Prix d’une surélévation de toiture : agrandir en aménageant les combles

Prix d’une surélévation de toiture : agrandir en aménageant les combles

Que faut il savoir avant d'effectuer la surélévation de sa toiture : réglementation et prix moyen d'une surélévation de toiture.

Surélévation d'une toiture et combles aménagés
Surélévation d'une toiture et combles aménagés

La surélévation de toiture permet d’agrandir une maison en hauteur, sans modifier la surface que celle-ci occupe au sol.

Toutefois, elle n’est pas adaptée à tous les milieux et à tous les types de logements. Une étude de faisabilité est souvent recommandée avant le démarrage des travaux, et dans la majorité des cas, les travaux sont dirigés par un architecte.

Quand peut-on avoir recours à la surélévation de toiture ?

La surélévation de toiture est une méthode d’agrandissement de logement au même titre que l’extension.

Cependant, elle est davantage utilisée dans les cas où il est impossible d’effectuer une extension au sol ou de modifier la pente du toit du logement initial.

Dans la pratique, c’est en consultant le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et en se renseignant sur le Plan d’Occupation des Sols (POS) qu’on pourra :

  • Déterminer le style d’habitation qu’il est permis de construire dans sa ville ou dans sa région
  • Retrouver la valeur du Coefficient d’Occupation des Sols (COS)
  • Identifier les différentes contraintes liées à l’obtention d’un permis de construire

Si la maison de départ occupe déjà l’espace défini par le COS, il ne sera plus possible d’obtenir une autorisation de construire pour installer une extension au sol.

Par contre, on pourra effectuer une extension en hauteur, donc une surélévation, tout en respectant les critères imposés par le PLU de la localité ou de la région.

En outre, il ne faut pas oublier qu’il sera indispensable de confier les travaux à un architecte si la surface totale du logement final est supérieure à 170 m2.

Note : Pour rappel, le COS permet de calculer la surface de terrain que le logement peut occuper au sein de la propriété. S’il est de 20 % pour un terrain de 400 m2, la maison aura une superficie au sol de 80 m2 au maximum.

Surélévation de toiture pour aménager des combles ou pour construire un nouvel étage

Procéder à une surélévation de toiture signifie que l’on souhaite aménager ses combles, ou alors qu’on veut ajouter au moins un étage supplémentaire à son logement.

Si la pente du toit initial est inférieure à 30°, il ne sera probablement pas possible de la modifier. Dans ce cas, la surélévation de toiture consiste à élever les murs pour obtenir plus d’espace, et à installer un étage supplémentaire.

Par contre, si la pente du toit est supérieure à 30°, ou alors peut être modifiée, on peut procéder à une surélévation dans le but d’avoir de plus grandes façades et une plus grande hauteur sous-plafond.

On pourra ensuite aménager les combles selon ses préférences et ses besoins.

Contraintes liées à la surélévation de toiture

Une surélévation de toiture ne peut avoir lieu sans qu’on enlève la toiture du logement qui se trouve en dessous d’elle.

Ainsi, il sera probablement nécessaire de se déplacer durant la période des travaux pour ne pas être dérangé par les va-et-vient des ouvriers, et pour ne pas les gêner non plus.

Par ailleurs, il faudra probablement agrandir les murs ou remodeler la charpente de la maison de sorte à disposer de combles à aménager.

L’ajout de ces différents matériaux implique de nouvelles charges, et il n’est pas toujours garanti que les fondations de départ puissent les supporter sans problèmes.

Pour pallier cette difficulté, les architectes et les professionnels de la surélévation optent d’office pour une structure en bois ou en ossature bois.

Le bois est 5 fois moins lourd que le béton, il est résistant, facile à mettre en place, et surtout, il s’adapte à tous les types de murs.

Matériaux pouvant servir pour une surélévation de toiture

Comme indiqué précédemment, le bois est le matériau privilégié des surélévations de toiture, car il est facile à poser et permet d’avoir un chantier propre et sec.

Mais quand la structure initiale du logis le permet, on peut également se servir du béton pour les façades et le plancher de l’étage supérieur.

La charpente peut quant à elle être en bois, en béton ou en métal, et la toiture sera selon les contraintes d’urbanisme en tuiles, en zinc, en ardoise, etc.

Prix d’une surélévation de toiture

La surélévation de toiture en ossature bois est moins chère : elle coute généralement entre 1 000 et 2 000 euros le mètre carré.

Tout dépend du style d’aménagement voulu par le propriétaire et de la surface à surélever… Car on peut procéder à une surélévation partielle (au-dessus du garage uniquement), ou à une surélévation totale, soit sur toute la surface de la toiture.

Plus la surface à surélever sera importante, plus le professionnel révisera à la baisse sa tarification au mètre carré.

Pour une surélévation de toiture en béton, il faut compter parfois plus de 2 000 euros le mètre carré.

En outre, il ne faut pas oublier d’ajouter les honoraires de l’architecte, le prix des équipements électroménagers, le prix du mobilier, et enfin celui des finitions intérieures et extérieures… Tous ces éléments contribuent à augmenter le tarif global des travaux.

Note : il est conseillé de demander différents devis de surélévation de toiture et de les comparer les uns aux autres afin de trouver une offre pas chère et avantageuse.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Conseils pratiques

Une surélévation de toiture complète dure en moyenne 45 jours. Pour une meilleure réussite des travaux, il est préférable d’effectuer la surélévation pendant l’été afin que les intempéries ne viennent les interrompre.

Si l’on choisit plutôt de demeurer sur place, il faudra également adopter quelques mesures de sécurité :

  • Eviter de se promener sans casque sous la portion de toiture qui est en train d’être réaménagée
  • Eviter de circuler dans les parties de la maison qui sont désormais à ciel ouvert
  • Eloigner les enfants des échelles, escabeaux et tout autre accessoire de chantier qui pourraient leur être préjudiciables

Ce qu’il faut retenir à propos de la surélévation de toiture

En résumé, on retient que la surélévation de toiture permet à la maison de gagner de l’espace en hauteur pour l’aménagement de nouvelles pièces à vivre.

Il est essentiel de demander un permis de construire pour la réaliser, et surtout de tenir compte dans son projet des contraintes imposées par le PLU.

On peut par la suite choisir d’effectuer une surélévation totale ou partielle, selon qu’on veuille disposer de quelques combles aménagés ou d’un étage complet avec plusieurs pièces.

Généralement bâtie en bois, la surélévation de toiture coute entre 1 000 et 2 000 euros le mètre carré, voire plus si elle est réalisée en béton, ou si le plan de construction est complexe.

Un architecte devra suivre le déroulement des travaux et donner son accord quant à sa faisabilité en effectuant une étude technique avant le lancement du chantier.

Prix d’une surélévation de toiture : agrandir en aménageant les combles
4.5 (90%) 8 votes