Prix moyen d’une porte de garage pose comprise

Prix moyen d’une porte de garage pose comprise

Tout savoir pour bien choisir sa porte de garage : matériaux, motorisation, type d'ouverture et prix moyen des différentes portes de garage.

Porte de garage en bois
Porte de garage en bois

Choisir une porte de garage est loin d’être simple, car il est obligatoire que celle-ci réponde à un grand nombre d’exigences. En effet, une porte de garage doit être sécurisante, isolante, facile à manipuler et esthétique.

Elle doit également libérer un passage suffisamment large pour permettre au véhicule d’être rangé sans accroches. Quand on tient compte de tous ces paramètres, on se rend vite compte qu’il est nécessaire d’accorder une attention particulière aux dimensions de la porte, à son système d’ouverture et également à ses performances en isolation thermique.

Bien définir les dimensions de la porte de son garage

Les dimensions de la porte du garage dépendent directement de la configuration du garage. Il faudra également tenir compte de la largeur du véhicule à ranger, et éventuellement des autres accessoires qui seront rangés dans le garage.

Exemple : Si la partie gauche du garage est entièrement occupée par une étagère murale dans laquelle sont entreposés des outils et divers objets du quotidien, il est inutile de prolonger l’ouverture de la porte jusqu’à ce niveau. La porte devra s’ouvrir exclusivement sur le côté libre au niveau duquel le véhicule sera garé.

Par ailleurs, s’il ne s’agit pas d’une porte qui ne s’ouvre pas sur l’extérieur (porte à battant), il faudra aussi prévoir l’espace que la porte occupera lorsqu’elle sera repliée à l’intérieur du garage.

Les différents formats de porte de garage

On distingue 5 formats différents pour les portes de garage. Comme mentionné précédemment, on a des portes de garage à battant qui ouvrent sur l’extérieur, exactement comme les portails classiques.

Mais on peut également avoir :

  1. Une porte de garage coulissante qui se replie sur les côtés du mur ou sur un seul côté
  2. Une porte de garage sous la forme de rouleau fixé en haut de l’ouverture. Souvent manœuvré grâce à un treuil, ce type de porte se déplie vers le sol pour fermer le passage ou s’enroule sur lui-même pour libérer l’ouverture. On l’appelle aussi « porte enroulante »
  3. Une porte « sectionnelle plafond » qui est constituée de panneaux articulés qui se replient et se positionnent sur le plafond pour libérer le passage. Ce type de porte à l’avantage de ne pas consommer d’espace supplémentaire à l’intérieur ou à l’extérieur lors de l’ouverture
  4. Une porte de garage basculante. Ce type de porte bascule sur lui-même pour libérer l’ouverture. 2 systèmes d’ouverture sont possibles, l’un empiétant à moitié sur l’extérieur et l’autre logeant la porte en dessous du plafond à l’aide de rails suspendus

Parmi ces 5 modèles de portes, il faudra choisir celui qui semble le plus pratique et le plus simple à utiliser. Il est à noter que les portes basculantes, sectionnelles plafond ou encore enroulantes ne peuvent être posées et utilisées au quotidien sans un système motorisé.

Si l’on fait le choix de ce type de portes, il faudra ajouter à son budget celui d’un système motorisé pour le fonctionnement de la porte. Par contre, avec une porte à battant ou une porte coulissante, on peut se passer de la motorisation et ouvrir la porte à la main.

Choisir le matériau de sa porte de garage en fonction de ses performances en isolation thermique

Tout comme les portails, les portes de garage peuvent elles aussi être fabriquées en PVC, en fer, en bois ou en alu. Les portes coulissantes et enroulantes sont très généralement réalisées en fer ou en alu. Les modèles à battants, les modèles basculants et sectionnels plafond peuvent, en dehors du fer et de l’alu, être aussi fabriqués en bois ou en PVC.

Le bois dispose de bonnes performances en isolation thermique. Mais il a quelques contraintes, surtout celle d’un entretien régulier à effectuer à la lasure et au vernis au moins une fois par an. Les métaux (fer et alu) ont également de bons résultats sur ce plan.

