Crépis façade extérieur : tarifs au m2 et choix d’un crépi

Crépis façade extérieur : tarifs au m2 et choix d’un crépi

Combien coûte la pose d'un crépi de façade ? Tout ce que vous devez savoir avant de faire appel à un professionnel pour la réalisation de votre crépi.

Crépi de façade

Le crépi d’une façade est une finition qui sert à protéger la façade ou le mur des intempéries et des parasites comme les mousses ou les moisissures.

Il sert également à l’embellir, et bien souvent, on l’applique après des enduits de traitement comme les enduits anti-humidité ou les fongicides. Son prix varie en fonction de nombreux facteurs tels que la nature du crépi ou le rendu final que l’on souhaite obtenir.

Cependant, on peut retenir qu’il faut entre 30 et 80 euros le mètre carré (prix d’achat et main d’œuvre compris) pour un crépi de façade de bonne qualité.

Sur quel type de mur appliquer du crépi de façade ?

Le crépi de façade peut être appliqué sur la face intérieure ou sur la face extérieure du mur concerné. Ce mur peut être en béton, en brique, en pierre, en parpaings, mais jamais en bois.

Le bois n’est pas un matériau qui nécessite un revêtement tel que le crépi. Pour le rendre durable et l’embellir, on applique aux façades de bois des traitements spécifiques tels que les revêtements hydrofuges, les fongicides et le vernis.

Les différents types de crépis de façades

Les professionnels distinguent 3 catégories de crépi de façade : le crépi de façade acrylique, le crépi de façade pliolite et le crépi de façade siloxane.

Le crépi de façade acrylique est indiqué pour les façades en bon état qui ont été peintes une fois ou non. L’important est que la façade soit parfaitement homogène et peu exposée aux intempéries. Le crépi acrylique offre un bon rendu sur ce type de surface, et il peut facilement se nettoyer à l’eau.

Le crépi de façade pliolite convient parfaitement pour les façades abîmées et exposées à l’humidité (on peut donc l’utiliser à l’intérieur pour une pièce humide telle que la salle de bains). Il se nettoie bien à l’eau et à l’extérieur, il résiste bien aux intempéries.

Le crépi siloxane de façade est recommandé pour les façades qui sont soumises à de fortes variations de température (grands froids ou grandes chaleurs). Sa formule spécifique permet de conserver la qualité des couleurs dans le temps quelle que soit la saison.

Il existe une dernière variante de crépi de façade, le crépi élastique. Sa formule permet de colmater et de cacher les imperfections d’une façade qui a de nombreuses fissures peu profondes.

Comment choisir son crépi de façade ?

Pour choisir convenablement son crépi de façade extérieur, il faut :

  1. Se rendre au bureau de sa commune pour connaître la couleur du crépi et la finition (écrasée ou non) qu’il convient de lui appliquer de sorte à respecter le paysage urbain de sa région
  2. Demander à un professionnel d’effectuer un diagnostic de la façade. Ce diagnostic permettra de s’assurer du bon état de la façade, et si nécessaire, de procéder aux travaux de préparation et de réparation indispensables

Pour une façade intérieure, on peut utiliser, selon ses choix et des préférences, du crépi acrylique ou du crépi pliolite.

Quelle est la différence entre les différentes finitions ?

La finition d’un crépi de façade est en réalité l’aspect final que ce crépi de façade aura une fois qu’il aura été appliqué. Ainsi :

  • On parle de finition talochée lorsque le crépi a une apparence lisse et homogène
  • On parle de finition projetée lorsque le crépi a une apparence homogène, mais granuleuse
  • On parle de finition écrasée lorsque le crépi a une apparence homogène, mais avec des disparités dans la texture
  • On parle de finition grattée lorsque le crépi offre une apparence rugueuse
  • On parle de finition imitation pierre lorsque le crépi présente l’apparence de plusieurs pierres assemblées les unes à côté des autres

La finition talochée et la finition écrasée se font à la main à l’aide d’une taloche. La finition projetée est réalisée à l’aide d’une tyrolienne. La finition grattée est obtenue avec un grattoir, et enfin la finition imitation pierre constitue un travail artisanal réalisé par des professionnels de cette finition.

