Piscine maçonnée : quel budget prévoir pour une piscine en béton

Tout savoir sur les piscines maçonnées en béton : techniques de réalisation, prix moyen, avantages et inconvénients.

piscine béton maconnée

La piscine, qu’elle soit de forme ronde, rectangle, hors sol, ovale ou semi-enterrée, fait partie intégrante d’une maison. Souvent construite pour jouer un rôle décoratif, cet élément permet également aux habitants de passer de bons moments en été.

Mais pour qu’il puisse assurer correctement ces fonctions, sa structure doit être choisie et réalisée avec soin. On pourra alors obtenir une belle piscine maçonnée autour de laquelle faire des barbecues.

Qu’est-ce qu’une piscine maçonnée ?

Exclusivement réservée à des professionnels, la construction d’une piscine maçonnée peut prendre entre 5 et plus de 12 semaines selon le chantier. Un délai raisonnable surtout quand on sait qu’il s’agit d’une structure monobloc pour laquelle le sol et les parois verticales du bassin ne forment qu’une seule pièce. En opposé aux formats en kit, ces dernières encore connues sous le nom de piscine en béton sont livrées prêtes à plonger.

L’installation d’une piscine en béton nécessite un grand savoir-faire ainsi que l’utilisation de matériels adaptés. Elle succède aux travaux de terrassement pour piscine. Comme pour tout type de construction de ce genre, il est conseillé de demander l’autorisation législative.

Le propriétaire sera ainsi amené à déclarer sa piscine si celle-ci se situe entre 10 et 100 m². Au-delà, il lui faudra un permis de construire. Pour des raisons de sécurité, il est recommandé qu’un dispositif soit installé dès lors que la piscine est enterrée.

Matériaux de construction d’une piscine : avantage de la structure maçonnée

La piscine maçonnée fait partie, au même titre que la coque et les kits à enterrer, des piscines enterrées ou semi enterrées. Sa réalisation se fera à l’aide de plusieurs matériaux parmi lesquels on retrouve le plus souvent le bois, le polyester et le béton. Ce dernier est d’ailleurs très utilisé dans la plupart des piscines creusées traditionnelles. Très solide, il s’intègre à tous les types de terrain et permet à l’ensemble de résister pendant de longues années.

La piscine en béton a par ailleurs l’avantage d’offrir une grande liberté de personnalisation tant sur la forme qu’au niveau de la taille. En effet, le matériau accepte tous les revêtements de piscine. Ce qui permet d’obtenir des bassins :

  • ondulés
  • rectangulaires
  • classiques
  • avec un couloir de nage
  • avec un système de débordement
  • avec une plage artificielle

Même si elle est réputée étanche, la réalisation d’une piscine en béton doit se faire avec grande précaution. Une attention particulière sera ainsi apportée aux points sensibles tels que les angles, les murs de blocs à bancher et les reprises éventuelles de béton.

Il en est de même pour les pièces à sceller où on prendra en compte les refoulements, les projecteurs et les skimmers. Selon la technique utilisée, on veillera aussi à ce que le béton ne soit pas hydrofugé. Ce qui lui permettra l’absorption de la sudation du revêtement par capillarité, celle de l’eau, évitant ainsi toute forme de stagnation.

 Les différents types de piscine maçonnée

Trois techniques de construction sont utilisées dans la réalisation d’une piscine maçonnée. D’une durée de 1 à 3 mois, ces dernières doivent être réalisées par des professionnels confirmés.

A cette fin, les différentes sortes de matériaux utilisés permettent d’obtenir une structure maçonnée :

Piscine en béton projeté

C’est la construction la plus chère de toutes. Comme son nom l’indique, elle consiste à propulser directement du béton armé sur du ferraillage ou un treillis de fer. Selon le cas, celui-ci sera installé dans l’excavation ou fixé sur un mur de parpaings (bassin partiellement hors-sol ou terrains difficiles). Une fois durcie, la réalisation permettra d’obtenir une coque en béton armé monobloc.

bassin bétonDurant les travaux, le professionnel spécialisé engagé pourra utiliser un compresseur ou un canon. Il est aussi habilité à savoir laquelle de la méthode par voie humide et de la voie sèche est adaptée à la construction. Il s’assurera également de redresser au fur et à mesure et manuellement les parois afin que celles-ci respectent les mesures et la planéité recommandées.

