Balcon en bois : quel type de bois choisir et quel budget prévoir

balcon bois

Avoir un balcon en bois est agréable et chic. Ce matériau de construction s’adapte aisément, quel que soit son emplacement dans la maison. Outre le côté esthétique, le bois est avant tout un matériau écologique, léger et résistant aux intempéries. Il se présente donc comme un excellent choix pour construire un balcon.

Cependant, il est important de bien se renseigner avant de se lancer dans un tel projet. Certaines informations sont essentielles : quel type de bois choisir ? Doit-on faire appel à un professionnel ? Si oui, quel budget prévoir ? Et si non, comment construire son balcon soi-même ? Nous aborderons aussi la question liée à l’entretien d’un balcon en bois.

Construire son balcon en bois : quel type de bois utiliser ?

Il existe principalement 3 types de bois : nous avons les bois exotique (naturelle), européen (naturel modifié) et les bois composites. Les bois exotiques sont issus de la forêt tropicale. Ce sont des matériaux comme l’Iroko, le Teck ou encore le Cumaru. Ces essences sont très résistantes aux intempéries et à l’usage.

D’ailleurs, ils sont réputés pour leur caractère non-périssable. Idéal pour des emplacements comme la terrasse ou le balcon, leurs prix moyens se situent entre 30 et 100 euros par mètre carré.

Les bois européens sont les plus rependus en raison de leur prix qui est abordable : à partir de 15 euros pour un mètre carré. S’ils sont moins chers, ces types de bois sont aussi résistants. Il s’agit des essences comme le Pin ou l’Epica. Si vous avez un petit budget, c’est une très bonne alternative.

balcon bois epiceaQuant au bois composite, il s’agit d’un mélange de particules de bois et de polymère. Ce qui lui permet de durer dans le temps et de ne pas nécessiter d’entretien régulier. Ce type de bois coûte au minimum 25 euros pour un mètre carré. Toutefois, il convient de noter que le bois composite ne convient pas aux surfaces non-planes. De même, il est un grand conducteur de chaleur. Cela peut être désagréable si vous vivez dans une zone chaude.

Les bois sont classés selon le critère de la résistance à l’usure et aux intempéries. Sur le marché, les classes vont de 0 à 5. Sachez que les meilleurs bois sont ceux qui font partie des classes 4 et 5.

La construction d’un balcon en bois : à qui le confier ?

Vous pouvez décider de confier la construction de votre balcon en bois à un professionnel comme vous pouvez choisir de le faire vous-même. Avec un professionnel, vous devez prévoir un budget pour l’achat du bois, la construction de la structure, la pose des lames ou des dalles et si possible l’éclairage.

Le budget varie en fonction de la surface à couvrir, du type de structure et de l’essence choisie. Le dernier élément est évidemment la main d’œuvre : il vous faut prévoir au minimum 1000 euros pour la réalisation d’un balcon en bois par un artisan.

La possibilité de construire votre balcon en bois est aussi envisageable. Ceci, à condition que vous vous débrouilliez un peu en bricolage.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement

Les étapes à suivre pour construire un balcon en bois

Afin de mener à bien votre projet de construction, nous vous proposons de suivre quelques étapes.

Noter les idées et effectuer les courses administratives

La première étape est de noter vos idées sur papiers. Vous pouvez même aller jusqu’à dessiner le balcon que vous souhaitez avoir. Ensuite, il vous faut vous conformer à la réglementation.

Et oui, même si vous êtes propriétaire de votre espace, la construction d’un balcon en bois nécessite des autorisations. Pour cela, vous devez adresser une demande à votre mairie. L’obtention des autorisations peut prendre jusqu’à 3 mois, et même plus parfois. Pendant tout ce temps, vous pouvez réfléchir à d’autres aspects de votre projet.

