Tarif horaire d’un maçon professionnel pour travaux de gros oeuvre et maçonnerie

Tarif horaire d’un maçon professionnel pour travaux de gros oeuvre et maçonnerie

Des travaux de maçonnerie à réaliser ? Découvrez le tarif horaire moyen d'un maçon pour les travaux de gros oeuvre et des petits travaux de maçonnerie. Vous pourrez également comparer les prix des maçons en ligne en formulant votre demande de devis pour travaux de maçonnerie ou de devis pour travaux de gros oeuvre.

Construction d'un mur par un maçon
Construction d'un mur par un maçon

Un maçon professionnel est un ouvrier qualifié pour la réalisation de travaux de maçonnerie tels que le montage d’un mur, la réalisation des fondations d’une maison, le terrassement, etc.

Pour ses prestations, il peut être rémunéré à l’heure ou au mètre carré, mais en général, les maçons professionnels préfèrent la tarification à l’heure. Le tarif des travaux est fixé brut, et pour connaître le coût réel des travaux, on ajoute ensuite la TVA à 19,6 % ou à 7 % dans le cadre de travaux de rénovation.

Quels sont les travaux que peut réaliser un maçon professionnel ?

On peut solliciter les services d’un maçon professionnel pour :

Note : les petits travaux de maçonnerie simples comme le crépissage ou le colmatage d’un mur peuvent parfois être réalisés par soi-même si l’on a les connaissances requises.

Mais dans le cas où les travaux exigent une expertise avérée, il faut tout de suite contacter un maçon professionnel, ou même une entreprise spécialisée dans le bâtiment…

Et il ne faut pas non plus oublier, dans le cas d’importants travaux, de se rapprocher des services communaux pour obtenir toutes les autorisations nécessaires avant le lancement du chantier, en particulier dans le cas où l’on bénéficie d’une subvention ou d’un crédit pour la réalisation des travaux.

Tarif horaire moyen d’un maçon professionnel

Un maçon professionnel prendra entre 40 et 50 euros pour une heure de travail. Cela revient à un tarif de 280 à 350 euros hors-taxe par jour. Il faudra ajouter à ce coût :

  • La TVA à 19,6 % ou à 7 % si les travaux interviennent dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique ou sanitaire
  • Les frais de déplacement du professionnel si celui-ci doit parcourir une longue distance pour rejoindre le chantier

Il peut arriver, selon la nature des travaux à effectuer, que le maçon préfère une tarification au mètre carré. Dans ce cas, il faut prévoir de le payer environ 40 euros par mètre carré d’ouvrage.

Le coût réel des prestations varie en fonction de l’expérience et de la renommée de l’ouvrier, de l’importance et de la nature des travaux, de la région, etc.

Pour s’assurer d’avoir le meilleur prix, il faut demander à différents professionnels de proposer un devis et comparer ensuite ces derniers.

Note : Si le propriétaire réside dans son logement et est le commanditaire des travaux, il est logique qu’il soit aussi celui qui endosse la totalité des charges.

Mais si c’est un locataire qui demande les travaux, 3 cas de figure sont possibles. Soit le locataire a la charge des travaux, soit il partage les frais avec le propriétaire, soit c’est le propriétaire qui paie l’entièreté des travaux. Il est fondamental de clarifier ces détails avant le lancement des travaux et de situer les responsabilités pour éviter tout litige au moment du paiement d’une avance ou du règlement de l’ouvrier.

3 exemples de travaux de maçonnerie et leurs tarifs respectifs

Pour les fondations, les maçons évaluent le prix en fonction du volume (mètre cube). Le tarif fixé comprend généralement la main-d’œuvre, la réalisation des fondations et les travaux de terrassement… Il se situe entre 200 et 300 euros hors-taxes par mètre cube.

Pour un mur de parpaing, l’ouvrier prendra entre 40 et 60 euros hors-taxes par mètre carré, fournitures comprises.

Mur parpaing monté par un maçon
Mur parpaing monté par un maçon

Enfin, pour un mur porteur et l’installation d’une porte, il faut prévoir un budget moyen de 1 500 euros hors-taxe.

