Décaisser un terrain : c’est quoi et combien ça coûte ?

Décaisser un terrain : c’est quoi et combien ça coûte ?

Pour quoi faut il décaisser un terrain ? Tout savoir sur le décaissement, cette opération obligatoire avant de construire ainsi que le prix moyen pour décaisser.

Travaux de décaissement de terrain
Travaux de décaissement de terrain

Le décaissement de terrain, qu’on appelle également décapage, consiste à enlever la couche de terre supérieure d’un terrain en vue de l’aplanir et de le rendre plus stable.

On l’effectue généralement au cours des travaux de terrassement pour préparer un terrain à bâtir, mais on peut aussi y procéder quand on veut installer une allée de dalles, une piscine, une terrasse, un terrain de pétanque, etc.

Le décaissement est-il obligatoire ?

Les travaux de décaissement sont obligatoires pour tout terrain à bâtir. En effet, la couche de terre supérieure des terrains est souvent occupée par des végétaux dont les racines peuvent s’étendre sur une profondeur de 20 à 40 cm, voire plus.

De ce fait, cette couche de terre est souvent instable, et elle peut vite s’affaisser et provoquer des irrégularités si l’on élève un quelconque édifice directement dessus.

Par contre, l’ampleur et la profondeur du décaissement à réaliser vont dépendre de la nature du terrain concerné et de celle de l’édifice à installer.

À titre d’exemple, on n’effectuera pas le même type de décaissement pour installer une piscine que dans le cas d’un immeuble à 5 étages.

C’est la raison pour laquelle il est conseillé d’effectuer avant tout une étude de sol, puis de confier la conception et la réalisation de son projet de construction à un architecte ou à un ingénieur.

Travaux de décaissement : les obligations légales du propriétaire de terrain

Le propriétaire du terrain à décaisser doit demander un permis de construire auprès des autorités communales de sa localité avant d’engager les travaux.

Il doit également informer ses voisins et obtenir leur autorisation pour les travaux s’ils partagent un mur mitoyen, et dans le cas d’une copropriété, il lui faudra l’accord de ses copropriétaires.

Enfin, il a aussi l’obligation d’inclure dans son budget des travaux la réalisation d’un mur de soutènement si les travaux sont susceptibles de provoquer un glissement de terrain au niveau des terrains limitrophes.

Les travaux de décaissement ne pourront commencer que lorsque la mairie aura donné son approbation.

En outre, il ne faut pas oublier que procéder à des travaux de modification de son terrain peut être assujetti au paiement de certaines taxes locales, en particulier la taxe d’équipement et la taxe d’aménagement.

Pour ne pas être surpris, il vaut mieux se rapprocher de la mairie des services d’aménagement urbain de la mairie ou de la préfecture afin d’obtenir toutes les informations pratiques nécessaires à l’établissement d’un projet correct des travaux.

On peut également, dans la mesure de ses moyens, confier la constitution de son dossier et les démarches de demande d’autorisation à l’architecte ou à l’ingénieur en charge des travaux.

Combien coutent les travaux de décaissement d’un terrain ?

Le cout des travaux de décaissement d’un terrain varie en fonction de la profondeur de ce dernier, de la nature du sol à décaisser et du type de projet.

Le tarif moyen de base se situe autour de 2,5 euros le mètre carré hors taxe pour un décaissement brut, c’est-à-dire pour lequel il n’est pas nécessaire d’évacuer la couche de terre enlevée.

Mais dans le cas où il faudra enlever à la fois la couche de terre déplacée et les déchets, le prix du décaissement peut doubler, voire tripler en fonction de la quantité de matière à évacuer.

Note : la couche de terre qui est enlevée au cours du décaissement est souvent répartie autour de la maison à la fin des travaux de construction, ou alors utilisée pour la réalisation d’un jardin ou d’un potager. Mais s’il est obligatoire de la déplacer par manque de place, cette tâche supplémentaire augmente systématiquement le cout de revient global des travaux de décaissement.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Comment faire pour procéder à moindre cout au décaissement de son terrain ?

On peut procéder soi-même aux travaux de décaissement de son terrain si l’on veut installer une petite allée ou une petite terrasse, de sorte que la surface de terre à retourner ne dépasse pas les 20 m2 sans être trop profonde.

On économise ainsi directement sur le cout de la main-d’œuvre et on peut se servir d’une pelle pour le faire. Si nécessaire, on louera ensuite un moyen de transport pour évacuer les déchets et la quantité de terre dont on ne pourra pas se servir.

Mais si le projet de construction qui justifie le décaissement de terrain est dense, il vaut mieux faire appel à un professionnel et lui déléguer la totalité des travaux.

Un contrat de décaissement isolé peut revenir plus cher que si cette étape de terrassement est comprise dans une offre globale de services. On peut également penser qu’on pourrait simplement louer une pelleteuse pour le faire, mais la location d’un tel engin coute au minimum 100 à 150 euros la journée, sans compter les risques auxquels on s’expose en manipulant sans expérience un engin lourd…

En somme, il est préférable de demander plusieurs devis (c’est totalement gratuit), puis de comparer les offres afin d’en trouver une qui soit abordable et qui propose un bon rapport qualité/prix.

Enfin, dans la mesure du possible, il faudra réutiliser la terre déplacée pour ne pas grossir son budget de décaissement avec les frais d’évacuation.

Conseils pratiques : à quel moment effectuer des travaux de décaissement de terrain

Les travaux de décaissement (et par extension de terrassement) sont plus faciles à effectuer quand la terre est sèche ou gelée.

On conseille donc dans les régions froides (dans les zones montagneuses par exemple) de procéder à ces travaux quand la terre est gelée. Dans les régions pour lesquelles la température est plus douce, on attendra l’été, quand la terre est bien sèche.

En outre, les terrassiers sont des professionnels très sollicités, et leur agenda de travail est souvent chargé. Si l’on veut obtenir des travaux de qualité à bon prix, il est recommandé de ne pas attendre la dernière minute pour les contacter. Il faut le faire le plus tôt possible, en général quelques semaines ou même quelques mois à l’avance.

Que retenir au sujet des travaux de décaissement ?

Les travaux de décaissement sont des travaux indispensables pour aplanir un terrain et le préparer à servir de support à une construction.

Ils sont règlementés par la loi, et il est obligatoire d’avoir l’accord de la mairie, de son voisinage et/ou de ses copropriétaires avant de pouvoir les effectuer.

Un budget moyen de 2,5 euros par mètre carré hors taxes est nécessaire pour les réaliser, mais on peut être contraint de dépenser plus si la terre décaissée n’est pas réutilisable, ou s’il est indispensable de décaisser une surface importante de terre.

Pour de meilleurs résultats, il faut toujours confier les travaux à un terrassier professionnel et au besoin faire suivre son chantier par un architecte.

Décaisser un terrain : c’est quoi et combien ça coûte ?
4.78 (95.56%) 9 votes