Aménagement de loft : à qui faire appel et quel budget prévoir

Vous envisagez de faire l'acquisition d'un loft dans le but de l'aménager ? Découvrez nos conseils pour réussir l'aménagement de votre futur loft : par où commencer, à qui faire appel, quelles sont les autorisations nécessaires et surtout pour quel prix

loft amenage

Un loft est par définition un appartement sans aucune cloison de séparation interne, généralement aménagé dans un entrepôt, une ancienne usine ou un ancien garage.

Sa particularité est qu’il est souvent vaste, et puisqu’il n’y a pas de cloisons, l’aménager devient délicat. Quelles sont donc les astuces pour réussir l’aménagement de loft ?

Aménagement de loft : faire appel à un architecte d’intérieur

La solution d’aménagement de loft la plus simple consiste à contacter un architecte d’intérieur, ou un décorateur-architecte d’intérieur. Ce professionnel est qualifié pour créer, organiser et rendre conforme aux désirs de ces clients chaque espace qui lui est soumis.

À la fois designer et concepteur, il veille à une utilisation optimale et rationnelle de l’espace disponible, s’assurant de donner le maximum de confort tout en répondant aux contraintes de vie. Il sait également associer les couleurs, réaliser des jeux de lumière et mettre en place une ambiance chaleureuse et intimiste particulière pour chaque espace vital du loft.

C’est aussi un bon décorateur, mais il n’est pas obligatoire de lui confier la décoration du loft. Tout dépend de ce que l’on désire et de ses projets.

Note : si la surface du loft dépasse 150 m2, il est obligatoire de confier sa rénovation et/ou son aménagement à un architecte d’intérieur.

Combien coûte l’aménagement de loft par un architecte d’intérieur ?

Le tarif de la prestation de l’architecte d’intérieur dépend :

  • du volume de l’espace à aménager,
  • des désirs de ses clients,
  • de l’ampleur des travaux à effectuer.

En effet, dans un loft ancien (qui n’est pas un ancien appartement ou un garage), il est rare qu’il y ait l’eau ou l’électricité, ou ne serait-ce même qu’un plancher. Dans de telles conditions, tout est à faire, et les travaux vont forcément coûter un peu.

Au minimum, l’aménagement du loft revient entre 1 500 et 2 500 le mètre carré, travaux et commission de l’architecte compris.

Certains professionnels proposent des tarifs vraiment peu élevés de 500 à 700 euros le mètre carré, mais il vaut mieux s’en méfier. Un devis est toujours fourni gratuitement, il vaut mieux alors en demander auprès de différents prestataires, les étudier, puis choisir une offre qui soit vraiment correcte.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement

Procéder soi-même à l’aménagement de son loft : démarche à suivre

L’aménagement d’un loft n’est pas une tâche simple, surtout quand il s’agit d’un ancien bâtiment d’usine ou d’un vieil entrepôt. Même s’il est situé en pleine ville dans un immeuble d’habitation, il faut toujours s’assurer que la mairie donne l’autorisation de transformer le bâtiment en pièces de vie.

Si cela n’a pas été fait avant, il faut se rapprocher des services municipaux et leur adresser une demande, en précisant l’ensemble des travaux qui seront effectués :

  • installation d’une cuisine,
  • installation d’une salle de bains,
  • création d’un espace de stationnement

Ensuite, s’il s’agit d’un vieux bâtiment d’usine, il faut vérifier l’absence de polluant, comme l’amiante, ou toute autre substance dangereuse. Pour ce faire, il faut demander un diagnostic amiante, et aussi un diagnostic plomb. Les deux sont réalisés par des structures spécialisées, disposant d’une certification particulière délivrée par le COFRAC, et d’une assurance pour couvrir de telles missions.

Un diagnostic énergétique est aussi fondamental, afin de savoir quelles dispositions prendre pour que le bâtiment soit aussi peu énergétivore que possible.

Etape 3 : il faut s’assurer que l’eau et l’électricité sont disponibles. Si ce n’est pas le cas, il faudra viabiliser le loft, c’est-à-dire le raccorder au service de distribution d’eau, et au réseau électrique. Il faut aussi prévoir le raccordement aux services d’évacuation des eaux usées.

Ce n’est qu’après tout ceci que l’on peut à présent s’intéresser à l’aménagement du local proprement dit. Mais là encore, beaucoup de précautions sont à prendre. Il est parfois indispensable de refaire le plafond ou d’installer un escalier et une mezzanine, ainsi que le plancher. Il faut aussi s’assurer de l’étanchéité du bâtiment, faire les travaux de plomberie pour la salle de bains et la cuisine, installer le chauffage, etc.

Aménager son loft soi-même : quel est le prix ?

Il serait plus correct de dire « diriger les travaux d’aménagement de son loft soi-même ». En effet, pour ces différents travaux, on sera à un moment ou l’autre obligé de contacter des professionnels.

Le coût de revient est compris dans une fourchette de 1000 à 1200 euros, à condition que le bâtiment soit déjà viable, et que les diagnostics préliminaires sont déjà effectués. Sinon, le tarif peut sérieusement augmenter et aller jusqu’à 2500 euros le mètre carré.

Aménagement de loft : conseils pratiques

Premièrement, il vaut mieux acheter un loft qui ne soit pas une usine totalement en ruine, ou qui a déjà été rénové par son précédent propriétaire. C’est plus facile et moins coûteux dans ces cas-là d’aménager, car on peut quand même accéder facilement à l’eau et à l’électricité.

Ensuite, il faut toujours faire une petite analyse, et comparer le prix du budget d’aménagement d’un loft à celui de l’achat d’une maison, ou même la construction. Si le prix de revient du loft (achat et rénovation) est plus élevé, il vaut mieux changer de plan pour économiser, à moins qu’on tienne vraiment à un logement « esprit loft ».

Enfin, quelle que soit la taille du loft, il est préférable de contacter un architecte d’intérieur. Les services d’un architecte offrent de nombreux avantages :

  • respect des délais d’exécution,
  • réduction des tracasseries liées à la coordination et à la supervision des travaux,
  • garantie sur la qualité des travaux effectués,
  • réduction sur certaines taxes et obtention possible de subventions

En outre, la différence de prix entre une rénovation dirigée par soi-même et celle d’un architecte spécialisé n’est pas très élevée. Il vaut mieux alors faire confiance à un spécialiste.

Que retenir au sujet de l’aménagement d’un loft ?

L’aménagement de loft, c’est comme construire une maison : il faut détenir un budget conséquent et faire appel à un spécialiste, en l’occurrence un architecte d’intérieur. Le budget général de l’aménagement est compris entre 1000 et 2500 euros le mètre carré, en fonction de l’importance des travaux, et du volume de l’espace à aménager.

En outre, il faut prendre le temps de bien choisir son loft, en vérifiant qu’il peut être aisément viabilisé, et qu’il est facile d’accès. Pour le design et la déco intérieure, les idées ne manquent pas : l’architecte peut aider à choisir les plus belles options de valorisation de l’espace, afin que l’intérieur offre toujours une ambiance douce et chaleureuse.

Aménagement de loft : à qui faire appel et quel budget prévoir
5 (100%) 3 votes

Aménagement de loft : à qui faire appel et quel budget prévoir