Maison toit plat : budget à prévoir pour la réalisation d’une toiture...

Maison toit plat : budget à prévoir pour la réalisation d’une toiture plate

Tout savoir sur la réalisation d'une toiture plate pour sa maison. Prix moyen, avantages et inconvénients du toit plat accessible ou non.

Maison toit plat
Maison toit plat

Les toitures plates sont originales et très esthétiques. Longtemps réservées aux bâtiments d’entreprise et aux immeubles, elles sont de plus en plus prisées dans l’habitat individuel et contemporain.

Il faut dire qu’elles présentent de nombreux avantages, notamment celui d’offrir un espace supplémentaire qu’on peut facilement aménager et utiliser.

En outre, leur prix moyen d’achat et de pose n’est pas élevé : on peut avoir un toit plat d’excellente qualité dès 70 euros le mètre carré.

Le toit plat : description et caractéristiques générales

Le toit plat, qu’on appelle encore toiture plate ou toiture-terrasse, est un toit de logement qui présente une surface plane. Il se distingue très nettement des toitures inclinées qui ont une pente de plus de 15° sur une ou plusieurs de leurs faces.

Les matériaux de fabrication du toit plat

Un toit plat peut être fabriqué en bois, en béton cellulaire, en béton armé ou en acier. Le choix du matériau doit être fait en fonction de 3 critères qui sont :

  • L’usage final du toit plat (toit accessible ou non)
  • La charge que doit supporter le toit plat
  • L’allure générale que l’on souhaite donner à sa maison et le style architectural de la zone de résidence

Note : il n’est pas nécessaire d’avoir une autorisation spéciale pour construire un toit plat, mais il est obligatoire d’informer les autorités municipales. En outre, l’option du toit plat peut être interdite dans certaines régions parce que le style architectural d’origine de ces départements fait partie du patrimoine socio-culturel de France.

Il est donc préférable d’effectuer une petite enquête à ce sujet avant de lancer les travaux de réalisation de la toiture.

Les différents types de toit plat

Il existe 2 variantes de toit plat : le toit plat non accessible et le toit plat accessible. Le toit plat non accessible est généralement constitué d’une dalle simple de béton. Il sert surtout à assurer la sécurité des personnes habitant dans le logis et à les protéger des intempéries.

Maison toit plat non accessible
Maison toit plat non accessible

On peut aussi l’adapter pour y installer des panneaux solaires photovoltaïques et répondre ainsi à ses besoins en énergie électrique.

Par contre, le toit plat accessible peut être un toit de bois, de béton ou d’acier. Il peut être aménagé en jardin (toiture végétalisée), en terrasse (toit-terrasse), en espace de jeux, etc.

La toiture végétalisée est particulièrement avantageuse parce qu’elle permet de profiter d’une excellente isolation thermique et phonique dans le logement qui se trouve au-dessous d’elle.

Caractéristiques générales d’un toit plat

Dans la pratique, un toit plat n’est jamais totalement plan. Il est légèrement bombé, sa pente se situant entre 1 et 5°. Il faut noter également que pour des soucis d’étanchéité, des orifices d’évacuation de l’eau de pluie sont creusés et installés de part et d’autre du toit.

Par ailleurs, dans le cas particulier d’un toit plat accessible ou d’un toit plat donnant sur un vide, il est recommandé d’ériger un garde-corps (une clôture) de 1 à 1,10 m. Si l’on choisit un garde-corps à barreaux, ces derniers doivent être posés à la verticale et espacés de 11 cm au maximum pour éviter que les enfants ne passent au travers ou ne tombent.

Note : Le vide désigne un espace libre d’une profondeur de 1 m au minimum. Si le toit plat donne sur un vide (cas des maisons situées sur une côte ou en montagne), il est exigé d’ériger un garde-corps. Ce dernier peut être en béton, en bois, en acier… On le construit souvent dans le même matériau que celui du toit plat.

Prix et technique de réalisation d’un toit plat

Tout dépend de l’usage final du toit plat à installer et du matériau à utiliser. Mais dans tous les cas, la pose d’un toit plat est à confier à un professionnel. Il s’agit d’une opération délicate qui exige un réel savoir-faire et une expertise que seuls des ouvriers qualifiés peuvent déployer.