Le PVC est le seul matériau à ne pas offrir une isolation optimale. Mais dans tous les cas, il faudra penser à rajouter de la mousse de polyuréthane (isolant) à la porte pour qu’elle isole de manière optimale, et il sera indispensable de faire de même pour les murs, le sol et le plafond du garage.

Porte de garage en PVC
Porte de garage en PVC

Quel type de motorisation choisir pour sa porte de garage ?

3 grands modèles de motorisation peuvent être associés à une porte de garage. En premier lieu, on a la motorisation déportée : elle se fixe au plafond et est souvent utilisée pour les portes sectionnelles plafond et les portes basculantes. Le moteur est relié à un câble ou à une courroie qui permet de réaliser la traction de la porte.

En second lieu, on peut opter pour une motorisation intégrée. Celle-ci est directement fixée sur l’ouvrant des portes basculantes ou sectionnelles et fonctionne toujours au moyen d’une chaine, d’un câble ou d’une courroie inséré dans un rail et tiré par le moteur afin d’ouvrir ou de fermer.

Enfin, on peut choisir d’utiliser une motorisation à bras articulés, comme cela se fait pour les portails. Ce système est davantage adapté aux portes à battants et souvent installé hors du garage (sur la façade extérieure de la porte) afin de ne pas occuper de l’espace à l’intérieur de ce dernier.

Accessoires de sécurité pour sa porte de garage

La porte de garage choisie doit absolument répondre à la norme NF EN 13241-1. Les portes relevables doivent être munies d’un système de pare-chute pour empêcher qu’elles ne retombent par accident au moment une personne ou un véhicule est en mouvement au-dessous d’elle.

Il faut aussi un système de détection d’obstacle qui empêche la porte de s’ouvrir s’il y a un obstacle derrière elle à l’intérieur ou à l’extérieur, et enfin, si la porte dispose d’un portillon, il faut un système d’appoint qui bloque son ouverture quand celui-ci est ouvert.

Note : le portillon n’est pas obligatoire. Il s’agit simplement d’une petite ouverture semblable à une porte d’entrée qui est pratiquée dans la porte de garage et qui permet de ne pas l’ouvrir en entier quand on n’a pas besoin de faire sortir le véhicule.

On peut aussi ajouter un lecteur de code ou d’empreintes digitales pour optimiser la sécurité de la porte de garage et y contrôler l’accès.

Prix d’une porte de garage

Les prix varient en fonction du matériau, des dimensions et du format de la porte. Voici donc quelques tarifs estimatifs.

  • Les portes de garage en acier (alliage de fer et de carbone) coutent entre 300 et 600 euros pour un modèle à battant, entre 300 et 3 000 euros pour un modèle basculant et entre 1 800 et 4 000 euros pour une porte sectionnelle plafond
  • Les portes de garage en alu coutent entre 300 et 4 500 euros pour une porte sectionnelle plafond ou une porte enroulante
  • Les portes de garage en bois coutent entre 400 et 3 000 euros, tous les modèles étant confondus
  • Les portes en PVC coutent entre 250 et 3 000 euros, tous les modèles étant confondus

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Note : les portes de bois et de PVC ne sont pas disponibles en modèles enroulant.

Prix de la motorisation et de la pose de la porte d’un garage

Le prix de la motorisation comporte d’une part le prix d’achat du kit de motorisation et d’autre part celui de la pose et de la mise en service de ce dernier. Un kit de motorisation coute en moyenne 250 euros, et il faut y ajouter entre 150 et 250 euros pour la pose. On a donc un budget de 400 à 500 euros pour la motorisation de la porte.

Le prix de la pose de la porte du garage varie en fonction du type de porte à poser. Pour les portes non motorisées et non électriques, il faut prévoir entre 100 et 150 euros. Par contre, s’il s’agit d’une porte électrique associée à un système de sécurité, il faut prévoir entre 250 et 600 euros.

Prix moyen d’une porte de garage pose comprise
4.71 (94.29%) 7 votes