La structure de votre balcon

Comme vous le savez, un balcon est composé de trois éléments à savoir :

La terrasse sera construite sur une structure à déterminer. La structure est un peu comme la fondation de votre balcon en bois. Celle-ci dépend du sol que vous avez et de vos envies. Ainsi, nous pouvons distinguer 4 types de terrasse. La terrasse sur sol existant (béton, carrelage, etc.), la terrasse sur poteaux ou pilotis, la terrasse sur une surface étanche (toit-terrasse), la terrasse sur un sol non-stable (sable, gazon, herbe, etc.).

La terrasse sur sol existant nécessite qu’on fixe des lambourdes avant. Il s’agit de pièces de bois qui servent à supporter le plancher. Tout en vous offrant un peu de hauteur, la terrasse sur pilotis vous permet de vous relaxer. Il vous faudra fixer l’arrière du balcon contre une façade existante.

Notez que les fondations doivent être assez solides. En ce qui concerne la terrasse sur surface étanche, c’est celle qui est située sur un toit ou une dalle en haut. Lorsque vous avez un sol comme la terre ou du gazon, la construction de votre terrasse sera un peu délicate. Afin de favoriser un bon ancrage sur le sol, vous devez prévoir des vis de fondation.

Pose de lame ou de dalle de terrasse

Après avoir choisi votre structure, vous pouvez aborder l’étape de la pose de lame ou de dalle en bois. Les lames sont de longues planches qui se posent sur les lambourdes de la terrasse. Elles sont adaptées pour des terrasses sur sol existant, sur pilotis et sur surface étanche. Quant aux dalles, elles se posent directement sur le sol ou sur une terrasse existante.

Comme dit un peu plus haut, il existe plusieurs essences. De ce fait, vous trouverez aussi plusieurs types de lame ou de dalle de bois. Selon vos goûts et votre budget, vous pouvez opter pour un bois naturel, semi-modifié ou composite.

Le garde-corps et l’escalier

Le garde-corps est destiné à sécuriser votre balcon en bois. Bien choisi, il contribue à la beauté de votre terrasse. Vous pouvez trouver d’excellents garde-corps sur le marché. Même si votre budget et votre goût constituent les principaux critères de choix, il est conseillé d’opter pour un garde-corps de même essence que vos lames ou vos dalles de terrasse.

garde corps balcon boisCôté budget, prévoyez au minimum 90 euros pour un garde-corps. Bien entendu, le prix varie selon le type d’essence. Il en est de même pour l’escalier. Toutefois, vous pouvez vous-même décider de construire votre garde-corps et votre escalier.

Avant de commencer votre construction, vous aurez forcément besoin d’outils. Si vous pouvez les emprunter chez un voisin, allez-y. Cela vous fera des économies. De même, nous vous conseillons de faire appel à quelques-uns de vos amis ou connaissances pour vous aider dans la réalisation de votre projet.

Quel entretien pour mon balcon en bois ?

L’entretien de votre balcon en bois n’est pas vraiment difficile. En effet, même si le bois est un matériau écologique avec une longue durée de vie, il subit les effets du temps. Ainsi, il peut griser ou avoir des fentes à la longue.

Afin de conserver sa teinte, vous pouvez vous procurer des saturateurs qui correspondent à l’essence du bois choisi. Ceux-ci peuvent être appliqués une fois l’an. En outre, cela n’est valable que pour les bois exotique et européen. Les bois composites ne nécessitent pas de saturation puisqu’ils résistent plus au vieillissement. D’ailleurs, ces derniers ne demandent quasiment aucun entretien.

Si vous pensez à installer un balcon en bois exotique (naturel) ou européen (naturel modifié), vous pourrez avoir besoin de nettoyer quelquefois. Pour ce faire, il est recommandé d’utiliser de l’eau et un balai manuel.

Balcon en bois : quel type de bois choisir et quel budget prévoir
4.5 (90%) 10 votes

Balcon en bois : quel type de bois choisir et quel budget...