Points essentiels à prendre en compte pour la proposition d’un devis

Avant de soumettre un devis, un maçon pro doit disposer des renseignements ci-après :

  • L’échéance des travaux s’il y en a une
  • La surface ou le volume des travaux
  • La nature des matériaux à utiliser (parpaings, briques, plâtre, béton, etc.)
  • La nécessité d’un ragréage ou d’une chape
  • La nécessité de creuser des fondations ou d’effectuer un terrassement
  • Qui est le commanditaire des travaux (le locataire ou le propriétaire)

Ces éléments lui permettront de fournir un devis aussi précis et complet que possible. Le commanditaire des travaux doit pouvoir rencontrer le maçon et échanger avec lui afin de s’assurer que tous les points essentiels ont été pris en compte, et que les clauses du contrat conviennent effectivement aux 2 parties avant le lancement des travaux.

Par ailleurs, le devis devra mentionner dans le détail les délais d’exécution des travaux, la main d’œuvre nécessaire, les matériaux, fournitures et équipements à utiliser, etc.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Comment bénéficier d’une tarification au meilleur prix pour des travaux de maçonnerie

Les quelques astuces ci-dessous permettent de payer au juste prix ses travaux de maçonnerie.

Pour commencer, il faut faire appel aux maçons qui résident à proximité du chantier et qui sont agréés par la Chambre des Métiers. On peut pour cela se rendre au bureau local de la Chambre des Métiers pour en savoir plus ou au bureau de sa commune.

Ensuite, on demande à 4 ou 5 de ces artisans choisis sur la base de leurs qualifications ou de leurs expériences de proposer un devis complet des travaux. On étudie et compare avec minutie lesdits devis afin de retenir les 2 ou 3 propositions qui semblent les plus avantageuses.

Enfin, on rencontre les artisans concernés pour un échange au cours duquel on tentera de négocier les tarifs autant que possible… A l’issue de ces entretiens, on retiendra l’ouvrier qui aura la charge des travaux.

Pour se simplifier davantage la tâche et faire baisser les coûts, on peut fournir les matériaux et l’outillage si on le possède.

Note : on peut très bien choisir, en lieu et place d’un artisan pro qui travaille en solo, une entreprise de maçonnerie pour la réalisation de ses travaux.

Une grande entreprise, même si elle peut coûter un peu plus cher, a l’avantage de toujours avoir à sa disposition un équipement de qualité et une main-d’œuvre disponible. Ces facteurs peuvent jouer sur la rapidité de la réalisation des travaux.

Pourquoi ne jamais solliciter un maçon au noir dans le but de faire des économies

On s’expose à de nombreuses déconvenues lorsqu’on choisit d’employer un maçon au noir (un artisan non déclaré).

En premier lieu, on risque des poursuites judiciaires et de lourdes sanctions telles que le paiement d’amendes.

Ensuite, on n’a aucune garantie en ce qui concerne la réalisation des travaux, et aucune assurance décennale. L’artisan peut disparaître sans terminer la tâche qui lui a été confiée, et le client n’aura aucune possibilité d’engager des poursuites parce que le contrat de travail qui le lie à l’ouvrier est totalement illégal…

Et de cette manière, il n’est pas du tout protégé contre les caprices et les éventuelles bévues de l’artisan qu’il a sollicité.

Par contre, un artisan pro est lié, sur la base du devis qu’il fournit à son client, par un contrat de travail. Il est tenu de réaliser les travaux prévus à bonne date, et surtout, d’en respecter la qualité telle que décrite dans le devis.

Les 2 parties sont légalement engagées, et de son côté, le client est obligé de verser, une fois les travaux terminés, le montant prévu au maçon pro. Cette condition protège les 2 parties, et en cas de litige, une procédure légale peut permettre de régler le conflit.

On retiendra donc, pour terminer, qu’un maçon est un artisan qui dispose de toutes les connaissances et qualifications nécessaires pour réaliser divers travaux dans le bâtiment.

Son tarif moyen à l’heure est de 45 euros (entre 40 et 50 euros), et parfois, s’il doit être payé suivant la surface, il exigera en moyenne 40 euros le mètre carré.

Toutefois, cette fourchette de prix n’est qu’une estimation, car certains travaux comme les fondations ou la réalisation d’un mur porteur reviennent réellement chers.

Pour ne pas se faire arnaquer, il est conseillé de demander divers devis et de les comparer. On peut aussi tenter de limiter les coûts et de payer moins cher en employant des artisans proches de chez soi et en fournissant soi-même une partie des matériaux nécessaires à la réalisation des travaux.

Enfin, il ne faut jamais faire confiance à un ouvrier qui travaille au noir : c’est une initiative risquée et dépourvue de toute garantie.

Tarif horaire d’un maçon professionnel pour travaux de gros oeuvre et maçonnerie
4.8 (96%) 5 votes