Piscine en béton coulé

Plus délicate et périlleuse, cette technique de pose consistera à utiliser du béton généralement vibré pour former les contours du bassin. Elle se déroulera en plusieurs étapes importantes dont la première sera la pose d’un coffrage armé à l’emplacement de la piscine. Selon le matériau choisi pour la mise en place finale de la moule (bois, métal, blocs à bancher), cette phase nécessitera un coulage du radier. Il en est de même pour la pose du ferraillage des murs et celui du radier.

Une fois tous les détails réglés, on coulera le mélange dans le coffrage composé généralement de 2 plaques retenues par les armatures en fer. Ce qui permettra de réaliser les murs et parfois même le fond de la piscine. On pensera ensuite à faire les finitions en fonction du revêtement désiré. Ce type de construction permet l’utilisation de piscine béton en kit.

Piscine en parpaings

Pierre de taille, le parpaing est un matériau très utilisé dans la construction d’une piscine maçonnée. Et pour cause, cette technique très solide, efficace et durable est surtout la moins chère. Les travaux consisteront à recouvrir les parois de la piscine de parpaings et à les renforcer dans les angles. A cette fin, on pensera à un ceinturage armé bas et intermédiaire, ainsi qu’à des poteaux en béton armé à mettre tous les 2.5 m. Dans le cas d’un bassin d’une de hauteur supérieure à 1.30 m, l’application d’un ceinturage haut sera indispensable.

Dans ce genre de construction, on retrouve également des éléments tels que l’enduit ciment de finition de l’intérieur et le radier en béton coulé à la toupie. Par sécurité, il est recommandé d’effectuer une étude de sol avant de démarrer les travaux. Une piscine maçonnée en parpaings ne doit pas également être laissée vide. En fin de saison, on pensera à la mettre en hivernage.

Piscine modulaire en béton armé

Dans ce cas, la piscine maçonnée se réalisera à partir de panneaux modulaires en béton armé. De formes classiques et angulaires, ses derniers seront utilisés pour constituer les parois de la piscine. De ce fait, chaque composante des modules doit pouvoir faciliter la mise en œuvre et réduire le temps de travaux.

A cette fin, elles ont un poids limité à 35 kg. Elles sont par ailleurs autoportantes et très résistantes à la pression de l’eau comme à celle de la terre quand le bassin est vide. Ce type de piscine offre également l’avantage de choisir entre plusieurs coloris possibles.

Prix moyen d’une piscine maçonnée

Plus longue à installer, la piscine maçonnée se révèle être également la réalisation la plus chère du marché. Et pour cause, elle implique bien plus de travaux ainsi qu’une modification de la taxe foncière.

De ce fait, plusieurs éléments doivent être pris en compte dans le budget total alloué à ce genre de projet. C’est le cas entre autres :

  • de la technique de pose
  • des paramètres de personnalisations choisies
  • du type de construction
  • des dimensions du bassin
  • des finitions à apporter
  • du professionnel engagé

En format modulaire, la piscine maçonnée peut coûter entre 10 000 et 19 000 € selon qu’il s’agit d’un kit ou d’un prêt à plonger.

L’installation d’une piscine en béton projeté par un professionnel nécessitera entre 25 000 € et 30 000 €. De son côté, le bassin en béton coulé coûte entre 8 000 et 15 000 € lorsqu’il fait intervenir un coffrage. Pour les structures prêtes à plonger par contre, il faudra compter au moins 15 000 €.

Moins onéreux, le parpaing coute à partir de 1 000 € pour le kit et va jusqu’à 10 000 € si la pose est réalisée par un professionnel.

Dans le cas où la mise en place requiert l’intervention d’autres spécialistes, il faudra également prévoir un cachet pour chacun d’eux. Ainsi, on mettra de côté le budget pour le terrassement, la maçonnerie, la plomberie, le carrelage, l’éclairage, et le chauffage. Il en est de même pour les équipements nécessaires comme les appareils de désinfection de l’eau ou les pompes. Ce qui peut faire très vite grimper le prix moyen.

Il faut rappeler que les prix ci-dessus restent indicatifs. Ils ne peuvent donc en aucun cas remplacer les prix des professionnels sollicités. A cet effet, il est recommandé de se mettre en contact avec un ou plusieurs spécialistes du domaine de la région.

Ces derniers, après étude du projet, établiront gratuitement et sans engagement un devis détaillé et personnalisé des différents travaux à réaliser. Cette astuce permettra de choisir la prestation pour laquelle les spécifications et le montant correspondent aux attentes du commanditaire.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement
Piscine maçonnée : quel budget prévoir pour une piscine en béton
4.8 (96.67%) 6 votes

Piscine maçonnée : quel budget prévoir pour une piscine en béton