VMC simple flux hygroréglable : fonctionnement, avantage et prix moyen

VMC simple flux hygroréglable : fonctionnement, avantage et prix moyen

Tout savoir sur la VMC simple flux hygroréglable : fonctionnement, prix moyen, avantages et inconvénients

Pour vivre confortablement dans une maison ou une résidence, il est indispensable de prévoir des circuits d’aération, afin que l’air se renouvelle et que les habitants s’y sentent à l’aise.

L’ennui, c’est que les outils classiques d’aération comme les fenêtres ou les volets favorisent les déperditions de chaleur et augmentent la consommation d’énergie. Les ingénieurs et autres spécialistes du bâtiment ont donc pensé à développer un système de ventilation mécanique et peu énergétivore qui permette de renouveler l’air d’un logement sans déperdition de chaleur.

Il en existe actuellement plusieurs, dont la VMC simple flux hygroréglable, qui est peu coûteuse et extrêmement pratique.

Qu’est-ce que la VMC simple flux hygroréglable ?

L’expression « VMC simple flux hygroréglable » semble un peu complexe… Mais quand on observe le dispositif, on comprend bien vite qu’il s’agit tout simplement d’un ventilateur doté de fonctions spécifiques, dont la principale consiste à absorber l’air et l’humidité se trouvant dans le logis pour les rejeter à l’extérieur, tandis que l’air extérieur pénètre dans la maison pour renouveler l’ambiance.

Le sigle VMC signifie « Ventilation mécanique contrôlée ». Le reste de la dénomination « simple flux hygroréglable » fait référence aux caractéristiques et au mode de fonctionnement de la VMC.

Fonctionnement d’une VMC simple flux hygroréglable

La VMC est souvent installée dans les combles et munie d’un extracteur d’air qui met « en dépression » les pièces humides. La dépression ainsi créée permet à la VMC d’absorber l’air contenu dans les pièces humides pour le rejeter vers l’extérieur, sans que celui-ci se propage ailleurs dans la maison.

Dans le même temps, l’air qui se situe hors du logis est forcé de pénétrer dans la maison par les pièces non humides, des grilles placées au-dessus des fenêtres étant prévues pour cela. Ainsi, l’atmosphère de la demeure se renouvelle en permanence en suivant un cycle bien défini (sortie par la VMC et retour via les circuits) sans jamais être saturé d’humidité.

Note : les VMC simples flux hygroréglables classiques disposent d’un outil de mesure que l’on retrouve dans l’assemblage de l’extracteur, et qui fonctionnent exclusivement en fonction du taux d’humidité des pièces humides. Mais certains modèles plus élaborés peuvent avoir un second système de contrôle qui sera installé au niveau des bouches d’aération (donc des pièces non humides), et qui permet d’obtenir une meilleure qualité d’air à l’intérieur de la résidence.

Les principaux avantages d’une VMC simple flux hygroréglable

La VMC simple flux hygroréglable a de nombreux avantages, le premier étant celui d’offrir une excellente qualité d’air dans le logement. Elle permet ainsi de rendre le logement vivable et confortable, et elle contribue par la même occasion à la bonne santé des habitants.

La VMC a aussi d’autres avantages importants, comme celui de débarrasser rapidement les pièces humides que sont la cuisine et la douche des odeurs. Elle aide aussi à évacuer certains gaz polluants qui peuvent se mélanger à l’air, tel le monoxyde de carbone. Enfin, elle évite l’installation des moisissures grâce à sa fonction régulatrice du taux d’humidité de l’air.

Note : la VMC simple flux hygroréglable est un système économe et peu consommateur d’énergie. De ce fait, il garantit d’économiser sur sa consommation d’énergie à long terme en éliminant définitivement le risque de déperdition de chaleur.

Quelques inconvénients d’une VMC simple flux hygroréglable

Les équipements modernes n’ont pas que des avantages, et la VMC simple flux hygroréglable ne fait pas exception. Elle a quelques insuffisances, en particulier le fait qu’elle ne puisse pas stopper les polluants venant de l’air extérieur.

En outre, elle a tendance à surchauffer en été, et bien souvent, elle favorise la circulation de gros courants d’air à l’intérieur de la maison. Elle est également un peu plus coûteuse que d’autres systèmes homologues, comme la VMC simple flux auto réglable.

Combien coûte une VMC simple flux hygroréglable ?

La VMC simple flux hygroréglable coûte en moyenne, avec ses frais d’installation, environ 700 euros pour les bâtiments neufs. En rénovation, son coût d’achat et de pose avoisine les 1 200 euros.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Des aides et des subventions pour l’installation de la VMC simple flux hygroréglable

La VMC simple flux hygroréglable est économe en énergie et fait partie des équipements qui permettent d’améliorer le confort et la qualité de vie d’un logement. Cette caractéristique lui permet d’être éligible à certaines subventions, et en conséquence, son coût de revient d’installation n’est plus trop élevée pour les particuliers. Ainsi, sous réserve d’être éligible aux conditions, tout ménage peut recevoir une aide de l’ANAH pour l’installation de sa VMC, ou bien bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro. Les artisans devront quant à eux appliquer la TVA à taux réduit pour son installation.

Quelques conseils pour l’installation de sa VMC simple flux hygroréglable

Le rendement et le bon fonctionnement d’une VMC simple flux hygroréglable ne dépendent pas seulement de sa qualité et de ses caractéristiques, mais aussi de son installation et de sa maintenance. Il faut donc retenir :

  1. Qu’il est important de bien choisir sa VMC en fonction de son logement et de ses besoins. Il existe une pléthore de modèles sur le marché, et il vaut mieux se fier à un professionnel pour faire le bon choix en ce qui concerne les caractéristiques et la marque de la VMC
  2. Que la VMC doit obligatoirement être installée par un professionnel compétent et agréé. On peut par exemple se renseigner auprès de la Préfecture ou de la mairie pour en savoir plus, ou bien vérifier minutieusement les références qui seront présentées sur le devis
  3. Que la VMC choisie doit être facile à entretenir et peu coûteuse à la maintenance pour limiter les charges d’utilisation. En outre, il est conseillé de laisser un spécialiste (en l’occurrence celui qui a pris en charge l’installation) venir effectuer les tâches de maintenance autant de fois que nécessaire (au moins 1 visite par an)

Par ailleurs, il est toujours essentiel de ne pas se contenter de la première offre de prestation que l’on obtient. Il faut toujours solliciter 3 à 5 professionnels et comparer leurs devis, puis tenter de négocier afin d’avoir droit à un service dont le rapport qualité/prix est vraiment intéressant.

VMC simple flux hygroréglable : fonctionnement, avantage et prix moyen
4.8 (96%) 5 votes