Sol en Lino : prix au m2 et techniques de pose

Sol en Lino : prix au m2 et techniques de pose

Linoleum : combien ça coûte au mètre carré ? Découvrez les tarifs pratiqués par les professionnels pour la pose d'un lino et obtenez gratuitement un devis pose lino.

Lino Forbo
Linoleum Forbo

Le linoléum ou lino est un revêtement de sol utilisé et connu depuis déjà près de 150 ans. C’est un produit haut de gamme qui a de nombreux avantages, en particulier celui d’être quasiment inusable.

On peut le mettre dans toutes les pièces de la maison : salle à manger, cuisine, chambres, salles de bain… Il est également facile d’entretien, et on peut s’en procurer à partir de 10 euros le mètre carré.

Le linoléum ou lino : présentation et caractéristiques principales

Le linoléum a été inventé en 1860 par l’écossais Frederick Walton. Destiné à être posé sur le sol, il se présente sous la forme de lamelles de 4 mètres de largeur au plus ou de rouleaux.

Pour l’obtenir, on mélange suivant un procédé industriel complexe de l’huile de lin (d’où le nom du produit) avec diverses résines (poudre de bois, poudre de liège, cauri, colophane, etc.).

On peut ensuite ajouter au composé ultrarésistant ainsi obtenu des pigments pour avoir différentes couleurs, puis se servir de divers accessoires pour réaliser les finitions. On peut donc trouver dans les commerces des linos imitation bois, des linos imitation carrelage, des linos imitation ciment, etc.

Les différents types de linoléum

Il existe 2 types de linoléum : le linoléum traditionnel et naturel, et le linoléum dit classique.

Le linoléum traditionnel est celui obtenu par le mélange de composés 100% naturels avec de l’huile de lin. Par contre, le linoléum classique est obtenu en répandant l’huile de lin sur un film de polyester.

Les 2 types de linoléum ont quasiment les mêmes propriétés et les mêmes avantages. La différence essentielle se situe au niveau du prix (le linoléum naturel coûte plus cher que le linoléum classique).

Note : un 3e composé, le balatum, est souvent assimilé au lino. Mais il s’agit en réalité de carton enduit de bitume. Il est moins écologique que le lino, et il n’est pas trop hygiénique non plus. Son seul avantage est son coût qui est moins élevé que celui des 2 autres types de lino.

Caractéristiques principales du lino

Le lino est un revêtement de sol doux et souple comme la moquette. Il est hyper résistant, très solide et peut tenir plusieurs décennies s’il est bien entretenu et conservé.

Il a la particularité d’être un bactéricide naturel, ce qui signifie que sa présence dans une pièce limite considérablement la prolifération des microbes.

C’est le revêtement idéal pour la chambre des enfants, l’aire de jeux, la cuisine, la salle de bains… Il est imperméable, hygiénique et facile à entretenir.

linoleum
Linoleum dans une chambre d’enfant

Techniques de pose du lino

Selon le modèle de feuilles de lino qui leur est présenté, les professionnels utilisent l’une des techniques de pose suivantes :

  • La pose simple avec colle (on parle de « posé-collé »)
  • La pose sans colle par système « clic » (c’est la même technique qui est employée lorsqu’on veut poser des parquets flottants)
  • La pose avec soudure

Les 2 premières méthodes de pose peuvent être utilisées pour poser des dalles ou des lames de lino. Par contre, la troisième méthode est exclusivement réservée pour la pose de lés de lino.

Prix d’achat au mètre carré du lino

Le lino classique (qui contient du polyester) coûte entre 10 et 60 euros le mètre carré.

Par contre, le lino 100 % naturel revient plus cher et coûte entre 15 et 100 euros le mètre carré.

Le balatum est actuellement très rare dans les magasins spécialisés, mais on peut encore trouver, si on le souhaite vraiment, des modèles d’occasion sur internet. Il faut prévoir entre 5 et 30 euros pour en acheter un mètre carré.