Prix moyen d’un toit plat

Toutes catégories et tous matériaux confondus, l’achat d’un toit plat coûte entre 70 et 110 euros le mètre carré, la main d’œuvre étant comprise. Il faut ensuite ajouter à cette dépense 15 euros par mètre carré pour le revêtement d’étanchéité et 15 euros par litre pour la primaire d’accrochage. En définitive, le budget moyen de réalisation d’un toit plat se situe autour 150 euros le mètre carré.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Note : Ce tarif est valable pour un toit plat végétalisé, un toit-terrasse ou un toit plat simple non accessible. Dans le cas d’un toit plat devant servir de support à des panneaux photovoltaïques, il faut effectuer un investissement de 15 000 euros pour environ 20 m2 de surface.

Technique de réalisation du toit plat

Le calcul des charges doit être le premier réflexe de tout professionnel qui souhaite ériger un toit plat. Il sert à vérifier 2 données fondamentales. En premier lieu, le professionnel vérifie que les fondations du logement peuvent supporter la charge du toit plat qui sera installé dessus.

Ensuite, il s’assure que le toit plat choisi dispose des caractéristiques requises pour ne pas s’effondrer sous le poids des charges ponctuelles qu’il devra supporter. Si ces calculs sont satisfaisants, l’artisan peut alors passer à la mise en œuvre.

  1. 1ère étape : l’édification de la charpente
    Les professionnels ont une préférence pour les charpentes en béton ou en acier. Mais on peut également en avoir en bois massif que l’on traite avec un produit hydrofuge. C’est elle qui va servir de support à la dalle ou au plancher qui va constituer la toiture plate.
  2. 2e étape : la pente de la toiture plate
    Une fois la charpente prête, on peut passer à la pose de la toiture en respectant évidemment les normes relatives à l’inclinaison de la pente. Le toit plat peut être composé de plusieurs plaques à assembler les unes près des autres (bois ouvré, dalles de béton) ou d’un seul bloc.
  3. 3e étape : le pare-vapeur et l’isolation
    Le pare-vapeur est un accessoire essentiel pour garantir l’étanchéité de la toiture. Il est posé immédiatement par-dessus la toiture plate.

    Vient ensuite l’isolant qui peut être de la laine de roche ou de verre que l’on étend sur l’ensemble.Un dernier traitement d’étanchéité peut être appliqué après cela.Il peut s’agir d’étendre une couche de bitume ou d’un produit dérivé. On installe et on vérifie ensuite l’efficacité des bouches d’évacuation de l’eau de pluie et du dispositif de drainage tout entier.

  4. 4e étape : la pose des garde-corps
    Les garde-corps sont posés en dernière position, lorsque le toit est fin prêt. Selon le type de garde-corps choisi, l’ouvrier devra effectuer de gros travaux de maçonnerie ou de menuiserie, ou alors effectuer le montage d’un kit pré fabriqué.

Synthèse sur les toits plats : l’essentiel à retenir

Les toits plats sont une forme de toiture à portée de prix pour tous, car leur coût de revient moyen n’est que de 150 euros le mètre carré toutes charges comprises.

Ils sont esthétiques, chics et permettent de disposer d’un espace supplémentaire à l’air libre en toute sécurité.

On peut en faire de multiples usages, notamment créer un puits de lumière, installer un jardin ou une terrasse de réception, installer des panneaux solaires ou un terrain de jeux.

Ils s’adaptent sans difficulté à tous les types de logements et présentent des avantages en matière d’isolation thermique et phonique… Et en plus, ils ne sont pas difficiles à entretenir. En dehors de certaines toitures végétalisées qu’il faut arroser, les toits plats n’ont pas besoin d’être entretenus quotidiennement.

Mais attention toutefois à surveiller l’étanchéité du toit plat. Les eaux de pluie doivent correctement être évacuées, et le toit ne doit en aucun cas laisser couler des filets d’eau dans le logement. Le contrôle d’étanchéité doit être effectué 3 à 4 fois par an afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Maison toit plat : budget à prévoir pour la réalisation d’une toiture plate
4.43 (88.57%) 14 votes