Terrasse suspendue : en kit, en bois ou béton, combien ça coûte

Vous souhaitez faire construire une terrasse surélevée, suspendue ou sur pilotis ? Découvrez les différents matériaux, leur cout moyen au mètre carré ainsi que le prix de la pose au m2 par un professionnel. Veillez à obtenir les autorisations nécessaires avant de bâtir votre terrasse suspendue

terrasse suspendue

Tout le monde s’accorde sur l’esthétique et l’originalité de la terrasse suspendue. Mais son prix peut dérouter plus d’une personne et sa mise en œuvre paraît relativement complexe.

Le fait est que la terrasse suspendue ou sur pilotis n’est pas ordinaire. Il est sage de se demander ce que ça coûte d’en construire une pour sa maison.

Prix des différents types de terrasse suspendue

Type de terrasse suspendue Prix au m2
Terrasse en Bois 350€ par mètre carré
Terrasse en Kit 250€ par mètre carré
Terrasse en Béton 300€ par mètre carré

Mieux cerner la notion de terrasse suspendue

Une terrasse suspendue est une terrasse soutenue par un dispositif plus ou moins visible fixé perpendiculairement à l’une des façades de la maison. On dit qu’elle est suspendue parce que dans les faits, cette terrasse repose sur 2 poutres porteuses ou plus qui sont ancrées dans le sol. Elle peut s’élever jusqu’à 5 mètres du sol au besoin. Dans presque tous les cas, c’est cette élévation en hauteur qui fait la différence entre une terrasse suspendue et une terrasse simple.

La terrasse surélevée est avantageuse à plus d’un titre :

  • Elle crée une zone d’habitation supplémentaire qui peut être aménagée au besoin
  • Elle offre un panorama intéressant sur les maisons et la nature alentour
  • Elle permet d’adapter la construction  aux reliefs accidentés
  • Elle est moins sujette aux intempéries qu’une terrasse classique, à condition d’être bien protégée

La sécurité est de mise quand on installe ce type de terrasse. En effet, le risque de chutes y est très élevé. On s’attend donc à ce qu’une terrasse suspendue possède une pergola et des garde-fous. Lorsque ces conditions ne sont pas réunies, cette dernière n’est pas tout à fait viable.

Nombre de terrasses de ce type embellissent les logements cossus en bord de plages, mais aussi des logements de particuliers dans les grandes villes. A priori donc, la terrasse suspendue est un petit luxe accessible.

On distingue 3 principaux types de terrasses surélevées : la terrasse sur pilotis en kit, la terrasse en béton et la terrasse en bois.

La terrasse suspendue en bois : atouts, coût et devis

La terrasse suspendue en bois est peut-être la plus onéreuse de tous les types de terrasses. En effet, le matériau de fabrication revient souvent plus cher que d’autres comme le béton. De plus, le bois doit être traité régulièrement, ce qui alourdit le prix avec le temps. On utilise heureusement des essences accessibles comme le pin, le mélèze et l’acacia, qui sont moins chers, soit entre 50 et 80 euros/m².

On recense aussi la terrasse surélevée en composite, avec des lames faites de chutes de bois de différentes essences. Pour des essences comme le teck, comptez jusqu’à 150 à 180 euros/m².

En moyenne, les professionnels proposent 280 à 500 euros/m² pour ce type de terrasse, finitions comprises. Si vous privilégiez des essences exotiques et importées comme l’ipé ou le teck, le tarif de la pose peut dépasser les 500 euros/m². De plus, le tarif grimpera en fonction de la hauteur de la maison.

La terrasse suspendue en kit

Ce type de terrasse surélevée est la moins chère de toutes. Pourquoi ? Parce qu’on peut la monter soi-même, ce qui réduit considérablement les frais de pose. La terrasse en kit est constituée de matériaux qu’on assemble pour former la plateforme de son choix. Les matériaux en bois sont généralement employés, car ils sont plus faciles à assembler.

La terrasse en kit possède quand même deux inconvénients : d’abord, on ne peut pas la placer trop en hauteur. La pose devient alors beaucoup plus technique et n’est plus à la portée du premier bricoleur. Deuxièmement, votre tâche ne consistera pas simplement à placer la structure.

Des travaux de préparation de terrain sont à prévoir et ils peuvent être relativement complexes. Voilà pourquoi de nombreuses personnes préfèrent quand même faire appel à un professionnel pour monter leur terrasse en kits.

