Prix moyen pour l’installation ou le changement d’un compteur électrique

Prix moyen pour l’installation ou le changement d’un compteur électrique

Présentation des différents types de compteurs et coût moyen pour le changement de son compteur électrique.

Les compteurs électriques sont la propriété privée d’ERDF, principale société de distribution d’énergie électrique de France. Ainsi, lorsqu’on souhaite en installer un ou en changer, il faut absolument effectuer une demande.

Ladite demande est adressée directement à ERDF lorsqu’il s’agit d’installer un nouveau compteur ou un compteur provisoire. Pour un changement, le particulier se rapproche de son fournisseur, et c’est ce dernier qui transmet la demande à ERDF.

Les différents types de compteurs électriques

Il existe actuellement 2 modèles de compteurs : les compteurs électromécaniques et les compteurs digitaux.

Les compteurs électromécaniques sont les plus anciens modèles. Ils possèdent une roue de mesure et un tableau qui affichait au fur et à mesure le nombre de Kilowattheures consommés par l’abonné.  Ils ne sont plus fabriqués, ce qui signifie que tous les nouveaux abonnés seront équipés de compteurs digitaux.

Les compteurs digitaux, encore appelés « Linky », sont des compteurs « intelligents » qui communiquent directement les données de consommation à ERDF. Il n’est donc plus indispensable qu’un agent passe effectuer les relevés comme auparavant.

ERDF procède actuellement au remplacement des compteurs électromécaniques par des compteurs digitaux. Ainsi, tous les abonnés qui ont présentement des anciens compteurs devront les changer dans un futur proche. Il est prévu que 80% des foyers français en soient équipés d’ici 2020.

Dans quels cas peut-on changer son compteur électrique ?

Un compteur électrique peut être changé dans les conditions indiquées ci-après :

  • Le compteur en service est défectueux, vétuste ou présente des signes de dégradation
  • L’abonné souhaite passer d’une installation « triphasée» (ancienne) à une installation « monophasée » (moderne, plus perfectionnée et plus pratique)
  • L’abonné désire avoir un compteur électrique plus puissant pour répondre à l’augmentation de ses besoins en énergie (acquisition de nouveaux matériels électroménagers)
  • L’abonné veut changer de grille tarifaire (l’ancien compteur n’est pas compatible avec la nouvelle grille tarifaire)

Qui paye les frais de changement ou d’installation d’un compteur électrique ?

Dans le cas où le compteur doit être changé parce qu’il est vétuste ou défectueux, les travaux et les frais de l’intervention sont entièrement pris en charge par ERDF. Il en sera ainsi pour le remplacement des compteurs électromécaniques.

Par contre, si le particulier veut :

  • Passer d’une installation monophasée à une installation triphasée ou l’inverse ou changer de puissance
  • Changer de grille tarifaire
  • Faire installer un nouveau compteur ou un compteur provisoire

Les coûts de l’intervention sont à sa charge, sinon partagés entre lui et son fournisseur d’électricité.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Coût du changement d’un compteur pour modification d’une puissance

Les tarifs donnés ci-dessous sont ceux appliqués par ERDF au 1er août 2014.

Le changement de compteur électrique pour disposer d’une puissance plus élevée revient à 54,46 euros en heures ouvrées, et à 93,71 euros en heures non ouvrées. Le tarif augmente davantage et passe à 65,87 euros (heures ouvrées) ou à 113, 34 euros (heures non ouvrées) s’il est nécessaire de changer le disjoncteur également.

Si en plus de changer de puissance, l’abonné veut passer du monophasé au triphasé ou inversement, l’intervention coûtera 153,78 euros en heures ouvrées et 264,64 euros en heures non ouvrées.

Les heures ouvrées correspondent aux horaires classiques de travail (du lundi au vendredi), tandis que les heures non ouvrées correspondent aux weekends et jours fériés.

Coût du changement de compteur avec changement de grille tarifaire

Le changement simple du compteur électrique pour une modification de la grille tarifaire coûte 54,46 euros en heures ouvrées, et 93,71 euros en heures non ouvrées. S’il faut ajouter à cette prestation le passage du monophasé en triphasé ou l’inverse, les coûts valent désormais 153,78 euros en heures ouvrées et 264, 64 euros en heures non ouvrées.

Enfin, si l’installation requiert aussi le changement de disjoncteur,  les tarifs sont de 65, 87 euros en heures ouvrées, et de 113,34 euros en heures non ouvrées.

Coût de l’installation d’un nouveau compteur ou d’un compteur provisoire

Pour une habitation neuve, le compteur électrique est installé au moment des travaux d’installation électrique. Sa mise en service sera effectuée par ERDF après que l’abonné ait fourni un certificat de conformité de l’installation, et choisi son fournisseur d’électricité.

Cette mise en service coûte 27 euros en option 1, dite « mise en service standard ». Si elle doit avoir lieu d’urgence, elle revient à 153,23 euros. Il existe aussi une 3e option, l’option « première mise en service », qu’ERDF facture à 48,19 euros.

Le cas particulier du compteur provisoire

Faire installer un compteur provisoire revient à procéder à un nouveau raccordement, exactement comme dans le cas où l’on demande le raccordement au réseau public pour un nouveau logement. Cette opération est facturée au minimum 200 euros TTC si le site n’est pas éloigné d’un poteau électrique ou des câbles du réseau.

Mais si les câbles du réseau sont distants de la résidence concernée, le raccordement et la mise en service du nouveau compteur vont revenir à un tarif moyen de 250 euros, voire 500 euros.

Bon à savoir

Installer un compteur, le mettre en service et raccorder sa demeure au réseau électrique sont des opérations différentes. Le raccordement consiste à connecter la maison au réseau de distribution de l’énergie électrique. C’est la première étape.

Ensuite, suivent les travaux d’installation électrique qui concernent la mise en place des différents circuits électriques de la maison (éclairage, prises, rallonges, etc.), et l’installation du compteur électrique. Une fois toutes ces interventions terminées, ERDF peut alors passer à la mise en service du compteur sur la demande du propriétaire.

Enfin, il n’est pas indispensable, pour l’installation d’un compteur ou pour son changement, de faire appel à un électricien, sauf si les travaux doivent découler sur des modifications du circuit électrique de la maison.

En effet, ERDF et le fournisseur d’énergie électrique s’occuperont exclusivement des travaux portant sur le compteur et le réseau. En outre, les différentes prestations réalisées par l’électricien seront à la charge du particulier.

Prix moyen pour l’installation ou le changement d’un compteur électrique
3.88 (77.65%) 17 votes