Entretien d’une charpente de bois : prix d’un traitement anti parasitaire préventif...

Entretien d’une charpente de bois : prix d’un traitement anti parasitaire préventif ou curatif

Dans le cadre de l'entretien d'une charpente, il convient d'effectuer régulièrement un contrôle sur l'état de celle-ci. Découvrez les tarifs des professionnels des traitements anti parasitaires pour les charpentes de bois.

Charpente de bois
Charpente de bois

Les charpentes de bois sont résistantes et durables, mais elles peuvent être attaquées par des champignons et des insectes xylophages.

Ces parasites creusent des galeries dans le bois et provoquent à long terme l’effondrement de la charpente ou son affaissement. Pour éviter que de tels dégâts se produisent, il est recommandé de traiter à titre préventif sa charpente de bois au moins une fois tous les 10 ans.

Mais s’il advient que celle-ci soit attaquée avant la date de traitement prévu, on applique le plus vite possible un traitement curatif dont l’ampleur dépend du degré d’infestation.

Comment reconnaître que sa charpente de bois est infestée de parasites ?

Une charpente de bois attaquée perd de sa couleur et de sa résistance. Le bois prend un aspect grisâtre, jaunâtre ou brun selon le type de parasite qui le ronge.

On remarque également des trous dans la texture du bois, ainsi que de la sciure qui se dépose un peu partout. Le bois peut devenir extrêmement léger et avoir un aspect cotonneux.

Malheureusement, les signes d’alarme apparaissent souvent trop tard, car les parasites peuvent proliférer pendant des années dans une charpente sans que l’on constate leur présence. La meilleure méthode pour en venir à bout reste la prévention.

Quels sont les parasites qui attaquent souvent les charpentes de bois ?

Il existe 2 grandes catégories de parasites, les champignons (ou moisissures) et les insectes.

Dans la catégorie des champignons, on retrouve essentiellement le mérule, le coniophore des caves, le lenzite des poutres et le polyphore des caves.

Ces champignons laissent des traces de couleurs diverses (jaune, blanche, brune ou grise) qui permettent de reconnaître leur présence. C’est également leur action nuisible qui donne au bois un aspect cotonneux.

Les insectes et les larves xylophages creusent quant à eux des cavités dans le bois. Celles-ci peuvent être visibles à l’œil nu ou non, mais en général, leur activité est dénoncée par la présence des sciures.

Insecte xylophage
Insecte xylophage

Les plus fréquents sont les termites, les vrillettes, les capricornes des maisons et le lyctus.

Prévenir l’attaque des parasites : nettoyer et entretenir sa charpente

La première étape de la prévention consiste à nettoyer et à entretenir sa charpente. Il faut régulièrement enlever la poussière, ventiler la charpente et éviter toute infiltration d’eau.

Toute trace d’humidité doit donner lieu à une inspection complète de la structure de la charpente et de la toiture. Pour une meilleure protection, il faut également éviter d’entreposer du bois directement sous la charpente, et il faut également éloigner d’elle tous les objets en cellulose.

Les charpentes neuves qui ont été conçues avec du bois certifié EN 335-1, 2 ou 3 sont protégées pour 10 ans. Passé ce délai, il faut absolument renouveler leur traitement préventif.

Note : certains insectes parasites sont attirés par la présence de petits trous dans le bois. Il est donc indiqué, pour les dissuader d’attaquer le bois, de choisir des poutres et des poutrelles de bois homogène, si possible sans aucune éraflure et sans aucun trou.

Le traitement préventif de sa charpente de bois

Le traitement préventif n’est pas très compliqué à réaliser. Des kits de traitement sont vendus dans les commerces, et si la charpente n’est pas infestée, on peut s’occuper soi-même de l’application.

2 produits sont à appliquer au bois, un insecticide et un fongicide. Il faut forer dans le bois un trou dont la profondeur correspond au 2/3 de l’épaisseur du bois.

