Prix d’un sol en Jonc de mer

Prix d’un sol en Jonc de mer

Découvrez le jonc de mer comme revêtement de sol d'intérieur, son prix, ses caractéristiques, ses avantages et ses inconvénients.

Sol en jonc de mer
Sol en jonc de mer

Le jonc de mer est une plante aquatique qui pousse généralement au bord des rivières d’eau salée, des marécages et des estuaires. Très résistante, on le tisse de manière artisanale pour fabriquer des corbeilles et des meubles de rangement, mais aussi des tapis ou des moquettes.

On peut donc s’en servir comme revêtement de sol dans son logis, car il est écologique, durable et accessible à tous les budgets. Cependant, avant d’opter pour un sol de jonc de mer, il est nécessaire de bien s’informer sur le produit et ses différentes caractéristiques.

Revêtement de sol en jonc de mer : ce qu’il faut savoir

Le revêtement de sol en jonc de mer est 100 % naturel et écologique. Il est très solide et peut tenir de longues années si l’on sait en prendre soin et le conserver.

Toutefois, il présente 2 particularités qu’il est important de prendre en compte.
En premier lieu, le revêtement de sol en jonc de mer n’est pas « doux » sous les pieds nus.

Même lorsqu’il est tissé avec art et finesse, il donne toujours une sensation rude sous les pieds, et tout le monde ne parvient pas à s’y habituer. Il est intéressant, avant d’en installer dans toutes les pièces de la maison, de tester le revêtement en s’offrant d’abord un petit tapis. Si cette particularité ne dérange pas, on peut alors passer une plus grosse commande pour en poser dans tout le logis.

Ensuite, le jonc de mer a une réaction contradictoire vis-à-vis de l’eau. En effet, il a besoin d’être mouillé de temps à autre pour conserver sa souplesse et sa brillance… Mais dans le même temps, l’humidité lui est intolérable et contribue à la prolifération des moisissures. Son entretien est donc délicat, et si l’on n’est pas disposé à le nettoyer convenablement, il est préférable d’opter pour un autre type de revêtement.

Les différentes formes de revêtement de sol en jonc de mer

Les revêtements de sol en jonc de mer sont proposés sous forme de :

  • Tapis (à commander sur mesure ou disponible dans des formats de 200 x 290 cm)
  • Moquettes (vendues sous forme de rouleau de 4 m de largeur)
  • Dalles (disponible dans un format de 50 x 50 cm ou de 100 x 50 cm)

Ces revêtements peuvent être exclusivement tissés en jonc de mer, ou alors associés à d’autres fibres comme le sisal ou le coco. Leur prix varie en fonction du style de tissage, de la finition, de la teinte du produit, etc.

Les différents modèles de tissage du jonc de mer

Le jonc de mer peut être :

  • Natté à 4 fils (modèle classique de tissage du jonc de mer)
  • Tissé en chevron (forme de tissage donnant un rendu plus épais)
  • Tissé à 2 fils (on parle également de tissage panama)
  • Tissé et mélangé à la fibre de maïs

La finition dépend essentiellement du type de tissage. Enfin, pour ce qui est des couleurs, il n’est pas possible de teindre le jonc de mer. Il est souvent d’une couleur verte qui a tendance à jaunir pour donner un aspect « paille » avec le temps, ou alors de couleur ocre (le jonc de mer de montagne qui pousse sur les rives des torrents a une couleur ocre naturelle).

Avantages et inconvénients d’un revêtement de sol en jonc de mer

Les spécialistes de la décoration d’intérieur ne tarissent pas d’éloges envers le jonc de mer. C’est un produit naturel, écologique, durable, résistant… Il a d’excellentes performances en isolation thermique et phonique, et on peut le poser partout en extérieur et en intérieur. Bien qu’il soit délicat de l’entretenir, ce n’est pas non plus très compliqué, et on s’en accommode bien vite.

Son inconvénient majeur est la sensation rude qu’il laisse sous les pieds nus. Il a également une odeur caractéristique qui peut rapidement incommoder, mais celle-ci disparaît après quelques jours d’exposition à l’air libre.

Prix d’achat et de pose d’un sol en jonc de mer

Le jonc de mer coûte entre 7 et 40 euros le mètre carré. Il peut être posé de 2 manières, en pose libre ou en pose collée. Un bon bricoleur peut réaliser la pose libre. Par contre, pour la pose collée, il faut faire appel à un professionnel qui prendra autour de 15 euros par mètre carré.

Poser soi-même un revêtement de sol en jonc de mer

Avant tout, il faut acheter le revêtement de sol en jonc de mer plusieurs jours à l’avance et lui donner le temps de s’acclimater à l’atmosphère de la maison. On peut l’étendre dans une pièce bien aérée durant quelques jours.

Ensuite, on le découpe (ou on détache les dalles) pour les poser à même le sol dans la maison.

En pose libre, il faut simplement appuyer fortement sur le jonc de mer pour que la sous-couche qui est souvent appliquée en dessous du revêtement adhère au sol.

Pour la pose collée, on utilise du ruban adhésif double face que l’on étend sur les bords du revêtement avant de le poser sur le sol. Cette technique de pose est recommandée pour les grandes surfaces à couvrir.

 

Entretien du revêtement de sol en jonc de mer

L’entretien du revêtement de sol en jonc de mer se fait en 3 étapes.

Pour commencer, il faut passer l’aspirateur et une brosse souple au moins 2 fois par semaine. Ensuite, on humidifie sans excès la surface du revêtement pour qu’il conserve sa belle couleur et sa luminosité : cela se fait avec un vaporisateur d’eau claire, ou alors avec une serpillière légèrement mouillée.

Pour finir, il faut l’aérer régulièrement afin d’empêcher le développement des moisissures.

Note : il est possible d’appliquer un traitement anti-incendie au jonc de mer. Pour le faire, on peut se renseigner auprès de la boutique de vente ou alors du professionnel en charge de la pose. Cette précaution peut s’avérer utile si l’on doit poser le revêtement dans une pièce où il est susceptible de prendre feu (près d’un foyer de bois ou de la cheminée), où s’il y a des fumeurs dans la maison.

Prix d’un sol en Jonc de mer
4.86 (97.14%) 7 votes