Toit en zinc : coût moyen, avantages et inconvénients

Toit en zinc : coût moyen, avantages et inconvénients

Découvrez le zinc comme couverture pour votre toiture, un matériau écologique et durable et comparez les devis de couvreurs professionnels.

Couverture toiture en zinc
Couverture d'une toiture en zinc

L’utilisation du zinc comme matériau de toiture est une invention récente. En effet, ce métal à l’état naturel pur a tendance à se ternir au contact de l’air, et pour qu’il soit durable, il fallait absolument trouver le moyen de lui permettre de conserver son aspect d’origine.

Après de longues années de recherche et de développement, les fabricants ont enfin trouvé la bonne formule, et depuis peu, on peut s’offrir une magnifique toiture en zinc.

Ecologique et isolante, elle a une durée de vie comprise entre 50 et 100 ans et peut même être associée à des panneaux solaires pour la production d’énergie.

Toutefois, il faut consentir à effectuer un investissement important pour avoir ce type de toiture. En effet, le coût de revient d’une toiture en zinc se situe entre 50 et 150 euros le mètre carré TTC.

La toiture de zinc : principaux avantages

La toiture de zinc a l’avantage d’être esthétique (notamment à cause de ses reflets bleutés à la lumière), légère et facilement malléable. Il est donc facile de l’installer ou de l’adapter à la pente de la toiture.

Elle s’entretient par ailleurs sans difficulté, car elle n’attire pas la mousse et n’absorbe pas l’eau. En guise d’entretien, on se borne à vérifier sa rugosité, indicateur principal de son niveau de détérioration. Elle ne présente jamais de problème d’étanchéité, sauf si elle a été mal posée ou si les joints sont défectueux (d’où l’exigence d’une pose professionnelle).

Sa durée de vie est comprise entre 50 et 100 ans lorsqu’elle est parfaitement installée et bien aérée. En outre, elle est entièrement recyclable, et ce facteur fait d’elle une toiture écologique et respectueuse de l’environnement.

Elle est également compatible avec les installations photovoltaïques (panneaux solaires) et peut permettre, lorsqu’elle est montée avec le dispositif adéquat, de réchauffer naturellement une partie de la maison ou de produire de l’électricité.

Enfin, si l’on souhaite avoir une autre couleur de toiture, on peut tout simplement en peindre la surface externe des feuilles de zinc selon ses préférences (et sous couvert d’avoir reçu une autorisation pour le faire auprès des autorités municipales).

Les inconvénients de la toiture de zinc

Bien qu’elle ne semble pas compliquée à installer, il est obligatoire de faire poser une toiture de zinc par un couvreur spécialisé. C’est là son premier inconvénient, le second étant celui de son coût de revient.

En réalité, la feuille de zinc à l’achat vaut tout au plus à 80 euros le mètre carré. La facture s’élève toutefois à 100, voire 150 euros le mètre carré à cause de l’importance des travaux préliminaires à effectuer avant la pose et à cause de la main-d’œuvre.

Note : il est vrai qu’il n’est pas très difficile de poser une toiture de zinc, mais ce sont les travaux connexes qui sont importants. Le couvreur doit d’abord vérifier la solidité de la charpente et la renforcer au besoin, puis installer des gouttières, procéder si nécessaire à des travaux de zinguerie…

Et selon les préférences du client, on peut utiliser des feuilles de zinc standard ou des feuilles de zinc pré-patiné (ou zinc quartz). Tous ces éléments font considérablement augmenter le coût de revient final de la pose qui est à confier obligatoirement à un couvreur qualifié et expérimenté.

La toiture de zinc présente dans certaines zones un 3e inconvénient, celui d’être un mauvais isolant acoustique et phonique. Lorsque la pose des feuilles n’a pas été correctement effectuée, le bruit de martèlement que produit la pluie en tombant sur la toiture est retransmis à l’intérieur de tout le logis et peut être très incommodant.

Il n’y a pas de remède concret à ce problème, à part le fait de respecter les normes de qualité exigée à l’achat et de confier la pose à un couvreur professionnel.

Utilisation de la toiture de zinc : contraintes générales

Contrairement à d’autres types de toiture, la toiture de zinc n’est pas compatible avec toutes les charpentes. Voici une liste non exhaustive de quelques modèles de charpente sur lesquels on peut poser une toiture de zinc :

  • Charpente en cuivre, en aluminium ou en plomb
  • Charpente en acier inoxydable ou galvanisé
  • Charpente en bois de pin ou en bois de peuplier

Par contre, il est déconseillé (mais pas interdit) de se risquer à installer une toiture de zinc sur :

  • Une charpente en acier carbone
  • Une charpente en bois de chêne, de châtaignier ou de mélèze
  • Une charpente en plâtre, en ciment ou en chaux

L’ouvrier en charge des travaux doit vérifier ces détails au préalable et proposer à son client un autre type de toiture s’il constate que la charpente n’est pas compatible avec une toiture de zinc.

