Mur de clôture : réglementation, type de mur et matériau utilisé

Tout savoir avant de bâtir son mur de clôture : quelles sont les règles à respecter, hauteur maximum, déclaration préalable. Découvrez les différents matériaux disponibles pour la construction de votre mur de cloture : béton, bois, pvc, métal ou végétal, de nombreuses options s'offrent à vous

mur de cloture beton

Pour délimiter clairement votre espace ou protéger votre terrain contre les intrusions, rien ne vaut le mur de clôture. Mais sa conception n’est pas si simpliste et il ne suffit pas d’associer quelques briques pour en constituer un.

Prenez plutôt les précisions qui suivent en compte si vous voulez faire construire un mur qui servira pendant longtemps.

Le mur de clôture : que dit la réglementation ?

Le fait de posséder un terrain ne vous donne pas automatiquement le droit d’y construire un mur de clôture. Il faut toujours se renseigner et être certain de respecter la législation en vigueur. Autrement, le mur sera détruit et parfois à vos frais !

  1. La législation prévoit par exemple que tout mur de clôture de plus de 2 mètres de haut fasse l’objet d’un permis de construire. Vous devez donc vous tourner vers le service compétent le plus proche. Le document de référence est celui de la déclaration préalable des travaux (Cerfa n°51434*03) pour obtenir l’autorisation requise avant d’entamer les travaux.
  2. Un mur de clôture qui sépare 2 terrains adjacents peut ne pas être à la charge d’un seul de ces propriétaires. Vous débourserez sans doute moins d’argent si le mur est mitoyen, car la loi prévoit de diviser le coût de la construction entre les 2 propriétaires.
  3. Un mur de clôture ne devrait jamais fermer le passage, obstruer la vue des voisins, ou être construit sur un secteur sauvegardé sans autorisation expresse des Bâtiments de France.
  4. Le terrain sur lequel est bâti le mur devrait impérativement être borné, pour vous éviter d’éventuels conflits liés aux dimensions du terrain avec la mairie ou les voisins. Si donc vous comptez bâtir un mur sur un espace non-borné,  faites d’abord appel à un géomètre pour délimiter le terrain.

Quel mur de clôture pour vous ?

Il existe plusieurs types de murs pour la clôture. Le choix du matériau dépend de l’usage qu’on en fait. Les murs les plus robustes sont aussi les plus sécurisants. Mais vous pouvez opter au besoin pour un mur de clôture végétal, semi-naturel, en bois, fait de grillage, en PVC, en fer ou en parpaings.

Bien entendu, le coût final sera plus ou moins élevé pour certains matériaux. Voir le tableau récapitulatif des prix d’une clôture.

Le mur de clôture végétal

Quelques plantes et essences d’arbres sont parfois utilisées pour construire un mur compact, dense, mais facile d’entretien. On peut construire son mur végétal avec du cyprès, des lauriers, ou des hêtres. Vous devriez aussi songer à tailler la haie de temps à autre pour qu’elle ne devienne pas envahissante. En général, on plante les boutures de fleurs ou de plantes sur le périmètre de la clôture. Il faut ensuite arroser ces plantes régulièrement et veiller à leur entretien.

Un professionnel acceptera souvent de poser ce type de haies pour 70 à 90 euros minimum par mètre linéaire. Ensuite, vous devez en assurer l’entretien, à moins que vous ne sollicitiez les services d’un paysagiste.

Le mur de clôture en bois

A la fois esthétique et robuste, le bois est un matériau chaleureux qui permet de fabriquer des clôtures en lames ou en panneaux. Les essences sollicitées pour la pose de clôtures sont variées : essences exotiques, sapin, pin, etc. Le budget de la clôture doit prendre en compte le prix de l’entretien. En effet, le bois est un matériau qui ne résiste pas toujours aux intempéries.

Sur le long terme donc, il revient assez cher. Notez que moins l’essence est noble, moins le prix du matériau et de la pose sera élevé. Plus il est précieux, plus le prix grimpera. Comptez 50 à 200 euros/mètre linéaire pour un mur de clôture de ce type.

mur de coture gabion beton boisLe mur de clôture fait de grillage

C’est l’un des plus attractifs en termes de prix et de déclinaisons. On peut en trouver avec des finitions en aluminium, plastifiées, ou galvanisées. La pose est rapide et l’entretien ne vous coûtera quasiment rien. Cependant, il n’est pas toujours idoine pour  protéger les habitants des intempéries,  ou vous soustraire à la vue de regards curieux.

La fourniture et la pose au mètre dépasseront rarement les 50 euros. Pour les grillages avec finitions en inox, on peut atteindre 60 euros/mètre pour les matériaux exclusivement.

Le mur de clôture en PVC

Il est plus solide que le grillage et dure très longtemps. L’entretien est des plus aisés et il protège assez bien des regards extérieurs ou du vent. En revanche, un mur de clôture en PVC vieillit très mal et ne peut se repeindre. Il faut donc souvent le remplacer après plusieurs années. Le prix du mètre linéaire peut atteindre 100 euros.

Le mur en parpaings

C’est le nec plus ultra des murs de clôture. Il peut être repeint à volonté et est très robuste. Si vous voulez sécuriser et limiter les intrusions sur votre terrain, le mur en parpaings (ou en béton) fera votre bonheur. Toutefois, il est peu probable que vous parveniez à en construire un tout seul.

Il faudra souvent faire appel à un maçon qui demandera jusqu’à 200 euros/mètre linéaire, tant que le mur ne dépasse pas 1.50 mètre. Au-delà de 2 mètres de haut avec les fondations, un mur de clôture en béton peut atteindre 250 ou plus de 300 euros/mètre linéaire.

D’autres matériaux à l’instar de la pierre ou du fer forgé existent. Ils permettent de bâtir des murs de qualité et peuvent être associés à quelques-uns des matériaux sus-cités pour concevoir un mur de clôture de bonne qualité.

Devriez-vous faire appel à un professionnel ?

Bien souvent, les murs de clôtures sont réalisés par les professionnels. A moins de posséder les compétences nécessaires en maçonnerie ou dans l’industrie paysagère, ne tentez pas de faire les choses par vous-mêmes. Un mur en béton par exemple peut représenter un danger pour vos animaux de compagnie et pour vos enfants, surtout s’il n’est pas bien construit. Tant que vous le pouvez donc, faites appel à un professionnel.

Sachez en outre que nombre de prestataires  qui fixent le prix de la clôture n’y incluent pas le tarif de la pose. Il vous revient de vous renseigner à ce sujet. Parfois, les prestataires sont enclins à baisser les prix quand ils ont fourni une partie des matériaux.

Pour faire le point

Le prix d’un mur de clôture dépend en général de la profondeur des fondations, du périmètre à entourer et de la hauteur du mur. Les finitions aussi influent sur le tarif global. En moyenne, vous pourriez débourser 8 000 euros pour un mur avec 40 cm de fondations et une hauteur de 1.30 mètre. Ce prix n’est qu’une estimation.

En général, les murs bâtis sur de grands espaces sont plus chers que ceux construits sur des terrains plus menus. A l’inverse, un mur de clôture de plus de 2 mètres, même sur un  espace réduit peut être au moins aussi cher qu’un autre de moins d’un mètre sur une surface relativement grande. C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons de vous tourner vers plusieurs prestataires, et de solliciter des devis avant d’arrêter votre choix.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement
Mur de clôture : réglementation, type de mur et matériau utilisé
4.9 (98%) 10 votes

Mur de clôture : réglementation, type de mur et matériau utilisé