choix de motifs offrent plusieurs rendus pour des styles épars. Avec ce type de carrelage, vous pouvez tout aussi avoir un style contemporain, chic ou classique. 

Il existe autant de carrelage imitation pierre que de coloris de pierre. Entre les tons sobres comme le gris ou noir et les tons plus clairs, il y a beaucoup de choix.  Si vous souhaitez faire le choix du bois et du moins cher, il n’y a pas mieux. Avec un budget de 5€, vous pouvez déjà vous offrir un mètre carré de carrelage imitation pierre. 

L’imitation ardoise

Bien moins connu et populaire que les autres types d’imitations, le carrelage imitation ardoise se caractérise par son aspect ordinairement noir, qui se rapproche beaucoup de celle d’une ardoise. C’est un peu le choix d’un style hors du commun, voire décalé. C’est aussi pour cette raison que c’est l’un des carrelages les plus chers, avec un prix de base qui démarre à 50€. 

Dans tous les cas, la meilleure façon d’être fixé sur la prix du carrelage est de demander un devis sur lequel l’on vous proposera certainement aussi un cout pour la pose du carrelage.

Pose de carrelage extérieur : les fondamentaux

Pour ce qui est de la pose du carrelage, tout dépendra d’une part de la surface sur laquelle les travaux doivent être réalisés (mur ou sol), mais aussi du design. En dernier recours, et ce, de façon parfois facultative, votre carreleur pour vous proposer de réaliser l’hydrofugation du carrelage pour lui assurer une meilleure résistance aux chocs, à l’eau, à l’abrasion et aux produits chimiques. Ce cout viendra donc bien entendu se greffer à la prestation initiale.

Pose de carrelage de mur

Avant la pose du carrelage de mur, ce dernier doit être préparé. La base en la matière est d’abord de s’assurer que :

  • Le mur soit parfaitement plat
  • Le mur soit propre
  • Le mur soit traité contre l’humidité
  • Le mur soit exempt de fissures ou de moisissures

La réussite de la pose de carrelage de mur ne dépend pas uniquement de l’état du mur. La technique de pose compte aussi pour beaucoup. En la matière, elle est réputée pour être universelle, c’est-à-dire un démarrage à partir du tasseau de base vers le haut et la réalisation de joints réguliers grâce à un bon positionnement des croisillons dans les angles. 

Pose de carrelage de sol

En matière de carrelage de sol, il faut bien plus de technicité. En dehors du calcul du nombre de carreaux à poser, une procédure encore appelé calepinage, il faut encore déterminer la technique de pose appropriée selon qu’il s’agisse de carrelage coupé ou entier. Dans ce dernier cas, l’utilisation du mortier-colle est fortement recommandée alors que pour le premier, elle doit respecter certaines règles. 

Type de pose

Qu’il s’agisse de la pose de carrelage de mur ou de sol, l’esthétique prend une grande place dans la réalisation des travaux. Ainsi, en ce qui concerne le type de pose, les propositions sont légions et vont de la pose droite à la pose en diagonale, de la pose en décalée à la pose en cabochon. Chacune d’elle demande une certaine technicité qui impactera sur le cout finale de la pose.

Au vue de la complexité de l’opération et des différentes phases de son exécution, il va de soi que l’intervention d’un professionnel est important lorsque vous souhaitez obtenir un bon résultat, et ce, même quand vous êtes un bon bricoleur. 

Toutefois, faire appel à un professionnel à un cout qu’il faut assumer en fonction du choix de carrelage et le type de pose que vous voulez.

Le prix de la pose du carrelage

Avant même de demander un devis, il importe d’avoir une idée du mode de calcul du prix de la pose du carrelage. En effet, pour procéder à la facturation, le carreleur prendra en compte d’une part plusieurs données essentielles :

  • Le prix du mètre carré du carrelage
  • Le cout de la main d’oeuvre au mètre carré
  • Le nombre de mètre carré à poser

Ainsi, pour obtenir le prix de la pose du carrelage, il additionne les deux premiers éléments qu’il multiplie ensuite par le dernier. Le prix du carrelage entrera en compte si c’est le carreleur qui fournit lui-même le matériau. On parle dans ce cas du prix du carrelage hors pose. Au cas échéant, il s’agit plutôt du prix du carrelage fourni et posé. 

Aussi, le type de carrelage, la surface à carreler et le type de pose influenceront également le cout final de votre prestataire. D’où l’intérêt de demander des devis auprès de plusieurs prestataires.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement

Retenez tout de même que la pose du carrelage d’extérieur est supérieure d’au moins 5% à celui du carrelage d’intérieur.  Pour les surfaces inférieures ou égales à 50 m², il faut compter en moyenne 1 500€ TTC tandis que pour les surfaces supérieures à 50 m², le tarif peut monter bien au-delà des 3 000€ TTC selon le prestataire. 

Lorsque votre mur ou votre sol doit être traité, cela augmente les frais annexes qui gonflent le devis final. Alors qu’un test d’humidité vous sera facturé entre 90 et 150€ TTC, le ragréage n’excède généralement pas les 10€ TTC et une chape au mortier 30 € TTC. Il est toutefois préférable d’avoir une pose parfaite et durable, tout en mettant le prix que de faire des économies inutiles qui vous couteront à la longue.

Carrelage extérieur : prix moyen au m2 pose et fournitures comprises
5 (100%) 5 votes

Carrelage extérieur : prix moyen au m2 pose et fournitures comprises