Fournitures nécessaires à la pose du lino

Les professionnels ne déposent pas le lino directement sur le plancher. Afin de ne pas abîmer ce dernier avec la colle, ou de le préserver de toute dégradation due à la pose du lino, ils étendent entre le lino et le plancher un film protecteur appelé sous-couche.

Cette sous-couche coûte entre 12 et 60 euros le rouleau de 15 mètres carrés, ce qui revient à un tarif de 0,8 à 4 euros le mètre carré.

Ensuite, dans le cas où il est nécessaire d’utiliser de la colle, il faut prévoir un budget de 7 à 10 euros le kilogramme.

Pour une pose professionnelle, un ouvrier prendra ensuite 15 à 20 euros le mètre carré.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Coût de revient l’achat et la pose d’un revêtement de sol en lino

Pour du lino classique, il faut prendre en compte :

  • Une somme de 10 à 60 euros le mètre carré pour le matériel
  • Une sous-couche de 0,8 à 4 euros le mètre carré
  • Une main-d’œuvre de 15 à 20 euros le mètre carré
  • Un forfait de 100 euros pour la colle si besoin est

Il faut donc prévoir 26 à 84 euros par m2 en moyenne pour la pose de lino classique (on ajoutera la colle ensuite si elle est indispensable).

Pour du lino traditionnel, sur la même base de calcul, un coût minimum de 31 à 124 euros le mètre carré hors-taxes sans la colle.

Peut-on poser soi-même son revêtement de lino ?

Il suffit d’avoir quelques notions de bricolage et d’être habile de ses mains pour pouvoir poser convenablement le lino sur son plancher.

Pour se simplifier la tâche, on peut acheter des lames ou des dalles autocollantes de lino : ainsi, il n’y a plus de colle à appliquer, il suffira juste de juxtaposer les lames ou les dalles de lino les unes à côté des autres.

Comment entretenir son sol de lino ?

Un nettoyage à la serpillière et à l’eau savonneuse est amplement suffisant pour rendre au lino sa propreté.

Il faut à tout prix éviter de le cirer, car la cire risque de s’infiltrer dans le lino et de ternir sa couleur d’origine à long terme.

Il est vrai que les revêtements de lino sont en général soumis à un traitement anti tâche, mais il est préférable de ne pas mettre directement sur le lino des plats chauds ou un fer à repasser par exemple : les objets chauds y laissent des tâches indélébiles.

S’il arrive malgré tout que le lino soit tâché (tâches laissées par des meubles par exemple), on peut les enlever avec un simple gommage.

Si celui-ci n’est pas efficace, il vaut mieux demander conseil à un professionnel ou alors changer de lino. L’utilisation de produits chimiques agressifs peut sérieusement endommager le revêtement.

Le lino présente-t-il des inconvénients ?

A priori, un revêtement de sol en lino ne présente pas d’inconvénients. Cependant, il ne s’agit pas d’un produit indestructible comme le bois massif ou le carrelage.

Contrairement à ces 2 types de revêtements, il ne sert pas de plancher définitif. On l’emploie surtout pour son côté pratique et sa facilité de pose, et selon ses moyens, on le change tous les 10 ou 20 ans au maximum.

Conseils pratiques : comment choisir son revêtement lino à l’achat

A l’achat, il faut vérifier que le lino qu’on achète porte un label environnemental s’il s’agit du lino naturel.

Ensuite, s’il est indispensable d’utiliser de la colle, il faut aussi prendre une colle « verte » (certifiée respectueuse de l’environnement).

Par ailleurs, il faut à tout prix éviter d’acheter du lino à un prix trop bas. La qualité de ces produits d’entrée de gamme est parfois douteuse, et il est recommandé d’être vigilant et de comparer les tarifs proposés par plusieurs boutiques avant de se décider.

Sol en Lino : prix au m2 et techniques de pose
4.33 (86.67%) 9 votes