Vmc double ou simple flux : prix moyens et différences

Vmc double ou simple flux : prix moyens et différences

Quel type de vmc choisir ? Simple ou double flux ? Tout savoir sur les différents types de VMC, leurs cout moyen, avantages et inconvénients

VMC double flux Haut Rend DOMEO
VMC double flux Haut Rend DOMEO

La VMC double flux et la VMC simple flux sont toutes les 2 des systèmes de ventilation pour les logements. Chacune d’elles a des caractéristiques particulières qui constituent pour elles soit des avantages, soit des inconvénients.

Pour bien choisir celle qui convient à son habitation, il est essentiel de les connaître, puis d’en faire une étude comparative pour identifier la mieux adaptée à ses besoins.

La VMC simple flux : généralités, avantages et inconvénients

La VMC simple flux est un ventilateur inversé qui est généralement installé dans les combles ou dans le grenier. Elle fonctionne à base du courant électrique ou du gaz et sert à évacuer l’air vicié de la maison à partir des pièces que sont la salle de bain et la cuisine.

Dans le même temps, des entrées d’air situées au-dessus des fenêtres de la résidence permettent à l’air de se renouveler à partir des pièces non humides que sont le salon, la salle à manger, les chambres, etc.

Les 2 types de VMC simple flux

Il existe 2 types de VMC simple flux : la VMC simple flux autoréglable et la VMC simple flux hygroréglable. La VMC simple flux autoréglable fonctionne sur la base d’un débit d’air constant, sans tenir compte des taux d’humidité interne ou externe. Par contre, la VMC simple flux hygroréglable fonctionne sur la base soit du taux d’humidité des pièces humides, soit sur la base du taux d’humidité des pièces humides et de celui de l’air extérieur.

Note : les VMC simple flux hygroréglables qui fournissent de l’air en fonction exclusivement du taux d’humidité de l’air intérieur sont appelées VMC simple flux hygro A. Le second type qui régule son débit d’air en fonction du taux d’humidité intérieur et extérieur est appelé VMC simple flux hygro B.

Quand on observe ces différentes caractéristiques, on remarque déjà que la meilleure VMC simple flux que l’on puisse choisir est le modèle hygro B. Il permet d’optimiser la qualité de l’air à l’intérieur de la maison, et c’est un atout fondamental. Certaines de ces VMC hygro B sont même équipées d’un moteur à basse consommation, ce qui réduit encore plus la consommation d’énergie du système.

Les avantages et inconvénients des VMC simple flux

Les VMC simple flux sont peu coûteuses à l’achat et plus faciles à installer que leurs homologues à double flux. Leur entretien et leur maintenance est également plus simple à réaliser, et tout comme les VMC double flux, elles permettent d’obtenir une meilleure qualité d’air à l’intérieur de la maison.

L’inconvénient principal est la présence de courants d’air qui est davantage remarquée avec une VMC simple flux autoréglable. Malheureusement, les courants d’air sont un inconvénient directement lié au fonctionnement du système, et il est difficile de les supprimer.

La VMC double flux : généralités, avantages et inconvénients

La VMC double flux fonctionne exactement de la même manière que la VMC simple flux. La seule différence entre les 2 est que la VMC double flux est dotée, de bouches et de conduits d’aération, ainsi que d’un échangeur. Ledit échangeur lui permet précisément d’extraire la chaleur de l’air intérieur qu’elle utilise ensuite pour chauffer l’air entrant.

Ce dispositif supplémentaire accroît nettement ses performances, améliore la qualité de l’air qu’elle fournit tout en réduisant de manière considérable sa consommation d’énergie.

Avantages et inconvénients de la VMC double flux

Le grand avantage de la VMC double flux est qu’elle fournit une meilleure qualité d’air et un confort plus intéressant que celui de la VMC simple flux. De plus, elle est équipée de filtres d’air au niveau des entrées d’air, ce qui empêche l’entrée des matières telles que le pollen et limite les risques d’allergie. Cependant, elle est plus chère à l’installation et son entretien est également plus délicat et plus onéreux.

Coûts d’achat et de pose des VMC simple et double flux

La VMC simple flux autoréglable coûte entre 400 et 700 euros (achat et installation), tandis que la VMC simple flux hygroréglable coûte entre 700 et 1 200 euros achat et installation. Pour une VMC double flux, il faut compter entre 2 000 et 3 500 euros, voire plus en fonction des besoins et des caractéristiques du bâtiment (vieux ou neuf).

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Dans le cas de la VMC simple flux, la révision professionnelle peut être effectuée une fois sur 2 ans, mais pour une VMC double flux, elle est obligatoire chaque année. Cette intervention coûte en moyenne 130 euros.

Quelques modèles de Vmc Double Flux

Quelques modèles de Vmc Simple Flux

Critères fondamentaux à considérer pour bien choisir sa VMC

3 facteurs sont déterminants dans le choix d’une VMC :

  1. Les risques d’allergie au pollen et autres débris mélangés à l’air extérieur
  2. Les modalités d’installation (accès facile aux fenêtres ou non)
  3. Le budget qu’il est possible d’allouer à l’installation de la VMC

Si au moins l’un des habitants du logis souffre de problèmes d’allergie, il vaut mieux minimiser les risques et faire installer une VMC double flux. Dans le cas où personne n’en souffre, on peut alors se baser sur les autres critères pour effectuer son choix.

Les VMC simple flux exigent des entrées d’air au-dessus des fenêtres ou tout au moins au même niveau que ces dernières… Si l’architecture du bâtiment permet d’en installer, on choisira alors de limiter les coûts en optant pour une VMC simple flux.

Si la pose des entrées d’air est impossible pour des raisons de commodité (nuisances sonores ou olfactives), on choisira alors une VMC double flux.

A ne pas oublier : des aides sont disponibles pour l’installation des VMC

L’État français n’offre pas de crédit d’impôt pour la pose des VMC, mais il est possible de contracter un éco-prêt à taux zéro pour en avoir une, ou bien de bénéficier d’une aide de l’ANAH. Les points focaux départementaux présents dans les bureaux régionaux ou dans les mairies pourront apporter plus de détails à ce sujet.

Enfin, il est conseillé de faire installer sa VMC simple ou double flux par un professionnel agréé. Un artisan compétent peut se charger de l’achat de la VMC, offrir d’excellents conseils pour le choix et fournir toujours une meilleure qualité de travail qu’un amateur.

Il est donc obligatoire de vérifier les références de chaque devis que l’on reçoit afin de limiter les dégâts et de pouvoir être couvert par l’assurance si des déconvenues surviennent.

Vmc double ou simple flux : prix moyens et différences
4.5 (90%) 2 votes