Le coût de la terrasse ne comprend pas que le tarif de la pose. Il faut aussi y associer les éléments qui suivent.

  • La structure proprement dite à poser contre la façade : 250-500 euros
  • Les poteaux de soutènement : 40 à 80 euros l’unité
  • Les plots de terrasse
  • Les lames de bois : 50 à 100 euros l’unité
  • L’escalier d’accès : 80-110 euros l’unité

Toutes pièces comprises, votre terrasse surélevée en kits peut coûter 2 500 euros pour une dizaine de mètres carrés. Tout dépend aussi de l’essence choisie, de la qualité des kits, et du prix éventuel de la pose (lorsque vous sollicitez un artisan professionnel).

La terrasse suspendue en béton

Le béton est un matériau robuste, qui garantit un usage pérenne de la terrasse surélevée. Mais la mise en œuvre d’une terrasse en béton est à la fois complexe, dangereuse et délicat. En conséquence, le coût de la réalisation de ce type de construction sera presque toujours très élevé. Et plus l’espace sera grand, plus les contraintes seront nombreuses.

Par exemple, on estime qu’il faut débourser 300 euros/m²  hors revêtement pour du béton ciré. Les professionnels prennent aussi en compte la stabilité et le relief de la maison.

Pour une dizaine de mètres carrés, la terrasse en béton peut coûter jusqu’à 4 000 euros. Le professionnel peut aussi augmenter le tarif en fonction du revêtement et des finitions. Par exemple, s’il pose aussi une pergola et monte les garde-fous, vous devriez envisager des frais supplémentaires pour les travaux. S’il doit créer un escalier accessoire, prévoyez au moins 200 euros pour ce  travail. Heureusement, cette terrasse est l’une des plus simples à entretenir, contrairement au bois.

Veillez au respect des normes

Le respect de la législation est essentiel quand on construit une terrasse suspendue. En effet, une terrasse construite au mauvais endroit et en violation de la loi peut être détruite. Puisque la terrasse est considérée comme une construction neuve, elle doit obligatoirement respecter le Plan Local d’Urbanisme de votre commune. Rendez vous donc à la mairie et vérifiez que votre projet respecte les recommandations figurant dans ce document.

Vous devez aussi vérifier la façon dont la terrasse modifie l’emprise au sol. En fonction de l’emprise constatée, il faut obtenir un document légal différent. Voici un résumé de ce que prévoit la loi :

Lorsque la terrasse est de plain-pied

Une terrasse de plain-pied est posée sur le sol et n’en modifie pas l’emprise. Elle ne comprend aucun pilotis, aucun auvent et aucune fondation profonde. Dans ce cas, vous n’effectuerez aucune démarche administrative.

Lorsque la terrasse est sur pilotis

Là encore, ça dépend. Si la surface de la terrasse est inférieure à 20 m², vous devez fournir une déclaration préalable des travaux à la mairie. Si la surface est supérieure à 200 m², il vous faut un permis de construire.

Certains professionnels à l’instar des architectes aident des clients à effectuer ces démarches administratives avant de réaliser leurs travaux. Ils vous font gagner un précieux temps et permettent de commencer ou de terminer les travaux dans les délais. Naturellement, ce service se paie.

Comptez entre 800 et 2 000 euros pour obtenir une déclaration préalable des travaux ou un permis de construire. Evidemment, ce montant doit être inclus dans le tarif de votre terrasse suspendue.

Nos conseils pour finir

Si vous comptez débourser le moins d’argent possible pour votre terrasse, ne choisissez pas les options proposées plus haut sur un coup de tête. Faites appel à une équipe spécialisée qui comprendra vos besoins et saura agir en conséquence. Vous pouvez demander un ou plusieurs devis pour vos travaux, et trouver le prestataire le plus qualifié pour poser votre terrasse surélevée.

Tout n’est pas qu’une question de prix. Certains professionnels peuvent fixer un tarif élevé, mais tout à fait conforme aux attentes et aux tarifs du marché. Méfiez-vous des artisans trop bon marché qui risquent davantage d’effectuer un travail au rabais. Comparez les devis des prestataires et ne retenez que ceux qui sont dans une juste moyenne et ont bonne réputation pour la construction de votre terrasse suspendue.

Terrasse suspendue : en kit, en bois ou béton, combien ça coûte
3.9 (77.14%) 7 votes

Terrasse suspendue : en kit, en bois ou béton, combien ça coûte