Amiante et fibrociment : prix moyen pour désamianter une toiture

Tout savoir sur le retrait d'amiante et fibrociment pour votre toiture : précautions, prix moyen, professionnels à contacter, réglementation...

tuiles amiante fibrociment

Pendant longtemps, l’amiante a été employée en France dans la construction et intégrée à de nombreux produits du quotidien tels que les peintures, les équipements électriques et la maçonnerie.

Depuis qu’on a découvert les effets néfastes de ce produit sur la santé, il est recommandé de désamianter sa toiture et sa maison le plus tôt possible. Cette opération peut s’avérer complexe et coûteuse, surtout quand vous voulez le faire vous-même.

Les toits en fibrociment sont généralement connus pour contenir de l’amiante. Ils sont constitués justement de plaques ondulées associant le ciment et ce produit cancérigène. Beaucoup de toits de ce type qui ont été fabriqués il y a plusieurs années doivent être enlevés pour préserver la santé des habitants de la maison et l’environnement.

De plus, ces toits deviennent poreux en vieillissant, ce qui augmente les risques de contamination et d’apparition de certains cancers. C’est donc en priorité la toiture en fibrociment qu’il faut désamianter.

Que dit la loi ?

Avant tout, vous devez vous assurer que votre toiture en fibrociment a bel et bien besoin d’être désamiantée. Ce n’est pas toujours le cas. En effet, les plaques en fibrociment peuvent être en bon état et ne poser aucun problème.

En général, la situation est critique lorsque ce type de toit n’est plus étanche. Il faut savoir que c’est principalement la poussière d’amiante et ses fibres en suspension dans l’air qui sont dangereuses pour la santé. Lorsque le produit n’est pas délivré dans l’atmosphère, il n’y a presque pas de risques.

La loi exige donc de procéder à un diagnostic sur sa toiture avant de procéder au désamiantage. Ce diagnostic doit être effectué sur les logements dont le permis de construire a été délivré avant la 1er juillet 1997 ainsi que sur les maisons qui ont effectué un diagnostic de ce type avant le 1er avril 2013.

C’est en fonction du résultat de ce diagnostic qu’on décide de la conduite à tenir : soit on procède au désamiantage avec remplacement total de la toiture, soit on confine l’amiante en y étalant du bitume élastomère. Ce produit emprisonne les fibres d’amiante et l’empêchent de se répandre dans l’air que vous respirez.

Les étapes à suivre pour désamianter une toiture

De nombreux usagers pensent qu’ils peuvent eux-mêmes désamianter leur toiture. C’est une erreur. La première chose à faire lorsque les plaques ou les tôles de la toiture contiennent de l’amiante est de faire appel à une entreprise professionnelle.

D’ailleurs, la loi préconise que ceux qui s’y hasardent sans contacter une entreprise spécialisée pour ce travail se tournent quand même vers elle pour se débarrasser des matériaux amiantée. Ne prenez donc pas de risques inconsidérés, car l’amiante est un produit hautement cancérigène.

Les professionnels qui interviennent sur ce type de chantier mettent en place un cordon de sécurité, et portent un équipement de protection complet et imperméable. Celui-ci inclut :

  • une protection respiratoire certifiée P3 (ou un masque respectant les normes EN149)
  • des gants aux normes particulièrement solides et imperméables
  • des lunettes de protection.
  • de petites grues et d’autres dispositifs qui permettent d’accéder facilement au toit.

Ensuite, ils doivent enlever les plaques ou les tôles contenant ce produit dangereux. Il serait dangereux de casser les structures contaminées, puisque l’amiante se répand alors dans l’air. La procédure à suivre consiste à démonter les éléments de fixation une par une.

Déposer un toit amianté

Lorsque toute la toiture est en fibrociment et a vieilli, il faut envisager un désamiantage par dépôt du toit. Cette opération est beaucoup plus longue, et bien plus coûteuse que le désamiantage d’une partie de la toiture.

La technique et les matériaux employés pour cette opération diffèrent en fonction du type de matériaux, mais aussi de l’étendue des dégâts. Les travailleurs des entreprises spécialisées utilisent des gants pour enlever les tuiles, en partant souvent du faitage, puis du haut vers le bas.

Lorsqu’il s’agit de toitures cloutées, les professionnels doivent posséder un marteau de couvreur et une pince multiprise pour déclouer la toiture avant de traiter les déchets amiantés. L’ardoise peut être ôtée sans grande difficultés, mais elle ne doit pas être brisée. Et dans tous les cas de figure, il faut prévoir un harnais de sécurité et un échafaudage pour cette opération.

Comment traiter les déchets en fibrociment ?

Les déchets amiantés doivent être manipulés avec précaution. Seules les entreprises évoluant dans ce secteur ont l’expertise nécessaire pour les traiter correctement.

Ils prévoient souvent de conserver ces éléments contaminés dans des sacs hermétiquement fermés, et de les déposer dans une déchetterie appropriée. Les sacs de ce type doivent être spécifiquement marqués pour que tout le monde soit bien informé qu’ils contiennent de l’amiante.

Là encore, il est important de respecter les dispositions légales prises localement. Certaines mairies ont prévu des poubelles particulières pour ce type de produits. D’autres ont pris des mesures spéciales pour s’en débarrasser.

Adressez-vous donc à votre mairie pour savoir quelle est la conduite à tenir. Par ailleurs, la maison sur laquelle a été effectuée les travaux doit être nettoyée avec soin. Il faut s’assurer qu’il ne reste aucune fibre d’amiante à l’intérieur du cordon de sécurité placé plus tôt. Voilà une fois de plus une raison supplémentaire de faire appel à une équipe de professionnels.

Combien ça coûte ?

Demandez un devis à plusieurs professionnels pour obtenir une fourchette de prix raisonnable.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement

En fonction de la technique employée, de l’accès à la toiture, de l’étendue des dégâts et même de la proximité ou de l’éloignement de la déchetterie, les prix peuvent énormément  varier. Comptez en moyenne 40 euros/m² pour l’opération de désamiantage proprement dite.

Le plan de retrait est généralement compris dans le devis. Pour un toit en amiante-ciment de 20 m² par exemple, le plan de retrait coûtera environ 800 euros, et le retrait simple (dévissage et arrosage) 800 euros (40 euros/m²x20). Au total donc, vous pourriez débourser dans les 1 600 euros pour 20 m² de toiture.

A ce montant peuvent s’ajouter des frais supplémentaires (débarras des déchets,  dépose totale du toit, mise en place d’une nouvelle toiture, etc.

Au final donc, vous devez compter plus de 4 000 euros pour désamianter et poser une nouvelle toiture de taille relativement réduite.

Amiante et fibrociment : prix moyen pour désamianter une toiture
4.4 (87.06%) 17 votes

Amiante et fibrociment : prix moyen pour désamianter une toiture