L’insecticide est ensuite injecté dans le bois de la charpente au moyen d’un entonnoir. Il est essentiel d’en mettre autant que possible, jusqu’à ce que le bois arrête d’en absorber. Les vis qui serviront à boucher les trous devront être trempées dans le produit antiparasite.

Ensuite, le fongicide devra être pulvérisé sur toute la charpente. Pour faciliter le séchage, la charpente devra être bien ventilée. Il faut un minimum de 72 heures pour que l’absorption soit complète, et pour que la charpente soit totalement sèche.

Note : Il est bien possible que le produit de traitement proposé soit à double action (à la fois fongicide et insecticide). Dans ce cas, c’est le même produit qu’on injecte dans le bois et qu’on pulvérise ensuite pour protéger la charpente. Pour terminer, on peut appliquer une couche de vernis sur le bois après que le produit de traitement ait séché.

Le traitement curatif de la charpente de bois : demander un devis gratuit auprès d’un professionnel

Si les poutres de la charpente sont friables par endroits, et si des signes apparents d’infestation sont visibles, il vaut mieux faire appel à un professionnel.

Celui-ci fera un diagnostic gratuit qui permettra de connaître :

  1. Le type de parasites qui a attaqué la charpente (champignons ou insectes xylophages)
  2. Le degré d’infestation de la charpente (partielle ou totale)
  3. Le traitement qu’il faut appliquer à la charpente

Le professionnel précisera également s’il est indispensable de réparer la charpente en changeant des poutres et des poutrelles ou en la renforçant par endroits.

Il est rare d’avoir à la changer entièrement, mais cette solution est envisageable quand la charpente est au bord de l’effondrement.

Application des produits de traitement de la charpente de bois

Le traitement curatif consiste aussi en la pulvérisation et en l’injection des produits de traitement sur le bois.

Pour un traitement curatif, la pulvérisation n’est applicable que dans le cas où l’infestation ne dépasse pas les 80 cm². Au-delà, il faudra absolument injecter le produit antiparasite dans le bois.

Mais avant, le professionnel va effectuer des travaux de préparation, comme :

  • La recherche et la suppression de toute source d’humidité
  • La mise en place d’une bonne ventilation (ouverture des fenêtres)

Il se chargera également d’enlever et de changer toutes les pièces de bois défectueuses, de brûler les murs et les maçonneries au chalumeau pour détruire toutes les larves d’insectes.

Les déchets de bois et les poutres endommagés doivent également être brûlés entièrement pour éviter que les parasites n’en réchappent et ne ré-infestent la charpente.

Note : le traitement doit également être appliqué dans un périmètre d’un mètre autour de la zone de charpente infestée.

Combien coûte le traitement d’une charpente de bois ?

Le budget moyen de traitement d’une charpente de bois (à titre curatif) est de 2 500 euros.

Ce montant peut augmenter jusqu’à 3 500, voire 5 000 euros si l’infestation est importante ou si le parasite en cause se trouve être le mérule.

Par contre, les traitements à titre préventif coûtent un peu moins, dans une fourchette de 1 000 à 2 500 euros.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Conseils pratiques

Il vaut mieux ne pas attendre que la période réglementaire de 10 ans s’écoule avant de s’inquiéter de l’état de sa charpente.

Il est important d’inspecter sa charpente aussi souvent que possible : cela permettra de détecter au plus tôt la présence des parasites et d’intervenir avant que toute la charpente ne soit atteinte.

Il est également bon d’appliquer un traitement préventif tous les 5 ou 10 ans. Les infiltrations d’eau et les traces d’humidité doivent être éradiquées dès leur apparition pour empêcher l’installation des champignons.

Un nettoyage régulier de la charpente et l’application périodique d’un vernis peuvent aussi aider à dissuader les parasites de s’y installer. Enfin, il est également bien d’aérer régulièrement la charpente.

Même s’il s’agit de combles aménagés, vider les lieux de temps à autre pour permettre à l’air de circuler librement est essentiel.

Entretien d’une charpente de bois : prix d’un traitement anti parasitaire préventif ou curatif
4.5 (90%) 18 votes