Si le propriétaire insiste pour mettre malgré tout une toiture de zinc, l’ouvrier pourra le faire en installant au préalable un support spécifique et en respectant une technique de pose complexe. Inutile de dire que cela reviendra fort cher et que pour le même prix, on peut avoir un autre type de toiture qui soit également intéressant et moins difficile à gérer.

Les contraintes techniques relatives à l’utilisation de la toiture de zinc

La longueur du panneau de zinc à poser est choisie en fonction de la pente du toit et de son système de jonction (des joints utilisés pour réaliser ce dernier). Quant à la largeur, elle est comprise entre 500 et 650 mm et dépend de la zone géographique où se situe la résidence et de la carte des vents.

Panneau toiture zinc
Panneaux pour toiture en zinc

Ainsi :

  1. On utilise la largeur de 500 mm dans les milieux pour lesquels il n’y a pas d’indication particulière, en montagne et au bord de la mer. C’est la largeur la plus utilisée et elle est compatible à toutes les zones géographiques
  2. On exclut la largeur de 650 mm dans les zones qui sont dites « zones 4 » dans la carte des vents. Pour en savoir plus, le couvreur peut se rapprocher du service de météorologie de la région
  3. Enfin, 3 épaisseurs sont disponibles pour les feuilles de toiture en zinc : 0,65 mm, 0,70 mm et 0,80 mm. Dans les régions montagneuses, on préconise une épaisseur minimale de 0,70 mm pour permettre à la toiture de résister convenablement aux chocs thermiques.

    Si l’altitude dépasse 900 m, il est recommandé d’installer une toiture dite « toiture froide à double ventilation ».

    Note : la ventilation est un facteur important pour qu’une toiture de zinc soit durable et joue convenablement son rôle de protection et d’isolation.

    Il y en a 2 types, la toiture chaude non ventilée et la toiture froide ventilée, c’est-à-dire qui dispose en dessous d’elle d’un circuit d’aération. Le choix du type de ventilation est également fonction de la région dans laquelle la toiture va être installée.

    Démarche à suivre pour faire installer une toiture de zinc

    Il faut d’abord se rendre à la mairie et s’assurer qu’il est possible de faire installer une toiture de zinc dans sa zone de résidence. Si l’accord municipal est donné, on peut à présent contacter différents couvreurs de sa région et leur faire part du projet pour que chacun d’eux fournisse un devis.

    Les devis sont en général proposés gratuitement et n’obligent le demandeur à aucun contrat de prestation. Dès que les devis sont disponibles, il faut les étudier avec attention, puis contacter les couvreurs et échanger avec eux afin de vérifier que les contraintes techniques et générales d’installation d’une toiture de zinc sont bien maîtrisées par ce dernier.

    Si la conclusion de cet échange est satisfaisante, on peut maintenant s’engager pour la signature d’un contrat de travail et lancer les travaux. Il n’est pas superflu, pour encore plus de sécurité, de demander une contre-expertise pour être entièrement convaincu du choix qu’on est en train de faire.

    Sinon, on peut rester ouvert à toutes les propositions et étudier avec soin les suggestions de son couvreur dans le cas où il propose de mettre un autre type de toiture.

    Certes, la toiture de zinc fait partie des types de toiture qui n’ont pratiquement pas besoin d’entretien régulier et qui sont parfaitement durables, mais ses contraintes d’installation peuvent parfois faire exploser le budget…

    Comment entretenir sa toiture de zinc

    L’entretien de la toiture de zinc est très simple à réaliser. Le couvreur doit tout juste vérifier de manière périodique que la toiture est toujours étanche.

    Il peut si nécessaire étendre sur la surface extérieure de la toiture un film protecteur en patine qui garantit l’étanchéité de cette dernière et limite le processus de corrosion.

    Il n’y a pas d’obligation légale en matière d’entretien d’une toiture de zinc. L’idéal est quand même d’effectuer un contrôle annuel, ou à défaut, au moins une fois tous les 5 ans.

    3 DEVIS GRATUITS

    Plus de 10 000 professionnels partenaires

    Toit en zinc : coût moyen, avantages et inconvénients
    4.75 (95%) 8 votes