Coût de revient du crépi de façade

Le coût de revient d’un crépi de façade dépend de plusieurs facteurs dont les plus importants sont :

  • La nature du crépi de façade à appliquer (acrylique, pliolite, siloxane, élastique)
  • La méthode d’application (à la taloche ou à la tyrolienne) et la finition du crépi (taloché, écrasé, projeté, gratté, imitation pierre, etc.)
  • L’état du mur qui recevra le crépi (bon, peu dégradé, dégradé, très dégradé, etc.)
  • L’importance des travaux de préparation de la façade
  • Les aménagements connexes à effectuer (installation d’un échafaudage par exemple)

Lorsqu’on tient compte de tous ces paramètres, il est difficile d’estimer avec précision la valeur réelle du coût d’application d’un crépi de façade. Cependant, on peut, à titre indicatif, se servir de la fourchette de prix ci-dessous pour avoir une idée de son budget de dépenses.

Tarifs hors-taxes d’un crépi de façade

Pour un crépi de façade projeté dont la finition est écrasée, le coût de revient se situe entre 30 et 50 euros le mètre carré.

Si la finition est non écrasée (grattée par exemple), le prix de revient varie entre 20 et 35 euros le mètre carré.

Par contre, pour un crépi de façade taloché avec une finition écrasée, on aura à effectuer une dépense de 60 à 80 euros par mètre carré.

Si la finition est non écrasée, le prix de revient est compris entre 50 et 60 euros le mètre carré.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Méthodes d’application d’un crépi de façade

L’application d’un crépi de façade se fait soit à la taloche, soit à l’aide d’une tyrolienne (instrument qui projette le crépi sur la façade à grande vitesse).

L’application à la tyrolienne est la plus répandue, car elle est plus rapide et moins fastidieuse. On l’emploie généralement pour les travaux de gros œuvres (immeubles, usines) pour lesquels les surfaces des façades à revêtir sont très larges.

Il est possible, comme pour tous les travaux de bâtiment, de réaliser soi-même son crépi de façade, mais pour obtenir une excellente finition et un bon rendu, il est préférable de confier cette tâche à un professionnel.

Il arrive parfois que le crépi se décolle quand il n’est pas bien appliqué, ou lorsque le mur sur lequel il est étendu n’est pas suffisamment sec et propre.

Faire appel à un professionnel présente 2 gros avantages : en premier lieu, l’artisan pourra se charger de la préparation et de la réparation de la façade le cas échéant, et en second lieu, il fera un travail professionnel.

En outre, il peut parfaitement offrir ses conseils et son expertise pour le choix judicieux du type de crépi à utiliser.

Le crépi de façade n’est pas l’unique revêtement de façade qu’on puisse utiliser. La peinture de façade est aussi un revêtement intéressant, et pour bien choisir, il est conseillé de prendre conseil auprès d’un spécialiste des façades.

Au-delà de l’esthétique, la durabilité de la façade et sa résistance aux intempéries sont 2 critères essentiels à prendre en compte pour se décider.

Par ailleurs, le tarif d’application d’un crépi de façade varie considérablement d’une région à l’autre et d’un prestataire à l’autre.

Pour bénéficier du meilleur rapport qualité/prix, il faut toujours prendre le temps de contacter plusieurs artisans et de comparer leurs devis. Les devis sont offerts gratuitement et doivent préciser tous les éléments essentiels pour les travaux (crépi, fournitures) ainsi que la durée de ces derniers.

Crépis façade extérieur : tarifs au m2 et choix d’un crépi
4.88 (97.5%) 8 votes